Portrait de Invité

Quelqu'un pourrait-il me donner les causes des troubles de l'excitation sexuelle? j'aimerais bien avoir des réponses sérieuses, par exemple un médecin gynécologue entre autres ou un sexologue. Merci d'avance à tous.

Portrait de anonymous
J'aime 0

Il est à la fois facile et difficile de répondre à votre question. Tout d'abord je me permettrai de définir les troubles de l'excitation sexuelle.
Il s'agit de la persistance de la récidive de l'incapacité à atteindre ou à maintenir jusqu'à la fin de l'acte sexuel la lubrification en réponse à l'excitation sexuelle. Cette définition est issue du Manuel Merck troisième génération. Il s'agit donc d'une définition qui semble à première vue sérieuse mais qui nécessite quelques ajustements je pense.
Avant de commencer les explications il faut savoir que physiologiquement une femme après 60 ans, sans doute à cause du manque de partenaire et des troubles trophiques de la muqueuse du vagin (sécheresse, colites douloureux), voit son désir sexuel diminué.
D'autre part il ne faut pas confondre les troubles de l'excitation sexuelle avec les troubles de l'orgasme féminin.
Les troubles de l'excitation sexuelle est une affection susceptible de durer toute la vie. Le plus souvent ils sont acquis et se limitent à un partenaire. Généralement les troubles des patientes se caractérisent par une absence d'orgasme même si les femmes disent que les hommes ou que l'homme ne leur a pas procuré d'excitation.

Les causes des troubles de l'excitation sexuelle sont généralement une incapacité, une faiblesse à l'excitation sexuelle qui sont généralement liés à un manque de connaissance de l'anatomie et du fonctionnement des organes de la femme et plus particulièrement de la fonction du clitoris. Si, d'autre part la patiente présente une anxiété on constate un renforcement des troubles de l'excitation sexuelle aggravé par l'ignorance.

On trouve souvent le sentiment de culpabilité et une peur des rapports intimes.

Un autre cas et celui de l'apparition des troubles de l'excitation sexuelle après une période qui, chez une femme était normale c'est-à-dire se caractérisée par un fonctionnement sexuel normal. Dans ce cas il est intéressant de se pencher un peu plus sur la nature des rapports sexuels.

Généralement une réduction du désir sexuel précède la réduction de l'excitation sexuelle. Il faut rechercher dans ce cas de conflit ou une dysharmonie dans le couple.

Il ne faut jamais oublier également la dépression peut-être une des causes de troubles excitation sexuels.

Il existe des causes organiques c'est-à-dire en dehors des causes psychiques. Il peut s'agir de certaines affections gynécologiques comme une infection urinaire, une endométriose, une vaginite etc. Des troubles endocriniens et plus précisément l'hypothyroïdie (baisse du taux d'hormones thyroïdiennes dans le sang ainsi que le diabète peuvent être des causes de troubles de l'excitation sexuelle.

Plus rarement une atteinte du système nerveux central (sclérose en plaques, scléroses multiples, troubles musculaires, dystrophie musculaire peuvent être à l'origine de ce type de problème).

Il faut également penser à certains médicaments comme des contraceptifs oraux, les antidépresseurs les tranquillisants.

Enfin, certaines interventions chirugicale (mastectomie, hystérectomie etc.) sont susceptibles d'interagir sur la sexualité féminine.
Le traitement passe tout d'abord par la découverte de la cause des troubles de l'excitation sexuelle. Ensuite un examen clinique permet d'établir la cause principale psychologique et physique ou les deux à la fois. Enfin il est nécessaire de doser le degré des troubles. Il est également nécessaire de trouver un médecin qui prend le temps de discuter des problèmes sexuels avec sa patiente afin d'obtenir des renseignements précis composant le les bonnes questions souvent les plus délicates.

Portrait de anonymous
J'aime 0

Dans ce cas, pouvez-vous nous explique la diference entre le trouble de l'orgasme de la fame et les troubles excitation de sexuels ?En effet, ma jeune partenaire (copine je me suis pas en mariage) arrive à obtenir une stimulation clitoridienne mais pendant les rapports avec moi elle na pas de jouissance. J'ai compris qu'elle faisait semblant pour me faire du plaisir ce qui me fait beaucoup de la pene. peut-être car je suis vieux (44 ans) et elle (30 ans).

Portrait de anonymous
J'aime 0

Les troubles de l'orgasme chez la femme, en effet sont différents des troubles de l'excitation sexuelle. Pourquoi cela ? vous pouvez très bien avoir un plaisir sexuel par exemple par masturbation du clitoris et ne pas avoir de plaisir au cours du rapport (coït) avec un homme.

Peu de gens le savent mais une grande partie des femmes ont un trouble qui porte à la fois sur l'excitation sexuelle et sur l'orgasme. Les troubles de l'orgasme sont susceptibles d'exister durant toute la vie ou peuvent être acquis dans certaines situations particulières.
Environ 1/5 des femmes n'ont jamais d'orgasme quel que soit la stimulation par leurs partenaires. J'insiste sur le fait que l'ensemble des femmes, quasiment toutes ont par contre un orgasme en stimulant leur clitoris. Mais uniquement 50 % environ des femmes parviennent régulièrement à un orgasme durant le rapport sexuel.
Si une femme répond la stimulation du clitoris en dehors du rapport avec un homme mais ne parvient pas avoir un orgasme pendant le rapport sexuel il faut procéder à une évaluation sexuelle totale. Quelquefois la psychothérapie que celle-ci soit de couples ou individuelle donne de bons résultats. Elle est nécessaire car elle permet de juger de l'incapacité à atteindre l'orgasme pendant le rapport sexuel. La psychothérapie permet également de faire le point sur une éventuelle psychopathologie de la femme qui ne présente pas d'orgasme durant le coït ou de faire le point sur un éventuel problème de couple.
Il est souvent nécessaire de rechercher un conflit, un traumatisme ancien, une expérience mal déroulée, une dépression, une anxiété accrue, des troubles de l'humeur, des troubles psychiques ou les troubles physiques etc.

Si l'on arrive à faire obtenir un orgasme à une femme celui-ci est le plus souvent définitif.

Les causes d'absence d'orgasme durant le rapport coïtal (rapport sexuel) sont souvent les mêmes que celles que j'ai cités pour les troubles de l'excitation sexuelle.

Il y a une chose importante à savoir. En effet, au fur et à mesure que les rapports sexuels dans un couple, ne sont pas bons, ceux-ci ont tendance à s'aggraver. Cette relation déficitaire qui est en partie liée à l'arrêt du rapport sexuel avant l'obtention de l'orgasme féminin, finit par développer les frustrations pouvant être la cause d'autre mauvais fonctionnement et parfois même d'aversion sexuelle. L'aversion sexuelle est le dégoût de tout ce qui touche au sexuel. C'est la raison pour laquelle il est nécessaire de consulter rapidement dans ce cas.

En pratique comment faut-il agir. Les préliminaires doivent être faits doucement et en prenant son temps. Chaque partenaire doit y trouver son compte. Il est absolument nécessaire de ne pas forcer la partenaire mais de lui faire comprendre.
Dans certains cas la femme présente une peur de s'abandonner au plaisir qui dépend du partenaire. Il est nécessaire d'en tenir compte et de la rassurer à ce sujet. Il en est de même pour la peur de perdre le contrôle de la situation. Un pense qu'il est inutile de parler des médicaments susceptibles d'inhiber l'excitation sexuelle au cours du rapport (neuroleptiques, psychotropes, somnifères etc.).

Le traitement est bien entendu psychothérapeutique et quelquefois sexologique. Il existe des exercices qui permettent de focaliser les sensations de la femme. Citons par exemple l'exercice du plaisir non génital, du plaisir génital puis du coït non désiré. Il existe d'autres exercices (de Kegel) qui ont pour but de renforcer le contrôle volontaire des muscles du pubis et du coccyx. Pour cela il est nécessaire de contracter ces muscles 10 à 15 fois à raison de trois fois par jour. En plusieurs mois le tonus du muscle situé autour du vagin semble s'améliorer et les sensations également. Ainsi la qualité de l'orgasme est également améliorée.

Participez au sujet "Excitation sexuelle (troubles de l')"