Portrait de Invité

Bonjour,

J'ai un ami qui a fait une encpéhalite herpétique il y a 8 ans. j'aurais voulu savoir si le virus se transmettait via la salive ou les rapports sexuels?
Merci pour votre réponse.

Portrait de valdream
J'aime 0

moi aussi j'ai eu une encephalite herpetique et a ceque mon neurologue m,a dit non ce n'est pas contagieux

Portrait de FX
J'aime 0

une encéphalite herpétique n'est pas contagieuse. on continue néanmoins à transmettre le virus de l'herpès.

Portrait de albert boueno
J'aime 0

Voici une réponse à propos d'une encéphalite herpétique, réponse par un médecin.

Encéphalite herpétique est une des encéphalites les plus fréquentes. Elle est le résultat d'une infection par herpès virus, on devrait dire des herpès virus car il y en a plusieurs. Il s'agit de ceux-là mêmes qui sont responsables des boutons de fièvre et des ulcérations génitales entre autres.
Cette encéphalite peut être observée à tous les âges mais est particulièrement fréquente chez le nouveau-né puisqu'elle intéresse un cas pour sept à 8000 naissances environ. La contamination se fait durant la grossesse, le virus traverse le placenta.
La contamination peut également se faire durant l'accouchement par un contact ou par les infections herpétiques génitales de la mère.
La gravité particulière de l'encéphalite herpétique tient au fait que ces virus sont responsables de lésions de nécrose que l'on appelle mortification cérébrale.
Si le nouveau-né ne décèle pas de cette affection il peut avoir des séquelles imprévisibles et parfois épouvantables comme la cécité, l'épilepsie, l'arriération mentale etc.
Le traitement extrêmement précoce par des médicaments antiviraux est très efficaces et linite l'évolution des séquelles de cette affection qui un redoutable.
L'encéphalite herpétique observée chez l'adulte peut être liée à une réactivation du virus après une première affection qui a été bénigne, celle-là.
La maladie débute à la manière d'une grippe banale mais se complique rapidement de signes qui sont évocateurs de la souffrance de l'encéphale c'est-à-dire du cerveau.
(Pour les spécialistes en neurologie ) l'encéphalite herpétique semble être le résultat de la pénétration du virus à l'intérieur du cerveau à partir du nerf trijumeau lors de la réactivation du virus (virus de type I dans 95 % des cas chez l'adulte) le début est brusque et commence par de la fièvre, des maux de tête et une photophobie (peur de la lumière puis), ensuite, apparaissent des signes neurologiques que l'on appelle de localisation.
L' atteinte temporale est fréquente et le patient se met avoir des comportements bizarres une aphasie c'est-à-dire des difficultés d'élocution, des hallucinations, des crises d'épilepsie à répétition. Au départ il peut s'agir simplement de quelques modifications de l'humeur.
Ensuite il nécessaire de savoir que l'encéphalite herpétique peut être le résultat d'une infection par le virus de la varicelle du zona, cytomégalovirus, virus d'Epstein Barr. L'encéphalite à cytomégalovirus peut-être une infection opportuniste au cours du sida.
Je vous conseille de lire le texte se rapportant à infection opportuniste dans l'encyclopédie médicale vulgaris.

Il est important d'évoquer l'origine herpétique de ses troubles. En effet, de la précocité du traitement dépend de l'évolution (séquelles graves). Pour identifier les infections il est possible d'effectuer une biopsie d'un fragment de cerveau, un dosage de l'interféron gamma dans le liquide céphalo-rachidien, pour ne citer que ces examens complémentaires.

Participez au sujet "Encéphalite herpétique:contagieuse?"