Portrait de nanette31

il est rentré la maison le 19 décembre a l'hopital où il était depuis fin novembre, on lui a fait tous les examens nécessaires pour savoir où il en était de sa santé et c'est pas fameux en fait c'était pas une décompensation oedemato ascitique qu'il avait mais une occlusion intestinale dûe à une grosse hernie, mais sa santé à force de boire est très précaire, il a une stéatose, des candidoses dans l'oesophage, ulcères à l'estomac, une neuropathie (doit faire d'autres examens plus tard ...s'il y va...),a les nerfs optiques atteints ainsi que ceux des jambes, ...)le coeur est trop gros ainsi que l'aorte, il lui ont découvert une tumeur située dans les cordes vocales...et malgré tout et malgré les recommandations plus qu'explicites des médecins sur la mort qui l'attend au tournant pour l'emporter si jamais il continuait à boire : il a repris le lendemain qu'il est rentré de l'hopital. depuis il est dans un état pitoyable il est tombé et s'est ouvert la fesse droite près de l'anus, il se souille , a des escarres et l'enfer recommence...mais je m'occupe malgré tout de lui, et par chance il accepte que l'infirmière passe pour le pansement car là c'est plus mon domaine, les soins d'hygiène oui mais les blessures c'est très délicat...le médecin traitant n'en revient pas comme il est résistant car il boit excessivent depuis deux ans et a failli mourir plusieurs fois mais il a une résistance forte alors ça dure dure dure mais c'est insupportable à vivre..., et de plus il avait promis qu'il ferait Noel avec moi et les filles, mais l'alcool une fois de plus a été le plus fort et ça ne s'est pas fait. je crois que nous n'aurons plus jamais de noël ensemble. c'est fini , le médecin de l'hopital m'a bien expliqué qu' un arrêt total d 'alcool s'imposait, faute de quoi la mort s'en suivrait rapidement...mais vous aussi qui cotoyez des gens alcooliques, ces paroles là n'ont aucun poids pour une personne prisonnière de son addiction... ces paroles n'ont du poids que pour nous qui les aidons...voilà des nouvelles...quant à vous tous et particulièrement ceux et celles qui ont discutté avec moi sur le forum et ont eu la gentillesse de m'écrire, pour me soutenir ou me répondre , et me témoigner leurs propres histoires je les remercie du fond du coeur et leurs souhaite une année qui soit meilleure, on a tous droit au bonheur et même si le malheur vient entacher notre existence et bien l'espoir fait vivre et on a tous en soi une force qui nous aide à y croire...bonne année 2009 . une pensée pour Morenater a qui je souhaite encore beaucoup de courage ...

Portrait de sevrin76
J'aime 0

Eh bien effectivemetn les nouvelles ne sont pas bonnes, comme la vie doit être dure pour toi. Je trouve très dur de vivre la maladie de nos proches mais heureusement nous nous ne sommes pas 24/24 avec eux cela nous permet de tenir le coup.

Je te souhaite beaucoup de courage, j'imagine que tu dois être très en colère après lui parfois et d'autres fois très triste.

Encore combien de temps c'est la question que nous nous posons tous et à laquelle personne ne peut répondre.

A bientôt

Portrait de angienico
J'aime 0

bjr
mon dieu comme tu a du courage de t'occuper si bien de lui et oui comme dit sevrin76 tu dois etre parfois colère qd tu fais tout pour lui et que tu n'as rien en retour à cause de cette S******** d'alcool. tu es comme maman tu t'occupes de lui malgré tout vous avez tellement de courage. rien quepour ça bravo.
c si dure de regarder un proche se détruire comme ça surtout qd on c pas pk il fait ça.
gros bisou et surtout bon courage donne nous des news
angie

angie qui veille sur vous

Portrait de nanette31
J'aime 0

merci a sevrin76 et angienico pour vos encouragements, cela donne plus de force et on se sent tellement moins seuls...à bientôt.

Portrait de angienico
J'aime 0

bjr nanette
comment va ton mari et toi aussi comment vas tu ?
donne des news
bise

angie qui veille sur vous

Portrait de nanette31
J'aime 0

bjr Angienico,

et bien mon mari va "à peu près bien", car pour moi quand il arrive à se débrouiller seul pour les actes de la vie courante (se laver, se préparer à manger seul et manger seul, être propre sur soi, répondre au téléphone, ..) ...c'est presque un "miracle" sans exagérer le terme...il se laisse tellement sombrer parfois que ça fait vraiment drôle, même le voir marcher sans déambulateur ...relève du rarissime maintenant.

depuis son opération et la fois où il est tombé et s'est ouvert la fesse, tout est rentré dans l'ordre. sa tumeur des cordes vocales est bégnine (pour l'instant car le cocktail alcool-tabac...ne va pas la faire évoluer dans le bon sens), j'ai réussi à l'emmener se faire opérer de l'hernie le 15 janvier, mais il a rechuté aussitôt sa sortie le 17 janvier mais le 27 j'ai quand même réussi à le convaincre (après un sevrage forcé malgré lui ) de l'amener à son EMG (électromyographie) et le diagnostic est une neuropathie très sévère des membres inférieurs et qui commence à s'attaquer aux membres supérieurs...les mains sont atteintes (d'ailleurs il a de plus en plus de mal à saisir les objets..).
la neurologue a été plus que claire concernant le fait qu'il lui faut arrêter immédiatement l'alcool. et bien il s'en est recommandé et a été livré aujourd'hui le 30...que rajouter à ça ...plus rien si ce n'est que je serai là quand il sera à nouveau au plus bas...il est prisonnier, il ne vit que pour deux choses qui le tuent : l'alcool et le tabac et il en est à un stade où il ne le réalise plus du tout, les menaces planant sur sa vie ne le boustent même pas...il faut "profiter des moments où il est mieux".
sinon j'ai réussi à lui faire installer un lit médicalisé, car quand il a des escarres il souffre moins avec un matelas spécial et c'est plus facile de s'occuper de lui ...et au moins quand son état sera encore plus grave puisque cela arrivera , et bien il aura déjà ce "confort" de vie qu'il n'avait pas dans ce foutu lit qu'il avait (pas fait du tout pour une personne malade et dépendante, ce qu'il devient de plus en plus fréquemment).
je te remercie de demander de nos nouvelles, ça me touche d'autant plus que je sais que pour toi ce que tu vis est très dur aussi...je pense aussi souvent à Morenater ...bon courage à toi et tu sais nos proches sont malades et la compassion que l'on éprouve pour eux, nous permet de continuer à les aider malgré eux...et à préserver ce lien qui est le seul (à mon avis) qui les rattache un peu à la vie...reste le plus dur à déceler en eux : qu'est-ce qui les retient de mourir, le fait qu'on soit là encore pour eux ou le fait qu'ils n'arrivent pas à en finir avec cette vie qui les fait tant souffrir ? cette question restera (pour mon cas) à jamais sans réponse. a +++++

Portrait de angienico
J'aime 0

bjr,
non c pas un miracle , je comprends trés bien ce que tu veux dire moi je pense la mm chose qd papa est comme ça malheureusement ça ne dure pas.
dit dont il a fait d'énormes progrés ton mari tu dois etre contente.
mé bon oui effectivement si il reprend l'alcool aussitot ça n'irapas loin malheureusement c un cercle vicieux tout ça, c'est éprouvant pour tout le monde.
oui comme tu ds faut profiter des bons moments où ils sont le mieux mm s on est consciente que ça durera pas
je te souhaite énormément de courage, tient bon mé protége toi aussi
bise angie

angie qui veille sur vous

Portrait de minouche01
J'aime 0

bonsoir nanette ..quel courage !et quelle admiration j'ai pour vous !
il est evident qu'a ce stade votre mari n'est plus a meme de reagir ..de vouloir ...de pouvoir ..vous l'aidez a survivre
je pense que l'on ne peut meme plus parler d'auto-destruction il est englué dans la dependance ,comme décérébré

votre mari n'est plus maitre de son devenir mais l'instinct de survie reste, a son detriment

bon courage nanette ..je vous embrasse ..minouche

Portrait de nanette31
J'aime 0

bonsoir angenieco et minouche merci de m'avoir écrit, on se soutient entre nous mais si seulement nos proches en faisaient de même entre eux peut être cela les aiderait qui sait ??? j'aimerai bien savoir ou en est Loran, il n'a plus l'air de donner de ses nouvelles pourvu qu'il parte se faire soigner car d'après ses messages il semblait vraiment ne pas être dans le dénie et accepter de se faire aider ...pourvu que lui tienne bon...allez il est tard et demain le boulot ...bonsoir et à bientôt. Amicalement.

Portrait de angienico
J'aime 0

bjr nanette
comment ça va. ne nous remercie pas on est tous ds la meme galère donc on prend des news, et on se soutient c normal.
non loran ne donne plus de nouvelles du tout, c surement bon signe
bise angie

angie qui veille sur vous

Portrait de nanette31
J'aime 0

bonsoir, juste quelques nouvelle de mon mari : il n'a malheureusement pas été à ses rv avec le chirugien et avec la gastro entérologue et j'y ai été pour lui ...car il était trop faible et ne pouvait pas marcher.
en fait rien de nouveau que du pire, il a un début de démence alcoolique (son système nerveux est sacrément touché) en fait malgré les résultats de l EMG ayant confirmé une neuropathie très sévère il continue à boire énormément d'alcool fort, ne se nourrit presque plus sauf ce que je lui prépare, et j'ai pas toujours le temps de passer quotidiennement les journées sont trop courtes...et à force je m'use aussi et les filles ont besoin de moi...c'est trop complexe...la gastro entérologue m'a conseillé de le faire mettre sous curatelle ou tutelle , alors je vais voir...que de choses à s'occuper on dirait que tout nous échappe ...plus la maladie empire et plus on se sent impuissant ...voilà ...je pense souvent à Loran et me dis toujours "pourvu que lui en réchappe avant que le piège de l'alcool ne se referme définitivement sur lui" le fait qu'il ne donne plus de nouvelle est j'espère lié à une période de cure...allez la vie continue malgré tout, faite de tout ce mélange de difficultés alors penser à d'autres qui ont des problèmes pires que nous aide à relativiser mais ça fait du bien d'en parler sur ce forum, ça fait sortir un peu de vapeur ....sinon on explose...et ça n'arrangerait rien à la situation... bonsoir amical.

Portrait de minouche01
J'aime 0

bon courage nanette ..et il va vous en falloir encore et encore !
en vous lisant je suis contente d'en etre sortie a temps . ..quel enfer j'aurais pu faire vivre a mes proches et je les aime tant !..quelle souffrance je leur aurais fait vivre en plus de la mienne et de ma déchéance !...mais c'est apres etre sorti de l'enfer de la dépendance que ce constat prends toute sa dimension !
merci pour votre temoignage ...;cordialement

Portrait de IO
J'aime 0

Bonjour à tous(ttes),je sais dans quelle galère tu es Nanette31,j'ai eu à peu près le meme parcours que toi avec mon frangin et c'est pas évident car environ 400 kms nous séparent.Avec l'aide d'une assistante sociale et d'un de mes frères,nous avons fait des tas de demandes d'aides,une dérogation d'age lui a été accordée car comme ton mari,il est atteint de démence alcoolique,il n'a que 50 ans mais ne marche plus à cause de la maladie de charcot-marie-tooth mais surtout en + de polynévrite alcoolique.Il est hospitalisé depuis le 20 septembre 2008 et est sobre depuis ce temps là.Sa mémoire présente est inexistante.Là, depuis lundi il est dans un hospital local,c'est une petite structure et ils on + de temps à accorder à leurs malades,ils le stimule pas mal et le font "marcher"un peu chaque jours.Une demande de mise sous tutelle à été demandée mais à ce jour je n'en sait pas plus.Je sais qu'il va te falloir encore beaucoup de courage,mais n'abandonne pas car moi je vois les progrès qu'a fait mon frangin,certe il est dans son monde,mais il peut tenir convenablement une conversation qu'il oubliera dans la seconde ou je serai partie mais ça vaut le coup de les sortir de là(encore faut-ils qu'ils en aient l' envie)juste une idée;ne peux-tu pas demander une hospitalisation d'office?
Minouche01 Si seulement les malades alcooliques pouvaient lire ton message,ce serait génial,ça leur fairait peut-etre prendre conscience de beaucoup de choses,merci pour ton témoignage.
Bises à vous ,encore courage IO

Portrait de nanette31
J'aime 0

Bonsoir IO et Minouche01, j'ai lu vos réponses . POUR IO : je vois effectivement que l'on est dans la même galère, mon mari lui, il a 42 ans et effectivement il fait vraiment de la peine à voir. j'aimerai pouvoir agir plus mais il ne veut pas se soigner malgré son état, il ne se rend même plus compte. j'ai rv avec une assistante sociale le 9 mars qui semble super ...je verrai avec elle comment on peut essayer de trouver une solution pour l'aider au mieux ...mais comme la vie doit leur sembler tellement vide quand ils oublient tous ce qu'ils font...car contrairement à ton frère mon mari se rappelle encore mais surtout des choses plus lointaine et c'est vrai que quand je passe le voir le lendemain ou surlendemain il ne se rappelle pas (mais pas tout le temps).
POUR MINOUCHE01 : je suis touchée par ton témoignage (enfin une rescapée) quelle courage et quelle force il a dû te falloir pour vaincre l'alcool. car ça a l'air tellement terrible de se sortir de cette addiction qui vous "englue" et quel a été le déclic qui t'a poussée à avoir la force de combattre et te sortir de là ? comment as tu trouvé cette force ? as-tu eu le soutien de tes parents, de tes proches ? je te demande ça car de mon côté je suis vraiment seule à me battre, ni son frère ni ses parents ne lèvent le petit doigt on dirait qu'ils attendent le drame comme cela ils ne sont pas obligés de se confronter à leur fils et à la triste réalité de la déchéance. c'est triste à dire mais ils ont honte de leur fils. je ne les juge pas car chacun possède sa façon personnelle d'affronter les choses mais si une de mes deux filles un jour tombaient dans une addiction quelle quelle soit (car personne n'est à l'abris) et bien je me battrai pour qu'elle s'en sorte, pour l'aider , et je ne ferai pas comme si rien ne se passait et que tout allait bien. en fait moins ils en savent mieux ils se portent ils préfèrent ignorer...je trouve que l'indifférence est pire que tout...ils ferment les yeux sur la déchéance que subit leur fils, mais je me demande comment chaque matin ils peuvent se regarder eux-même devant une glace...enfin c'est comme ça il faut faire sans...eux et toute leur famille seront présents avec leur mouchoirs quand mon mari se laissera emporter par la mort...je n'envie pas leur postion malgré la dureté de ma vie je préfère la mienne, je suis seulement triste que ces parents et son frère ne soient pas là pour le soutenir ou le bouster (comme le fait IO pour son frère même qu'elle soit loin, une présence de temps en temps, peut faire beaucoup plus de bien que tous les traitements). Nos proches malades sont des êtres humains et tous on a besoin de contact et se sentir aimé et surtout quand on est au plus bas. ce qu'oublient mes beaux parents c'est qu'une fois leur fils mort, il sera trop tard...pour agir c'est maintenant ou jamais...mais leur absence est cruelle autant que la maladie...c'est leur fils et pourtant ils ne bougent pas pour autant.... quand on dit que le lien du coeur est plus fort que le lien du sang et bien j'y crois maintenant...car je m'en occupe comme si j'étais à la fois son père sa mère car ils sont aux abonnés absents depuis que mon mari a tant de problèmes (et c'est pourtant quand rien ne va plus que l'on a besoin du soutien de "ses parents" et c'est maintenant qu'il en a besoin après sa mort il sera trop tard....même si c'est dur actuellement il lui faut de la bienveillance...

Participez au sujet "des nouvelles de mon mari"