Portrait de Invité

J'ai 20 ans je mesure 1m68. je ne suis pa petite, un reve m'obsede depuis que je suis trés jeune etre mannequi,mon reve le plus cher. je voudrai recourire a la chrurgie je voudrai connaitre vos opinion. merci

Portrait de styl
J'aime 0

Revient à la réalitée...

Portrait de anonymous
J'aime 0

je mesure 5 pieds... a peu pres 1 metre 52... tu es probablement rendue trop veille pour te lancer de toute facon

Portrait de Jojolpodo
J'aime 0

Rien ne vaut la peine de se faire mutiler !

Portrait de jory-lou06
J'aime 0

Bonjour à toi qui signe Grandir pour un rêve.

je ne veux pas jouer la rabat-joie, mais la vie ce n'est pas ça. Il est bon d'avoir des rêves, j'en convient, par contre il y en a qui sont iréalisable.
Quoi qu'il en soit, tu es maître de ta destinée et la décision te revient.

De toute façon, si ton idée est déjà fait, quoi que l'on te dira ne t'influencera.Alors à toi de voir, jusqu'où tu peux aller pour réaliser ton rêve !!!!

bonne chance
amicalement
jory-lou

Portrait de Hélène74
J'aime 0

Bonjour,
Mon fils atteind d'une hémi-hypertrophie (tous les os longs du côté gauche n'ont pas grandi aussi vite que du côté droit) s'est retrouvé à l'âge de 15 ans avec une jambe plus courte que l'autre (5 cm). Il a choisi l'allongement, sa taille finale étant éstiméé à 1,70 m maximum.
Il préférait souffrir plutôt que d'avoir à regretter toute sa vie d'avoir choisi de raccourcir l'autre jambe (moins long et surtout moins douloureux, il s'agissait d'obturer les cartilages de croissance avant la fin de sa croissance).
L'intervention, l'allongement et les inconvénients qui vont avec ont été une épreuve qu'il a supporté avec beaucoup de courage malgré le côté "barbare" de la méthode. Cela a duré 7 mois + la rééducation. Il a maintenant 19 ans et mesure 1,68m. Il a pû reprendre le saut à ski qu'il pratiquait avant l'intervention 5 mois après avoir oté l'appareil.
Si c'était à refaire, il le referait malgré tout ce qu'il a subi. Avoir les deux
jambes au même niveau sans semelles ni compensation extérieure est un vrai plaisir pour lui. Il peut aller à la piscine sans complexe.
Je voulais vous faire partager cette petite histoire afin que vous sachiez ce qui vous attend.
Personnellement je pense que l'allongement est nécessaire quand il y a un handicap. A moins que cela vous déprime vraiment, le rêve d'être manequin vaut-il autant de souffrances et de contraintes ?

Portrait de jory-lou06
J'aime 0

Bonjour Hélène,

Je trouve votre intervention formidable et vous avez su où mettre les choses en perspective afin de montrer le côté humain. Votre fils mérite le plus grand respect et il a été très courageux d'aller au bout de cette souffrance qui pour lui s'avérait nécessaire.

S'il y avait plus de témoignage de ce genre, peut-être y aurait-il un peu moins de superficiel. La souffrance est une réalité que l'on ne choisit pas et vivre avec un handicap encore moins.

Je ne juges pas les personnes qui choisissent tel ou tel chirurgie esthétique si c'est dans un cas où cette personne est complexé et ne s'accepte pas. Car lorsque l'on est mal dans notre peau et qu'il y a possibilité de changer les choses, cela reste un choix.

Quoi qu'il en soit, merci d'avoir partager avec nous le vécu de votre fils.
Je vous fais la bise à tous les deux !!!

amicalement
jory-lou

Participez au sujet "grandir pour un reve"