Portrait de Invité

Mon papa a 51 ans a eu une encéphalite et il perd complètement la tete il s'imagine et vois des chose qui n'on jamais existé. Il est rentré de l'hopital et vit chez ma grand mère (sa maman). Il aurait attrapé cela a cause de la boisson. Ce que j'aimerais savoir ces comment cette maladie évolue voir si il pourrait éventuellement récupéré (on m'a dit que non) et voir dans quelle délais si ca dois évolué pour que l'on puisse aussi s'y préparé car ce n'est vraiment pas évidant a l'hopital on aurais dit que les infirmiés avait peur de parler. Je vous remercie de tous les renseignement que vous pourez me donner ils me seront très présieuxs. D'avance merci.

Portrait de anonymous
J'aime 0

Je suis de tout coeur avec toi car mon papa aussi a eu une encéphalite à 60 ans en janvier. Il n'était pas dans le coma, il est resté 1 mois à l'hosto. C'est clair que les médecins et les infirmières ne disent rien c'est scandaleux car les séquelles sont réelles et c'est la famille qui trinque ! Au début c'était juste un problème de mémoire puis son comportement a changé : absences, enervement, envie de rien, une sorte de dépression. Nous ne savons plus comment faire soit il s'emballe soit il ne nous calcule pas c'est très dur.
Chaque cas est différent donc pour ton père je ne sais pas quelles séquelles il aura, il faut que tu sois très patient, tolérant ça risque d'être très long avant de voir une amélioration. En tout cas, n'importe qui peut avoir cette maladie qui reste rare, du bébé à la personne âgée. C'est un virus, mon père avait de l'herpès à la bouche et l'herpès est monté au cerveau pendant une période où il était en plus très fatigué et contrarié. Si tu as des questions à poser, n'hésites pas à m'écrire si je peux t'aider car on se sent tellement seul face à cette maladie qui arrive d'un coup et qui détruit la famille. Je te souhaite beaucoup de courage dans cette épreuve florence

Portrait de macfie
J'aime 0

Bonjour,
Ma mère (qui a 55 ans et est veuve depuis 7 ans) a eu une encéphalite il y a trois ans (pour cause de complications dues à une séropositivité depuis 1993) et je vous avoue que je n'ai plus l'impression de connaître cette personne avec qui j'étais (et reste malgré tout) si proche. Elle est passée de la discretion trop prononcée au bavardages incessants avec n'importe qui, du calme à la tornade, de la prudence pécuniaire aux dépenses inconsidérées...comment vous dire... tout est devenu excès (et parfois le mot est faible pour qualifier certaines situations dans lesquelles elle se met). Dernièrement, je vous passe les détails, elle s'est engagée dans un imbroglio financier non irrémédiable mais inquiétant. J'aimerais l'aider plus que je n'arrive à le faire (700 kms nous séparant, étant soumis pour causes professionnelles à une mobilité obligatoire) même si je sais que je ne peux rien maîtriser, ni meme elle. J'ai peur que ça ne s'aggrave encore plus et je ne sais que penser, que lui conseiller. J'espère, par cet intermédiaire, obttenir des solutions ou même des conseils....(et surement du réconfort).....si quelqu'un peut m'aiguiller...pour au moins l'accompagner mieux, la guider.....MERCI

Participez au sujet "encéphalit"