Portrait de caton

Bonjour...Qu'elle est la difference entre fibromyalgie et le syndrome de fatigue chronique??Quelqu'1 pourrait il me renseigner??...Merci...caro

Portrait de docteur Richard Martzolff
J'aime 0

Merci pour votre question qui est très intéressante. En effet, il ne faut pas confondre ces deux syndromes (fibromyalgie et syndrome de la fatigue chronique) qui, semblent similaires et pourtant se différencient par quelques points essentiels.
Je tiens à signaler ici que de nombreux médecins pensent qu'il s'agit du même syndrome...
Voici un texte mis à jour et qui devrait vous apporter quelques renseignements supplémentaires.

http://www.vulgaris-medical.com/encyclopedie/fatigue-chronique-(syndrome-de-la)-5856.html
Fatigue chronique (syndrome de la) : causes, symptômes, traitements, dans l'encyclopédie Vulgaris-Médical

Portrait de anonymous
J'aime 0

Extraits du texte "Syndrome de fatigue chronique" dans notre rubrique Encyclopédie :

"Globalement les patients concernés par la fatigue chronique sont deux fois plus souvent des femmes que des hommes et plutôt jeunes alors que la fibromyalgie concerne préférentiellement, semble-t-il, des patients un peu plus âgés même si la fibromyalgie est décrite également chez l'adolescent."

"il semble, qu'en réalité le syndrome de fatigue chronique, qui concernerait entre 150 à 350 personnes pour 100 000 personnes dans les pays industrialisés, soit plus complexe avec des causes mieux cernées (infectieuse en particulier) ce qui permettrait de mieux différencier ce syndrome de la fibromyalgie."

"Parfois l'apparition de douleurs des articulations ou des muscles peut laisser supposer la survenue d'une fibromyalgie. Néanmoins cette symptomatologie, dont la survenue est un peu trop rapide, pour un médecin habitué à diagnostiquer la fibromyalgie, oriente plutôt vers un syndrome de fatigue chronique."

"L'apparition d'un fébricule (petite fièvre) permet de poser le diagnostic différentiel avec une fibromyalgie. En effet, au cours de cette affection (la fibromyalgie) il n'y a pas d'hyperthermie ni d'hypothermie, et de façon générale, de modification de la température. Ce fébricule peut permettre à lui seul, non seulement de différencier les deux affections mais en plus d'envisager une infection qui parfois amène le patient à consulter."

"Comparativement à ce qui se passe dans la fibromyalgie, les analyses biologiques montrent assez fréquemment des taux élevés d'anticorps qui sont dirigés contre plusieurs virus."

Portrait de caton
J'aime 0

Merci de votre reponse.........Moi j'ai effectivement 1 febricule permenent en plus de la fatigue et des douleurs terribles musculaires et depuis peu abdominales.............il n'y a pas de traitement pour la fibro.Y en a t'il 1 pour la fatigue chronique.........Est ce important d'avoir 1 diagnostic puisqu'il n'y a pas grand chose au niveau therapeutique???????????

Portrait de docteur Richard Martzolff
J'aime 0

Il est toujours intéressant d'orienter un diagnostic du mieux possible.
Le fait de dire qu'il n'existe pas de traitement, n'est pas totalement exact. C'est la raison pour laquelle en affinant le diagnostic, il est possible, toujours, de trouver un traitement adapté à chaque patiente ou patient.
En plus, sur le plan psychologique, il n'est pas bon de garder en tête une pensée négative de ce type.
Étant donné, que dans toutes les affections, il existe une composante (plus ou moins importante) psychogène, il est nécessaire, dans ce cas, d'en tenir compte.
C'est la raison pour laquelle il faut toujours «garder le moral».

Portrait de anonymous
J'aime 0

Bonjour Docteur,

Il y a quelques années, on a diagnostiqué une spasmophilie chez moi via une electromyographie. Or quand je compare les symptômes de la spasmophilie et de la fibromyalgie, je trouve que j'ai le profil du fibromyalgique. Quelle est la différence entre ces deux maladies ? Peut-on avoir les 2 en même temps ?
Merci !

Portrait de caton
J'aime 0

Oui vous avez raison....garder le moral est indispensable sans doute....Il m'a toujours porté jusqu'ici....Mais depuis qqs jours....Il me file entre les doigts....Et je ne peux plus rien faire d'autre que pleurer....Cela ne m'ettait pas arrivé depuis 3 ans de maladie....Mais il est vrai que je perds peu a peu espoir et ne sais plus trop a quoi me raccrocher..........Merci en tous cas d'avoir été là aujourd'hui....Je ne comprend pas ce qui m'arrive....

Portrait de caton
J'aime 0

Il est vraiment dommage que vous habitiez si loin.................Celà me ferait du bien de venir consulter qq'1 qui connait cette maladie...mon medecin traitant et ma gyneco la nie...C'est pourquoi je n'ose plus aller les voir..........Et j'aurai besoin de sentir que qq'1 de competant essaye de m'aider....Peut etre aurais je besoin d'1 aide psy pour m'aider a passer ce cap difficile...Mais les 2 psy que je suis allé voir m'ont dis qu'ils ne pouvaient pas grd chose pour moi...Et qu'ils me sentaient aller plutot bien............En tous cas merci de votre reponse et de votre attention...Qui auront été aujourd'hui 1 soutien...Car je doute de ma santé psychique...En fait je suis en grd desarroi...............La depression me guette.....

Portrait de elisa7
J'aime 0

bonjour,
je m'adresse aux médecins du site, car pour moi tout a commencé(fatigue et douleurs) par une fievre persistante(38), je ne la prends pas systématiquement, mais j'en ai souvent.D'autre part, on a retrouvé ds mes analyses de sang un taux d'auto-immuns circulants élevé, et le médecin parle de maladie auto-immune mais il ignore laquelle.J'ai été diagnostiquée fibro, mais là j'ai des doutes étant donné que vous expliquez que la fibro ne donne pas de fièvre..
Combien de temps faut il pour identifier une "maladie auto-immune débutante"?
merci de vos conseils, de vos réponses,
courage à tous,
elisa
ps:caro, je te réponds ds l'autre post

Portrait de lina
J'aime 0

bonsoir a tous et spécialement a Caton qui ne va pas très bien me semble t'il.il est vrai que c'est difficile de vivre en souffrant et surtout en ayant le sentiment de ne pas etre pris en considération,mais ne perds pas courage tu es peux etre au creux de la vague mais dit toi que maintenant tu ne peux que remonter.il te faut trouver un docteur qui t'ecoute et surtout connaisse cette maladie,moi aussi et comme toutes les personnes atteintes,j'ai passé par des moments très difficiles,j'ai sombré dans la depression.je souffrais et mon médecin ne comprenait pas ces douleurs mais m'a neanmoins donner des antalgiques,un anti depresseur et diriger vers un rumathologue puis vers un specialiste de la douleur.il faut te faire aider pour tout au moins essayer de moins souffrir et eviter de trop sombrer.n'as tu personne avec toi pour t'aider?Je te souhaite bon courage

Portrait de caton
J'aime 0

Merci Lina...

Participez au sujet "fibro et sfc.."