Portrait de Sophie Francine

En septembre 2006, j'ai eu une première crise de diverticulite, un scanner et un baryté, confirment que j'ai plusieurs diverticules sur le sygmoïde. Depuis j'ai tjs des sensations bizarres telles que tiraillement, pîqures, etc dans les intestins.
Pour éviter une opération certaine suite à de nouvelles crises, j'aimerais par l'alimentation ou autres, aider à ne plus avoir de crises et surtout ne plus sentir mon ventre en "bataille".
De plus, je voudrais savoir si une personne opérée des diverticules a subi la pose d' une poche. Cette idée me fait paniquer et j'imagine le pire.
Merci à toutes ceux et celles qui ont les mêmes problèmes de me donner la recette miracle pour éviter dans le futur une opération.

Portrait de anonymous
J'aime 0

J' ai lu votre méssage!!!Je vais chez le médecin ce soir car je suis pliée en 2 depuis ce matin...+fievre.
J'ai essayé de faire 1 lavement spécifique qui n'a rien donné..
J'ai des diverticulites depuis plusieurs années.....mais je ne m'en suis préoccupé que depuis kelks que mois.Je suis inquiète comme vous poiur l'opération....Mais on ne m'a jamais parlé de POCHE....Résultat après vous avoir lu JE FLiPPE!!!!!
Je poserais la question ce soir au médecin et je vous tiendrais au courant de ce que l'on voudra bien me dire.
Courage

Portrait de Sophie Francine
J'aime 0

Merci et à bientôt de vos nouvelles.

Portrait de anonymous
J'aime 0

La "poche" fait trés peur, j'en sais qlqchose!
Suite à un abcés sur le colon puis une peritonite, j'ai eu droit a ce traitement de choc (sans jamais en avoir entendu parlé avant), les premiers mois sont trés difficiles.L'entourage est aussi perturbé que nous et le milieu médical n'est ps d'une grande aide,on ne vit que pous la remise en circuit.....

Alors du courage et encore du courage

Portrait de Sophie Francine
J'aime 0

Merci de votre réponse. Et maintenant avez-vous encore la poche ?
Combien de temps en moyenne doit-on subir cette période très difficile ?
Je suis en pensée avec vous.

Portrait de solene29
J'aime 0

ma belle mere vient de nous annoncer qu'elle avait un chapelet de diverticules au colon. Elle a tendance à ne pas vouloir nous inquieter. Mais elle a 70 ans. Elle nous a dit qu'elle allait avoir un traitement pendant 2 mois et si ça ne suffit pas elle se fera operer. Je ne sais pas exactement ce que sont ces diverticules, en plus apriori elle en a beaucoup. Pouvez vous m'expliquer de quoi il en retourne. Je vous remercie par avance.

Portrait de Sophie Francine
J'aime 0

Ce sont de petites poches qui peuvent se former sur les muqueuses du côlon, généralement le colon sigmoïde. L'apparition de ces poches, appelées diverticulose, est courante chez les personnes du plus de 50 ans et souvent asymptomatique. Les diverticules peuvent se rompre et entraîner des saignements et le passage de fèces dans l'abdomen. Cette évolution nécessite la consultation immédiate d'un médecin.L'inflammation ou l'infection d'un diverticule entraîne de fortes douleurs abdominales, de la fièvre, des nausées et d'autres désordres intestinaux.

Portrait de anonymous
J'aime 0

Diverticules détectés suite à coloscopie en 2004. Pas de traitement spécifique à faire. En 2005, forte fièvre, nausées, pliée en 2, tremblements, traitement antibiotique donné par médecin généraliste qui m'apprend que je dois éviter tout ce qui laisse des résidus (celui de l'hôpital ne m'en avait pas parlé). Fruits et légumes pelés, épépinés. 4 mois plus tard, même crise, en pire car avec déclenchée par occlusion intestinale (3jrs). Hôpital, on évite la péritonite par miracle, même pas d'opération, et j'apprends alors qu'il faut toujours qu'il y ait un transit, si arrêt d'1 jr, tout de suite appeler son médecin. J'apprends aussi qu'il y a des médicaments qu'on ne doit plus prendre, type aspirine, certains sirops etc... Les informations sont trop au compte-gouttes. Après 3 crises en 1an, et contrôle par IRM/scanner (mes diverticules sont bizarrement situés), je n'ai plus eu de crises depuis 2 ans. Je suis le régime à la lettre, en ayant éliminé fraises, framboises, etc. Tout va bien. Donc si vous connaissez autre chose à éviter, faites m'en part. J'ai aussi très peur de ne plus réagir aux antibiotiques un jour en cas de crise et de devoir être opérée.
Est-ce que c'est aussi héréditaire ? Papa a fait une hémorragie il y a 4 ans, pas d'intervention, suit uniquement régime sans résidus, et n'a jamais connu de douleurs, n'a jamais eu de crises.
Quelle vie après une opération ? Est-on long à s'en remettre ? La poche est-elle à vie ? Est-ce que la présence de diverticules peut favoriser le développement d'un cancer du colon ?
Courage à tous ceux qui connaissent ce problème et merci de me répondre

Portrait de Sophie Francine
J'aime 0

Bonjour,
Je suis de retour des vacances et je lis votre message. Notre histoire est vraiment angoissante. Je suis partie aux Maldives avec tous les médicaments nécessaires en cas de crise. Je prends tout le temps du mucilage, du spasmo canulase et je fais attention aussi à ce que je mange. Malgré quelques incartades je n'ai pas eu de crise.
Je dois aussi vous dire qu'avant mon départ en vacances, j'ai été voir une de mes amies qui soigne en homéopathie. Après son examen elle ma dit que mes douleurs étaient dues à des amibes et non aux diverticules. Je n'ai pas trop réfléchi et j'ai pris un médicament pour les éliminer. Je dois dire que 3 jours après je n'avais plus mal au ventre et je suis partie rassurée aux Maldives. J'ai pris ce traitement tout le long des vacances, j'en ai encore pour 3 jours. Cette semaine je vais retourner vers elle pour un contrôle. Elle n'est pas médecin, elle a une autre formation. Une méthode que son père a élaboré il y a déjà 50 ans. D après elle ce sont surtout ces petites bêtes dans nos intestins qui créent nos douleurs. Ce serait intéressant si vous en France vous pouviez avoir un avis là-dessus.
Malgré tout cela, je me promène maintenant tjs avec mes antibiotiques dans le sac.
Si j'ai du nouveau, je vous tiens au courant.
Bonne journée

Participez au sujet "diverticules"