Portrait de flolole

en septembre j'ai eu une hépatite médicamenteuse du au paracétamol. je n'en ai jamais pris de forte dose mais comme je suis migraineuse j'en ai pris souvent seul ou sous forme de propofan, prontalgine...Mon médecin m'a dit que dans quelque temps je pourrai de nouveau reprendre du paracétamol sans danger. Je me pose des questions. Aujourd'hui je suis souvent fatiguée et à noel j'ai eu une crise de foie (je sais que ça n'existe pas mais bon je sais pas comment dire), je me demande donc s'il est normal que je me sente encore si fatiguée et si réellement je pourrai un jour reprendre du paracétamol sans danger.
quelqu'un peut-il me faire part de son expérience, merci

Portrait de tomytitine
J'aime 0

bonjour,mon épouse a pris pendant plus de 10 ans 4gr de dafalgant codéine prescrit par un médecin ,car on ne sais pas en avoir sans ordonnance,elle a une cirhosse du foie,elle n a jamais bu un seul verre ,les médecin disent quec est la faute a pas e chance,moi je pense que c est a cause du paracétanol

Portrait de Christiane59
J'aime 0

Bonjour,

Lire : http://www.vulgaris-medical.com/encyclopedie/hepatite-medicamenteuse-et-toxique-2271.html

Dont :

Quote:
C'est avant tout le paracétamol analgésique (antidouleur) ne contenant pas de dérivés de l'opium (non opiacé) qui est le médicament le plus souvent mis en cause en cas de survenue d'hépatite et plus spécifiquement d'hépatite fulminante (hépatite d'apparition brutale qui s'accompagne d'une atteinte importante du foie et du cerveau qui évolue vers un coma). Le paracétamol semble également, en dehors des lésions décrites ci-après) provoquer des lésions hépatiques chroniques (s'étalant dans le temps).

Mais c'est surtout la codéine qui est un facteur supplémentaire de risque d'hépatite médicamenteuse.
Ou alors le paracétamol seul mais à très fortes doses, donc au-delà des 3 gr possible par jour.

Quant à la fatigue ressentie alors que la fonction hépatique est perturbée c'est normal.
Le foie synthétise les hormones thyroïdiennes T4 en hormones T3 qui sont les hormones actives de la thyroïde. Un manque de cette hormones et ce sont des symptômes importants d'hypothyroïdie qui surviennent tel que donc la fatigue.

Lorsque la fonction hépatique sera à nouveau normale, cette fatigue disparaitra.
Si elle persiste, demandez à votre médecin un contrôle des hormones thyroïdiennes soit TSH, T4L mais aussi et surtout les T3L.

Bien cordialement
Christiane
Thyroïde en difficulté : http://thyroide-fibromyalgie.blogspot.com/ et http://christianeforumblog.free.fr/forumblog

Portrait de anonymous
J'aime 0

bonjour
n'y a t'il pas un risque pour la santé surtout chez un enfant, même sans surdose, avec une consommation régulière de longue durée ?

bonne journée à tous

Portrait de Christiane59
J'aime 0

Bonjour,

Oui car les dosages ne sont pas appropriés spécifiquement aux enfants.

On adapte les traitements c'est tout et donc on n'a pas les études qui permettraient de connaître les répercusions réelles d'un traitement sur les enfants, puisqu'il n'est pas possible de faire des tests sur les enfants.

Bien cordialement
Christiane
Thyroïde en difficulté : http://thyroide-fibromyalgie.blogspot.com/ et http://christianeforumblog.free.fr/forumblog

Portrait de anonymous
J'aime 0

bonjour Christiane
merci de votre réponse
je précise un peu, "ce" doliprane est dosé "spécifique enfant moins de 3 ans", mais mon inquiétude est sur un usage régulier (pas quotidien mais pluri hebdo) prolongé depuis des mois, au moindre signe du bébé, par une maman un peu trop "protectrice".
quel sont les risques dans ce cas ??
merci d'avance
bonne journée

Portrait de Christiane59
J'aime 0

L'usage régulier d'un traitement peut n'avoir aucune action autre que celle pour laquelle il est prévu, mais il peut aussi, entrainer d'autres soucis et à tout niveau. Donc difficile de répondre à votre question.

Le paracétamol peut donc entrainer divers problèmes hépatiques. Pour les autres regarder sur la notice de celui qui vous a été prescrit.

Bien cordialement
Christiane
Thyroïde en difficulté : http://thyroide-fibromyalgie.blogspot.com/ et http://christianeforumblog.free.fr/forumblog

Portrait de anonymous
J'aime 0

merci Christiane
je suis peut être un peu trop "protecteur" aussi pour ce Bébé, les pédiatres doivent bien savoir donner les indications en conséquence et la Maman les appliquer avec rigueur.
malgré tout, les traitements prolongés m'ont toujours inquiété sur les effets à long terme avec les risques d'accumulation de certaines molécules, mal éliminées par l'organisme, surtout chez un Bébé.
je ne fais confiance aux "spécialistes" qu'avec une certaine prudence et préfère avoir plusieurs avis

encore merci

Portrait de Christiane59
J'aime 0

Bonjour,

On n'est jamais trop protecteur dans la mesure où l'on s'inquiète surtout pour un traitement médical.

Et il est vrai que l'on a toujours cette inquiètude pour les traitements à longs termes déjà pour soi, ou pour une personne adulte donc encore plus lorsqu'il s'agit d'un tout petit bout d'chou.

Donc ce n'est pas vraiment du protectionisme à outrance mais une inquiétude bien légitime.

Quote:
je ne fais confiance aux "spécialistes" qu'avec une certaine prudence et préfère avoir plusieurs avis

Ma device : ce n'est pas parce qu'un médecin est médecin qu'il ne se trompe pas.
Donc parfois dans le doute, on s'abstient et/ou on consulte ailleurs.

Bien cordialement
Christiane
Thyroïde en difficulté : http://thyroide-fibromyalgie.blogspot.com/ et http://christianeforumblog.free.fr/forumblog

Portrait de patregue
J'aime 0

Bonjour.
Apparemment, d'après tout ce que j'ai lu sur le Net ( et la notice...), ce qui est le plus important c'est de bien respecter l'intervalle minimum de 4 heures entre deux prises. C'est en ne respectant pas cet intervalle qu'il y a le plus de risques.

Portrait de la-fée-clochette
J'aime 0

Bonjour,

A savoir qu'en Grande-Bretagne il existe un fort taux de suicide au paracétamol* ( c'est d'ailleurs la première cause de suicide ), alors ce n'est pas une molécule anodine comme le dit patregue = ATTENTION aux prises répétées.

== > 25 g suffisent.

Bon courage. Bien cordialement.

Portrait de anonymous
J'aime 0

bonjour
intervalle de prise respecté ,ok,
mais, sur le long usage, la molécule ne laisse t'elle pas des "traces" , pas éliminées par l'organisme, qui risquent , sur le long terme, de s'accumuler et devenir toxiques avec des effets indésirables non répertoriés ?? les intoxications de ce genre sont constatées avec quantités de produit (mercure, plomb, etc...)
merci de vos réponses, elles finiront (peut être) par me rassurer
bonne journée à tous

Portrait de la-fée-clochette
J'aime 0

Bonjour mitou03700,

Le Paracétamol* est métabolisé essentiellement au niveau du foie. Les deux voies métaboliques sont la glycoconjugaison et la sulfoconjugaison ( réaction chimique qui permet la transformation d"une autre molécule, bref ). Cette dernière voie ( la sulfo ) est rapidement saturable aux posologies supérieures aux doses thérapeutiques.

La formation d'un intermédiaire réactif dans les conditions normales d'utilisation est rapidement détoxifié, réduit et éliminé dans les urines.

En revanche, en cas d'intoxication massive, ce métabolisme augmente.

90% de la dose ingérée est éliminée par les reins en 24 heures. 5% de la dose est éliminé de façon inchangée.

La demi-vie d'élimination est d'environ 2 heures.

Voici quelques indications...

Bon courage. Bien cordialement.

Portrait de anonymous
J'aime 0

merci
en résumé : pas de risques "d'accumulation" de molécules résiduelles ??
ni d'effets retards sur une longue période d'utilisation ?

Portrait de la-fée-clochette
J'aime 0

Re-,

Pour votre bébé, si j'ai bien compris ?

Normalement non, la dose s'élimine de moitié en deux heures, donc si vous donnez une autre dose quatre heures après, vous êtes tranquille, et il ne reste en résiduel, un peu plus longtemps mais s'éliminera que moins de 5 % de la dose initiale.

Bon courage. Bien cordialement.

Portrait de anonymous
J'aime 0

encore merci
oui,petit fils, moins de 3 ans, la maman lui en donne très (trop) facilement, depuis très (trop) longtemps et très (trop) souvent pour le moindre bobo, c'est ce qui m'inquiète.

Portrait de la-fée-clochette
J'aime 0

Re-,

Dans ce cas, il faut arrêter cela immédiatement. C'est comme Pierre qui criait au loup, le jour où vor pitchounet aura réellement mal avec une crise de larmes incontrôlable, la molécule ne fera plus effet du tout.

Qu'en pense le médecin traitant ?

Dite à la maman que ce n'est pas parce que c'est une dose pédiatrique qu'il n'y a pas de danger.

Si douleur il y a, et il est parfois difficile de la déceler, il faut en parler au médecin qui peut changer la molécule, par exemple Advil* ( ibuprophène ) avec pipette poids.

Sachez également que la dose pédiatrique est prescrite pour les personne âgée, elles n'ont pas les doses adultes, ce qui est significatif.

Il faut stopper ce cercle vicieux immédiatement car votre fils a intégré qu'au moindre bobo qui pourrait passer avec un calin, il aura un médicament comme les grands.

Son foie est trop fragile pour recevoir toujours la même molécule.
A quelle dose prend-il, enfin reçoit-il ce Paracétamol* et la fréquence ( à peu près ) ?

Demandez à la maman si elle prendrait des antibiotiques à longueur d'années au moindre mal ? Ou des antifongiques en préventif toute l'année ?

Désolée de ma petite virulence mais le paracétamol* n'est pas une molécule anodine comme on me l'a déjà écrit dans une discussion, il y a danger de mort.

25 g suffisent à détruire le foie d'un adulte...

Vous avez entièrement raison de vous inquiètez, tout ceci est fondé.

Bon courage. Bien cordialement.

Portrait de anonymous
J'aime 0

merci
tout à fait de cet avis, j'en ai fais la remarque à plusieurs reprises, sans effets, peut être que la copie de votre message, envoyée à la maman , sera plus efficace ? les remarques d'un papy ne sont pas toujours retenues.
votre message est transmis.

Portrait de la-fée-clochette
J'aime 0

Re-,

Vous avez bien fait. Ce me semble indispensable que maman comprenne.

Bon courage. Bien cordialement.

Portrait de flolole
J'aime 0

vous parlez de sur-dosage et de non respect du temps entre 2 prises, mais personnellement j'ai toujours respecté l'un et l'autre. Je pense que c'est le fait d'en prendre souvent et pas top qui m'a rendu malade et je pense aussi que je m'en sors bien, cela aurait pu être beaucoup plus grave.
Je suis migraineuse depuis l'age de 10 ans et j'en veux quand même un peu aux médecins qui se moquent éperduement d'un malheureux mal de tête considérant souvent que c'est un "truc de bonne femme"

Portrait de la-fée-clochette
J'aime 0

Bonjour flolole,

Effectivement, le fait d'en prendre régulièrement joue un très grand rôle dans une dynamique de risque et c'est ce que j'ai expliqué à mitou03700 dans son questionnement.

Il est inadmissible également que Paracétamol vous ai été prescrit pour des migraines, surtout lorsque l'estomac est dit aussi migraineux. Le cercle vicieux de la migraine est alors atteint est le Paracétamol* n'aura aucune action à ce stade !!!!!!!!!!!!!!!!!!!

Pourquoi les médecins ne vous ont-ils pas prescrit de traitements de fond anti-migraineux spécifiques ? Là est la question.

Je ne pense pas que la reprise ( je viens de relire votre question originelle ) éventuelle du Paracétamol*, pour vous soit une bonne chose, demandez plutôt une consultation neurologique pour un traitement anti-migraineux digne de ce nom.

Bon courage. Bien cordialement.

Portrait de anonymous
J'aime 0

bonjour flolole

c'est bien pour cela que je m'inquiète : malgré le respect des doses et intervalles de prise, le risque d'accumuler des molécules, pas éliminées par le corps au fil du temps, et d'en arriver à une intoxication avec dégradation de la santé, surtout chez un très jeune enfant.

bonne journée et meilleur santé malgré vos ennuis

Portrait de la-fée-clochette
J'aime 0

Bonjour mitou,

Quelle a été la réaction de la maman ?

Si elle ne peut pas l'entendre pour l'instant, il faut lui laisser du temps, c'est son instinct maternel qui la pousse à protèger son enfant mais il faurdra qu'elle se réveille bientôt...

Bon courage. Bien cordialement.

Portrait de anonymous
J'aime 0

bonjour
je ne suis pas sûr qu'elle ait lu le message, mais sa mère (Mamie) va lui en parler à nouveau, elle est sur place pour garder le Bébé malade en ce moment (otite)
le changement de médecin a deja permis de diminuer nettement les listes de médicaments.
il est vrai que cet enfant subit une toux grasse très souvent ,sans que aucun des Docteurs consultés ne trouvent autre chose que : c'est dû à ses végétations, ou ses amygdales, ça va passer en grandissant.
merci de votre suivi.

bonne journée

Portrait de la-fée-clochette
J'aime 0

Re-,

Toux grasse récurrente = A-t-il fait une prise de sang pour déceler d'éventuelle allergies = acariens, allergènes communs au chat et chien,...A cet âge, il aime câliner les animaux.

Il ne faut pas laisser cette toux grasse s'installer = bronchite ( si mal évacuée par les voies aériennes supérieures ) = pneumonie si persistance de la descente des mucosités dans les poumons.

STOP à ce Paracétamol* de toute évidence, ce petit bout à besoin d'un bilan allergologue !!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!

Bon courage. Bien cordialement.

Portrait de anonymous
J'aime 0

RE aussi
pas d'animaux, pas de moquette, mais quand même un épais tapis de jeu.
ventilation mécanique puissante aspirateur et aération régulière, mais Bébé à la crèche le reste du temps, là, environnement comme toutes les crèches avec la propagation des maladies infantiles bien sûr.
pas de prise de sang pour l'instant, mais opération récente des végétations, qui n'as rien résolu pour cette toux expectorante.

merci

Pages

Participez au sujet "hépatite due au paracétamol"

Articles à lire concernant "hépatite due au paracétamol"

  • Hépatite S'abonner Hépatite ... les nitrofurantoïnes, les sulfamides, le dantrolène et le paracétamol entraînent également des hépatites chroniques. L'hépatite ... pas de nécrose et peu de fibrose.Les symptômes survenant au cours de l'hépatite chronique sont variables selon le type d'hépatite.De ...