Portrait de Invité

Bonjour,

Je ne sais pas trop comment tou à commencer.
Mais il y a un an j'ai un étrange boutons (peut être genre furoncle mais pas sur) a poussé dans le pli de l'aine, gros, douleureux et infecté. j'ai une mauvaise manie c'est de toucher tous mes genre de boutons (je sais c'est pas bien mais c'est plus fort que moi). A force de retirer le pus et après avoir mis de la crème désinfectante il a fini par partir ( mais ça à pris plusieurs mois). Maintenant j'ai une belle cicatrice. Mais le truc c'est que pas plus tôt parti un autre est apparu à côté. Je l'ai moins touché mis de la crème désinfectante et est parti plus vite ( cicatrice là aussi)...Mais voilà un autre est arrivé à l'intérieur de la cuisse un peu plus près des parties génitales. A nouveau crème et blabla il est parti en mois de temps mais (encore une cicatrice). Mais voilà c'est pas fini maintenant un autre est apparu à nouveau dans le plis de l'aine mais cette fois de l'autre côté. Et celui là il est toujours là. Le truc c'est que c'est toujours le même genre de boutons donc je pense que c'est lier. (Je me demande si ce n'est pas le fait que je me rase à ce niveau? ). Je n'ai jamais oser vraiment consulter à ce sujet car je suis vraiment honteuse de ces boutons. Après avoir lu des témoignages je me dis que c'est peut être du staphylocoque doré et cela peut être lié aussi à mes autres problèmes dermatologiques. J'ai des infections ( genre kyste ) au niveau de mes percing aux oreilles ( que je e porte plus depuis 2 ans ) et aussi des boutons douloureux dans la tête...
Alors cela serait il vraiment lié au staphylocoque doré? J'ai été diagnostiquer une fois il a 3ans du à des coupures au niveau des lèvres du visage qui ne voulait pas se résorber. Mes lèvres étaient fendues en deux c'était très douloureux et aucun baume ne les soignait ( c'est apparu après trois jours de tecknival dans le Larzac :s) .Lorsque je suis allé consulter le médecin à diagnostiquer un staphylocoque doré il m'a prescrit antibiotique et crème et cela a disparu dans les jours qui ont suivis...
S'il vous plaît aidé moi je en sais pas quoi faire avec ces boutons. Je ne suis pas en France actuellement et je n'ai pas envie de consulter un médecin là ou je me trouve. Je rentre dans un mois et consulterai mon médecin mais en attendant je pars un mois au bord de la mer et je peux dire Adieu au bikini...

MERCI de votre aide!!!!!

Portrait de anonymous
J'aime 0

salut Laney,

si ça peut te rassurer, il m'arrive exactement la même chose que toi. Ce que tu décris, tes boutons au niveau des fesses, des cuisses et de l'aine, c'est pareil !
Moi, ça a commencé il y a environ 1 an. Le tout premier est arrivé au pli de l'aine,comme toi.
C'est sûr, c'est un staphylocoque doré. Il faut que tu consultes un dermato, mais attention les staphylocoques sont résistants à certains antibiotiques. Moi aussi, j'ai été longue à consulter car j'y suis allé la semaine dernière et moi aussi j'ai honte de ces boutons, je ne vis pas très bien cette situation. Le dermato m'a fait des prélèvements et je viens de recevoir les résultats. Maintenant je le revois samedi pour me donner le traitement adequat. Je suis assez positive pour la guérison.
Bon courage et surtout soignes toi
Salut

Portrait de anonymous
J'aime 0

Je pense qu il faut consulter. Je vais vous faire part de mon expérience qui ressemble beaucoup a la votre.
Depuis 7 ans des boutons plus ou moins gros ressemblant étrangement a des furoncles ce sont pointé a l aine au fesses au pubis. Ces boutons pour certains disparaissaient mais réapparaissait au même endroit ou juste a coté. Ils était infecté de pue. Comme la plupart des personnes j ai eu très honte et n ai pas voulu consulter. Jusqu au jour ou je me suis décidé a aller voir des médecins. J ai pris mon courage a deux mains et me voila chez un généraliste qui m annonce une tumeur après une biopsie et beaucoup de soucis cette tumeur n était pas cancéreuse alors il n y avait rien a faire. Puis un kyste a grossit et a commence a me faire mal, je me suis rendu chez mon gynécologue résultat : staphylocoque dorée résistant. Durant un an j ai été traite par ce staphylo………. Puis un jour un infectiologues m a explique que le taux de staphylo était minime donc de ce fait on ne pouvait pas parler de staphylo. Mon moral était de plus en plus mal…… Je vais abréger. Mais tout cela pour vous expliquer que ce n est pas toujours facile de mettre un diagnostique sur certaines maladies.
Apres 6 ans de recherche, je ne sais plus combien de médecin, un jour en écoutant un témoignage a l émission ça se discute sur les maladies de peau, j ai entendu parler d une maladie orpheline (appelé la maladie de Verneuil ou hidrosadénite suppurée) ou les symptômes ressemblait étrangement aux miens. Grâce à Internet j ai été dirigé vers un asso de malades de cette maladie l’AFRH.
L'AFRH association de malades de Verneuil se bat pour faire connaître cette maladie.
J ai été super bien reçu alors qu a l époque je ne savais pas si il s agissait de la même maladie. J ai lu des témoignages regarde des photos poses des questions et appris plein de chose. Cette maladie ne se comporte pas pareil chez chaque individus mais le plus souvent elle se situe au niveau des fesses ou partis génitale, aux seins ou aux aisselles.
Grâce à cette asso j ai pu consulter un spécialiste connaissant cette maladie et enfin mettre un nom sur cette m -----. J ai du consulter a plus de 150 km de chez moi pour avoir un diagnostique. J ai alors appris que j avais cette maladie. J étais à la fois anéantie mais surtout rassuré de savoir ce que j avais et d être pris en charge par quelqu’un qui la connaissait. L’AFRH vous donnera les coordonnés de médecins les plus proches de chez vous connaissant cette maladie. Attention je ne dit pas que vous êtes porteur de cette maladie mais vous informe qu elle existe. Mon but étant de vous aider afin de ne pas galérer des années comme moi. Je sais trop comme il est dur de ne pas savoir ce que l on a. Bon courage

Participez au sujet "étranges boutons"