Portrait de Invité

je souhaite savoir quelle est la conduite à tenir durant une grossesse avec présence de 2 fibromes (8 et 5 cm) . J'ai 35 ans enceinte de 2 mois dois je opter pour un repos total ou ma grossesse peut se dérouler normalement
pourais je accoucher normalement ou par cesarienne ? merci pour vos conseils

Portrait de anonymous
J'aime 0

Le fibrome est une tumeur bénigne développée à partir du muscle utérin. Le fibrome de l'utérus est plus fréquent chez les femmes de 40 à 50 ans et chez les femmes noires.

Quel type de problème peut-il survenir durant la grossesse avec un utérus comportant un fibrome?

Avant tout il est nécessaire de préciser qu'en cas de découverte d'un fibrome au cours de la grossesse (0,5 à 4 % des grossesses), soit par l'examen soit par l'interrogatoire soit par l'intermédiaire des symptômes ou encore grâce à l'échographie il n'y a aucun traitement à proposer car les complications sont assez rares. Le plus souvent le fibrome ne bouleverse en aucun cas le cours normal d'une grossesse. Néanmoins certains fibromes, qui se développent à l'intérieur même de la cavité de l'utérus et que l'on appelle des myomes sous muqueux, peuvent jouer un rôle de corps étranger susceptible de gêner la grossesse. Quelquefois ce type fibrome entraîne des avortements à répétition. Il faut également signaler que chez certaines patiente la déformation de la cavité de l'utérus liée à la présence d'un fibrome peut être la cause d'une implantation anormale du placenta, ce que l'on appelle un placenta praevia. Il est alors nécessaire de surveiller plus intensément la grossesse et surtout l'éventuelle survenue d'anomalies de présentation de l'enfant au moment de l'accouchement.
Le plus souvent la plupart des fibromes se développent dans la paroi musculaire de l'utérus ou vers l'extérieur de cet organe et ne gênent pas du tout la grossesse.

La complication la plus importante susceptible de survenir au cours de la grossesse est le fibrome nécrobiosé. Cette complication survient le plus souvent chez une femme enceinte que l'on sait porteuse d'un fibrome. Dans certains cas la nécrobiose peut être la manifestation permettant de découvrir le myome. Le terme nécrobiose désigne la transformation d'un organe ou d'une partie de certains gènes due à l'arrêt de la circulation sanguine à son niveau. Ceci le nez à l'abri d'éventuelles infections.

La femme ayant un fibrome nécrobiosé présente les symptômes suivants :
Douleur au niveau du bassin. Il s'agit de douleurs intenses et apparaissant sous forme paroxystique c'est-à-dire par épisodes violents.
Nausées.
Vomissements quelquefois.
Troubles du transit (perturbation de la digestion).
Hyperthermie (élévation de la température) autour de 38 à 38° et demie.
Légère modification de l'état général.

L'examen de la patiente, et plus précisément le toucher vaginal, permet de sentir très convenablement, à côté de l'utérus, une masse c'est-à-dire une forme ronde, solidaire de l'utérus, et particulièrement douloureuse.

Le fibrome nécrobiosé ne doit pas être confondu avec un kyste de l'ovaire qui s'est tordu. C'est l'échographie qui va permettre de faire la différence.
La colique néphrétique est quelquefois également confondue avec le fibrome nécrobiosé. Généralement l'examen cytobactériologique des urines (recherche de germes et des cellules anormales dans les urines ( montre la présence d'une hématurie microscopique c'est-à-dire du sang dans les urines qu'il est nécessaire d'examiner au microscope, au contraire de l'hématurie macroscopique qu'il est inutile d'observer au microscope pour mettre en évidence la présence de sang dans les urines. Le plus souvent une infection fait également partie du tableau clinique de la colique néphrétique.
L'appendicite aiguë est quelquefois confondue avec le fibrome nécrobiosé et nécessite une intervention pour poser le diagnostic.

Le traitement des fibromes nécrobiosés nécessite avant tout le repos au lit et la mise de glace sur le ventre. Certaines équipes médicales utilisent les corticoïdes ou les anti-inflammatoires non stéroïdiens (anti-inflammatoires ne contenant pas de corticoïdes : cortisone).

Le traitement chirurgical est exceptionnel. Il s'agit de la myomectomie c'est-à-dire de l'ablation du myome, plus particulièrement quand il s'agit de myome sous séreuses et pédiculés (reliés à l'utérus par une sorte de cordon).

Participez au sujet "fibrome utérin et grossesse"

Articles à lire concernant "fibrome utérin et grossesse"

  • Fibrome de l'utérus ... Le fibrome de l'utérus, appelé aussi fibromyome utérin, est une tumeur bénigne de l'utérus, formée de tissu musculaire lisse, et de tissu conjonctif, en proportions variables.  Commenter ...