Portrait de Invité

Bonjour,

Mon père est atteint d'une démence frontale. Si quelqu'un connaît des informations concernant cette maladie, faîtes le moi savoir. On ne sait plus à qui s'adresser.

Merci.

Portrait de eva
J'aime 0

Ma mère est atteinte d'une démence frontale depuis 10 ans, on l'appelle la maladie de Pick.C'est une maladie dégénérative des neurones.On l'a découvert après avoir suspécté une dépression, lors d'un scanner.Elle est suivie par le professeur Dubois à la Salpêtrière à Paris. Mon père est devenu président de l'association france Halzeimer 94.Si tu souhaites je peux te donner son adresse e mail. Je te souhaite bon courage car c'est très dure à vivre pour l'entourage .Si tu souhaites d'autres infos peut être, je pourrais t'aider.

Portrait de Marie Jo
J'aime 0

Bonjour, je viens de lire votre message sur ce forum, étrangement, je crois que notre histoire est similaire. Mon frère , qui aura 52 ans en décembre prochain, a été hospitalisé pendant plus de deux mois dans une clinique spychiatrique pour dépression nerveuse, il était très bizarre depuis quelques années, suite à un scanner et une visite en date du 4 JUILLET dernier chez un neurologue parisien, il aurait la maladie de Pick. Nous attendons une date de consultation vers le docteur Marie Sarazin (adjointe du Professeur DUBOIS) pour examens complémentaires. Grâce à un internet, j'ai lu pas mal de choses, je sais qu'il n'y a aucun traitement.
J'appréhende l'avenir, il a deux enfants de 8 et 10 ans. Actuellement, il est assez présent, parfois très indifférent, il a des problèmes d'incontinences urinaires la nuit. Nous vivons des moments très douloureux. Je pense que vous comprendrez nos doutes et nos angoisses. Pourriez-vous me dire ce qu'il faut faire comme démarches auprès d'organismes s'il en existent... votre maman a-t-elle un traitement qui améliore ses troubles, je serais heureuse d'avoir quelques renseignements car je me sens très perdue.... Merci d'avance

Portrait de christelle62
J'aime 0

Bonjour
Mon père a depuis environ 10 ans une degenerescence fronto temporale...Croyez moi, c'est très difficile à vivre....Vis à vis de lui, de ses comportements agressifs..et vis à vis des autres : solitude aussi bien familial, amical que professionnel car beaucoup de professionnel de santé refuse de le soigner....Si vous avez des questions sur la maladie...En ce moment, il a des problèmes de déglutitions et à fait 2 AVC...Bon courage à tous...Amicalement...Christelle

Portrait de eva
J'aime 0

Bonjour Marie jo, je connais la souffrance engendrée par cette maladie pour les proches.Ma mère est suivie par le docteur Isabelle Leber spécialisée à la Salpétrière dans la maladie de Pick.Elle n'a jamais reçu de traitement.Désormais il existe un médicament il faut se renseigner auprès de Mme Leber.Pour les démarches administratives,vous pouvez aller au CLIC comité local d'information et de coordination de votre département ou à la Maison de l'handicap de son département. Il faudra monter un dossier Cotorep pour reconnaître l'invalidité à 100%.Il faudra un certificat du neurologue attestant que cette maladie est apparentée à la maladie d'halsheimer.La sécurité sociale accepte une aide financière si elle a mesurée l'état d'avancement de la maladie appelée GIR (différents stades de la maladie) .L'aide étant calculée en fonction du niveau d'handicap de la personne.Si l'on souhaite mettre la personne sous tutelle (la décharger de toutes responsabilités), il faut demander à faire une mise sous tutelle au juge des tutelles de son lieu d'habitat.Ces démarches ont eu lieu il y a 10 ans. Sont elles les mêmes?.Vous pouvez consulter le site de mon père sous google en tapant ALAC94.Je Vous souhaite bon courage dans toute vos démarches.Si vous avez d'autres questions n'hésitez pas.

Portrait de anonymous
J'aime 0

eva wrote:
Ma mère est atteinte d'une démence frontale depuis 10 ans, on l'appelle la maladie de Pick.C'est une maladie dégénérative des neurones.On l'a découvert après avoir suspécté une dépression, lors d'un scanner.Elle est suivie par le professeur Dubois à la Salpêtrière à Paris. Mon père est devenu président de l'association france Halzeimer 94.Si tu souhaites je peux te donner son adresse e mail. Je te souhaite bon courage car c'est très dure à vivre pour l'entourage .Si tu souhaites d'autres infos peut être, je pourrais t'aider.

------------------------------------------------------------------------------------------

Bonsoir,

Ma mère, agée de 76 ans, est atteinte d'une "Démence à corps de Lewy" (je passe volontiers le fait que j'ai attendu 3 ans avant d'intervenir -symptomes non pris au sérieux par son généraliste et moi qui résidait à 1000 kms qui lui faisait confiance)

Aujourd'hui, je vis à Rueil Malmaison et j'ai intsallée "dans l'urgence" maman dans une maison de retraite de Lorraine alors que le diagnostic n'était encore pas certain.
Cette soution d'urgence me convient peu étant donné que son état va se dégradé et que je l'a voudrai à mes côtés.

Y a t-il un lieu d'accueil à Paris que vous me conseillez ,surtout lorsque son état va s'agraver ?

Comme nous tous, je veux pour elle les meilleurs soins et le moins de souffrance possible.

Merci de votre aide et de vos conseils

Cordialement - Patricia

Portrait de eva
J'aime 0

Patricia

Pour trouver une maison de retraite acceptant dans une unité Alzheimer votre maman atteinte d'une maladie à corps de Lévy, il vous faudrait appeler le CLIC (centre local d'information et de coordination gérontologique de son lieu de résidence°)

Voici les clics du 92 :

Nanterre : 0141911030
Boulogne Billancourt : 01 46 20 09 35
Clichy : 01 41 40 93 82
Saint Cloud : 01 47 71 34 42
Courbevoie : 01 47 88 12 22
Rueil malmaison : 01 47 32 66 98
Asnières : 01 44 11 17 70

Bon courage

Eva

Portrait de delorme
J'aime 0

eva wrote:
Ma mère est atteinte d'une démence frontale depuis 10 ans, on l'appelle la maladie de Pick.C'est une maladie dégénérative des neurones.On l'a découvert après avoir suspécté une dépression, lors d'un scanner.Elle est suivie par le professeur Dubois à la Salpêtrière à Paris. Mon père est devenu président de l'association france Halzeimer 94.Si tu souhaites je peux te donner son adresse e mail. Je te souhaite bon courage car c'est très dure à vivre pour l'entourage .Si tu souhaites d'autres infos peut être, je pourrais t'aider.

Bonjour
,je viens de lire votre message,mon père est également atteint d'une
démence frontale confirmée depuis le mois de mars alors qu'il a passé
deux ans dans plusieurs établissements pour une dépression.
Mon père a eu 72 ans aujourd'hui,il vit actuellement avec ma mère
il est aidé par un infirmier pour sa toilette le matin et va dans une
structure de jour deux fois par semaine.
Ma famille et moi avons été très choqués lorsque nous avons appris
l'existence de cette maladie.Mon père habite à Villefranche sur saone,
il est suivi à l'hopital neurologique de LYON.Les médecins nous ont dit
très peu de chose sur cette maladie.Mon père ne communique presque
plus,de plus il a fait une allergie aux neuroleptiques qui lui provoque
beaucoup de gestes désordonnés.Ma mère a beaucoup de mal a accepte
cette maladie qui la prive de toute communication avec lui.
Je pense que vous avez du recul par raport à cette maladie et si vous
avez des renseignements qui pourraient aider mes parents ,je vous en serais
très reconnaissante,c'est terrible car mon père garde toutes ses facultés
intéllectuels et se rend compte de son état.Ma mère essaye de garder mon
père avec elle mais je ne sais pas combien de temps elle pourra tenir,votre mère
vit-elle chez elle?Merci de l'aide que vous pourriez nous apporter.
Cordialement .Sylvie.

Portrait de anonymous
J'aime 0

Bonjour,

Ma mère a 50 ans, on vient de lui diagnostiquer suite à une dépression une degenerescence fronto temporale....pour l'instant, elle n'arrive plus a lire l'heure, a du mal a écrire, à une conduite que je qualifie de dangereuse, oublie parfoir le gaz, est agressive facilement....
j'aimerai savoir qu'elle est l'evolution, s'il y a un traitement....et surtout si quelqu'un connait un spécialiste...elle est suivi pour l'instant ds une petite ville, mais pourrait aller sur Nice car j'y vis.

Merci de votre aide

Portrait de KOUTOHOU
J'aime 0

Bonjour

Mon père a 71 ans depuis le 31.08.06 il est atteintd'une démence frontale dianosticée en 12.05 il n'est pas diminué physiquement ce qui est terrible pour la famille nous avons l'impression de faire et cauchemar mais que nous allons nous réveiller. Il n'est pour l'instant pas violent mais fait des fixations périodiques ( les clés maison et voitures, les comptes en banque etc...) Nous n'avons consulté qu'un seul neurologue mais je souhaiterais avoir le contact d'un neurologue spécialisé dans cette maladie sur Toulouse mes parents habitent le lot-et garonne je suis très inquiète pour ma mère qui supporte très mal la situation et qui passe son temps à passer derrière mon mère pour annuler doubles de clés, vente de maison etc

Portrait de eva
J'aime 0

delphinelepouze wrote:
Bonjour,

Ma mère a 50 ans, on vient de lui diagnostiquer suite à une dépression une degenerescence fronto temporale....pour l'instant, elle n'arrive plus a lire l'heure, a du mal a écrire, à une conduite que je qualifie de dangereuse, oublie parfoir le gaz, est agressive facilement....
j'aimerai savoir qu'elle est l'evolution, s'il y a un traitement....et surtout si quelqu'un connait un spécialiste...elle est suivi pour l'instant ds une petite ville, mais pourrait aller sur Nice car j'y vis.

Merci de votre aide

Ma mère a aussi cette maladie terrible.On n' a le sentiment que la personne qu'on aime a changé totalement, elle ne parle plus,a des couches, est devenue totalement dépendante des autres.Physiquement c'est épuisant de s'occuper d'elle .Elle reste la semaine en maison de retraite et mon père la prend le dimanche.Je ne connais pas de neurologue sur Nice mais il doit y en avoir.Ma mère n'a jamais eu de médicaments car celà fait 10 ans qu'elle est malade et il peut y avoir des effets secondaires qu'à l'époque on ne mesurait pas.Tu peux contacter le clic (centre local d'information et de coordination de son lieu de résidence ou la maison de l'handicap. J'ai tout expliqué ci-dessus au cours d'une autre réponse en ce qui concerne les dossiers cotorep.

Portrait de anonymous
J'aime 0

bonjour,
j'ai vraiment besoin de vous et de vos conseils, renseignements...
ma mère a été soigné pendant 5 ans pour une maladie de Parkinson. son état allant de plus en plus mal, nous avons décidé de changer de neurologue. aujourd'hui nous en voyons un très bien.
mais voilà, le diagnostic de parkison était faux, ma mère est atteinte d'une DFT.
au secours! je suis complètement perdue, son état me brise le coeur et je ne sais pas quoi faire.
est ce que l'un d'entre vous pourrait me parler un peu de cette maladie? je vois bien les répercusions sur ma mère mais j'ai besoin de plus d'informations.
je vous remercie d'avance pour vos réponses
Céline

Portrait de eva
J'aime 0

céline95 wrote:
bonjour,
j'ai vraiment besoin de vous et de vos conseils, renseignements...
ma mère a été soigné pendant 5 ans pour une maladie de Parkinson. son état allant de plus en plus mal, nous avons décidé de changer de neurologue. aujourd'hui nous en voyons un très bien.
mais voilà, le diagnostic de parkison était faux, ma mère est atteinte d'une DFT.
au secours! je suis complètement perdue, son état me brise le coeur et je ne sais pas quoi faire.
est ce que l'un d'entre vous pourrait me parler un peu de cette maladie? je vois bien les répercusions sur ma mère mais j'ai besoin de plus d'informations.
je vous remercie d'avance pour vos réponses
Céline

Chère Céline,
Je te souhaite beaucoup de courage.Cette maladie est affreuse car l'être est complètement changé, difficultées d'élocution et perte de la parole totale. Il te faudra du temps pour faire le deuil .La personne est là physiquement mais absente totalement moralement. 10 ans que ma mère est dans cet état.Ce serait un problème génétique.Il faut vivre au jour le jour en priant pour que la recherche trouve un traitement pour toujours.J'ai lu que la vitamine E (anti-oxydant) et le ginko biloba étaient bon pour le cerveau.
Bon courage .

Portrait de daligini
J'aime 0

Merci Eva pour ton mail,je n'avais pas consulté le site depuis un moment.
Je constate la même souffrance qui apparait dans tous les témoignages,je
crois qu'il faut entouré nos parents le plus possible.Pour permettre à mon
père de rester chez lui,il est accueilli deux fois par semaine dans une
structure de jour,nous avons fait également une demande pour qu'il ait
des cours d'orthophonie à l'hopital.J'espère de tout coeur que la médecine
trouvera un traitement pour faciliter la vie des personnes atteintes de cette
maladie.Bon courage .

Portrait de anonymous
J'aime 0

Bonjour,

Mon beau-père est atteint depuis 3 ans d'une démence frontale.
Il y a 6 jours il a été pris de malaise avec chute et à fait une crise d'épilepsie.
Il est resté à domicile pendant 4 jours et son médecin la fait hospitalisé mercredi
à l'hospital de Périgueux au service de neurologie.Ils ont refait un scanner et des radios ainsi qu'un encéphalograme.Cela à montrer une grande baisse de la vision. Il a également de la paralysie dans les deux jambes. Pour lui il dit qu'il se sent bien mais mon marie qui est son fils est parti lui rendre visite et la mon mari c'est apperçu qu'il été parfois conscient et 2 minutes après c'était tout autre chose. Lui qui était d'un calme naturel devient agressif et violent. Si des personnes pouvait m'en dire un peu plus sur cette maladie nous qui sommes à 800km de lui nous aiderais beaucoup.
Merci à tous.

Christelle

Portrait de ameli
J'aime 0

ma mère est atteinte d'une dft la maladie de pick. Il a fallu plus d'un an pour qu'on nous donne un diagnostic c'est vraiment trop long il n'y pas assez de prise en charge pour ce genre de maladie. On s'est senti avec mon père vraiment seul et imcompris face aux changements de comportements de ma mère personne ne nous prennait au sérieux. Elle a finalement été hospitalisé au CMMF de ballieul un service spécialisé dans ce genre de maladie ou on lui a adapté un traitement qui permet de stabiliser un peu ses comportements elle est beaucoup plus calme meme si la maladie est toujours là les symptomes sont légèrement attenués. Le plus dure la dedans c'est mon père qui a beaucoup de mal à assumer la maladie il est en arret de travail depuis un an pour s'occuper de ma mère et des taches dans la maison mais c'est vraiment très difficile pour lui et il craque très souvent ça me fait beaucoup de mal de voir mes parents comme ça je ne sais pas comment les aider je suis fille unique en plus et mon père compte beaucoup sur moi j'ai du mal à m'en sortir car je dois penser à construir ma vie aussi j'ai 25 ans je n'ai pas encore d'enfant je vis avec quelqu'un mais je ne sais plus comment faire pour à la fois aider mes parents mais aussi penser à ma vie de couple sans culpabiliser. Si vous etes dans la mme situation ou si vous voulez me conseillez n'hésitez pas ça me ferai du bien merci et à bientot.

Portrait de anonymous
J'aime 0

Je sais depuis 6 ans que ma mère agée actuellement de 72 ans a une démence frontale. Elle vivait avec mon père atteint de la maladie de Crohn.
Celui ci vient de décéder le 21 novembre 06. Depuis ma mère est complètement déboussolée. Nous sommes 5 soeurs, et dans la semaine on se relaye tous les jours. Mais la nuit elle exige de dormir chez elle où elle se retrouve entre quatre murs. Après 2 tentatives de la laisser seule nous avons résolu le problème en la mettant le soir chez trois de nous. Je remarque qu'elle a du mal à se situer dans les trois maisons. Pourriez vous m'aider et me donner des conseils pour la suite.

Merci,
Sonia

Portrait de eva
J'aime 0

A tous ceux qui souffrent de la maladie de Pick .
Ma mère est décédée le 6 décembre de cette maladie et mon oncle auparavant aussi. Ils ont fait don de leur cerveau à la salpétrière .J'éspère de tout coeur que ces dons aideront la recherche et sera porteur d'espoir pour les générations à venir ,Eva.

Portrait de anonymous
J'aime 0

Mon papa est atteind de cette maladie également, "la demence frontale", il habite en province, mais j'aimerais le faire venir sur Paris, pour revoir son diagnostic avec un autre médecin.
Pouvez vous m'indiquer un médecin qui voit beaucoup de cas simillaire?et aussi je voudrais savoir si on peu maintenir mon papa
le plus longtemps possible sans diminuer ces fonctions actuelles, car depuis 3 ans il baisse, ne trouve plus ces mots, ne conduit plus, bref, il est là sans être là parfois, et il n'a que 65 ans...........
Merci de bien vouloir me conseiller
Nathalie

Portrait de anonymous
J'aime 0

Message adresé à Nathalie

Je suis étudiante dans le paramédical et je m'interesse beaucoup au sujet de la prise en charge des démences dont je fais mon mémoire de fin d'étude. Je ne connais pas de médecin spécialiste sur Paris. Par contre en ce qui concerne le maintien des capacités de votre père, il faut savoir qu'on ne peut pas les améliorer mais on peut ralentir leur évolution par une prise en charge médicale et pluridisciplinaire (orthophonie, neuropsychologue, ergothérapeute...). Bien que je sois contre cette solution, il faut savoir que le plus souvent il est conseillé de placer les personnes démentes en institution pour qu'elles puissent bénéficier d'une prise en charge complète. Sachez cependant qu'il est possible que votre père reste à domicile et qu'il aille dans un hopital de jour. Ces structures permettent un suivi médical et une prise en charge globale pendant la journée du lundi au vendredi. Ainsi votre père pourrait rentrer chez lui tout les soirs et etre à son domicile le week end. Je ne sais pas si ces informations pourront vous aider mais si vous avez d'autres questions n'hesitez pas à me contacter par mail :

.
Bon courage pour la suite . Sophie

Portrait de anonymous
J'aime 0

DISTEL Sonia wrote:
Je sais depuis 6 ans que ma mère agée actuellement de 72 ans a une démence frontale. Elle vivait avec mon père atteint de la maladie de Crohn.
Celui ci vient de décéder le 21 novembre 06. Depuis ma mère est complètement déboussolée. Nous sommes 5 soeurs, et dans la semaine on se relaye tous les jours. Mais la nuit elle exige de dormir chez elle où elle se retrouve entre quatre murs. Après 2 tentatives de la laisser seule nous avons résolu le problème en la mettant le soir chez trois de nous. Je remarque qu'elle a du mal à se situer dans les trois maisons. Pourriez vous m'aider et me donner des conseils pour la suite.

Merci,
Sonia

Portrait de anonymous
J'aime 0

mon mari qui a 54 ans est atteint d une demence frontale , il est actuelement en spy a orleans.Ce n est pas un endoit pour lui car c est neurologique .Nous ne pouvons pas le garder au domicile car il etait devenu incontrolable et violent. il se mettais en danger et aussi en danger pour son entourage. nous ne trouvons pas de structure adapte pour son cas je cherche en seine et marne ou paris pour qu il se rapproche de nous et de sa famille. Cest une situation tres dure car j ai un enfant qui a vecu des choses horibles pour son age , et moi j ai du mal car je culpabilise d avoir donne mon accord pour le faire hospitalise. depuis le ( janvier il est en hospitalisation libre)Nous sommes mpon fils et moi dans une situation finaciere tres dur car mon mari a fait beaucoup de depence du a sa maladie.je voudrais correspondre avec des personnes qui vie la meme chose que moi et qui peut etre pourrai maider dans diverses demarches; pour le bien etre de mon epou merci

Portrait de cec6371
J'aime 0

bonjour à tous, et surtout bon courage. cette maladie est terrible, tant pour la patient que pour l'entourage.
ma mère à 56 ans, est atteinte de la maladie de pick depuis maintenant presue 5 ans. ça lui est tombé dessus très tot...
à priori ce serait une tendance génétique. mais savez-vous si le déclanchement est dû à un traumatisme quelconque, ou tout simplement à rien?
la vie est très compliquée en tout cas depuis. nous soutenons énormémeent mon père qui s'épuise à la garder àla maison. elle ne parle plus ou pour dire toute la journée la même phrase, elle a de gros problèmes d'hygiène, et se mettrait en danger si on ne la surveillait pas sans cesse. mon père, très courageux , dit qu'il s'est marié "pour le meilleur et pour le pire". c'est beau de dire ça, mais il endosse des rôles qu'il n'aurait pas à tenir en tant que mari. la doucher par exemple. on essaye petit à peit de lui faire avaler le fait de prendre qq'un à la maison une ou deux heures par ci par là, mais il n'arrive pas à faire le pas. il sont en soane et loire, vers montceau les mines. connaissez vous des structures ou associations proposant des heures de ménages ou d'aide à domicile dans le coin? pouvez vous me conseiller?
c'est une maladie pour laquelle il est crucial d'être solidaire... seul, on ne peut pas s'en sortir sans péter un cable...

merci pour vos messages en tout cas, qui nous montre qu'on n'est pas seul!
cec6371

Portrait de freudia
J'aime 0

bonjour à tous,
le père de mon cousin a été diagnostiqué démence frontale.
comme je suis en psycho et que je suis une psychothérapie j'en ai parlé à ma psychothérapeute. elle m'a dit qu'elle avait de la famille en suisse qui pratiquait de la réeducation d'ordre temporo-spatiale. car comme vous le savez les personnes atteinte de cette maladie ne savent plus trop où ils habitent, où ils sont , comment marche par exemple la cuisinière.... c'est le cas de mon tonton.
ce qu'il est important de savoir c'est que cette maladie ne se guerrit pas mais elle se soigne. autrement dit, il y a moyen de diminuer certains symptômes tels que la perte de repère dans l'espace.

ma psy m'a aussi conseillé qu'il consulte des psychothérapeutes afin de lui donner un lieu d'ecoute et de compréhension. En tout cas ceci était valable pour mon tonton car son mode de vie à la maison est très special et il n'y a pas beaucoup de dialogue. donc il existe des centre de consultation psychique gratuit: les CMP ( centre medico-psychologique). il y en a dans a peu près chaque ville. vous pouvez chercher sur les pages jaunes...
et enfin il est important que le malade soit entouré et face des activités dans la journée. pour cela ma psy m'a conseillé l'hôpital de jour car il propose des activités encadrées ( dessin , musique...) et en groupe.
et il est egalement nécessaire de faire des jeux de mémoire , de concentration...

pour ce qui est des médicaments, souvent apparement on prescrit des médicaments "calmant" contre l'aggressivité. mon oncle par exemple est agressif par moment. mais cette agressivité temoigne de sa perte de repère. il est très difficile pour quelqu'un souffrant de demence de se retrouver incapable de rien faire, perdu, empecher de sortir... dans ce cas ne vous paraît -il pas normal qu'il soit agressif? ne le seriez vous aps?
ce que je deplore donc ainsi que ma psy c'est le risque que ces médicaments face du malade un légume et l'empeche d'exprimer ses sentiments ce qui en somme représente leur dernière ressources.

en tout cas ce que ma psy m'a affirmé c'est qu'il y a des choses a faire.
alors ne baissez pas les bras et ne desesperez pas.
bon courage à tous.

Portrait de martine0311
J'aime 0

Bonjour,

Je suis désespérée.

Nous vivons, ma fille et moi, avec ma mère âgée de 74 ans atteinte d'une démence fronto temporale depuis environ 4 ans.

Ma fille a 19 ans et cette maladie l'a perturbé dans son adolescence qui n'est d'ailleurs pas toujours facile.

Nous nous disputons souvent elle et moi. Elle a d'ailleurs râté son bac l'année dernière à cause de tout cela.
Et pour peut-être me punir, elle ne m'aide pas. Elle me laisse toutes les tâches à ma charge.

La maladie de ma mère est très difficile à gérer au jour le jour.
Je travaille à Paris et quand je rentre le soir, je dois m'occuper de tout. Je suis épuisée.

Une personne (APA) vient tous les jours (sauf le week-end) lui donner sa douche et la faire manger (1 heure en tout). Le week-end, il faut tout gérer soi-même.

La maladie évolue.

Maintenant, ma mère nous épuise moralement, elle frotte très fortement ses machoires, ce qui fait grincer ses dents continuellement.
Nous ne pouvons plus le supporter. Et elle réclame tout le temps à manger, elle ne pense qu'à cela et toute la journée elle dit : "tu me donnes mon manger, j'ai faim".
Et je sais qu'elle ne me reconnait plus, des fois et très souvent, elle me vouvoie.

Quelqu'un est-il dans cette situation.
Nous n'en pouvons plus et je ne sais plus quoi faire !!!!!

En plus, j'ai l'impression que ma fille m'en veut terriblement de m'occuper de ma mère et de ce fait de ne plus m'occuper d'elle.

Elle dit que sa grand-mère est morte, qu'elle n'existe plus mais que c'est juste son enveloppe corporelle. Elle l'a déteste telle qu'elle est maintenant.

Nous nous déchirons chaque jour un peu plus.

Et cette maladie me rend folle !!!
J'ai souvent envie de baisser les bras, mais je continue.

J'ai trouvé ce soir ce site et j'ai espoir d'y trouver un peu de réconfort.
Aidez moi par vos témoignages s'il vous plait.
Surement que je ne suis pas la seule dans ce cas.

Comment ne pas sombrer dans la déprime confrontée à une pareille maladie !!!!

Merci d'avance pour vos témoignages.

Portrait de katheleen
J'aime 0

bonsoir..

je viens d'apprendre que ma maman souffrait de cette maladie de pick... Cela me permet de mettre une explication à ses agissements. Le plus difficile est juste d'oublier ses déviances sexuelles qui ont boulversé ma vie.
Je suis soignante dans un home de personnes âgées avec une structure nouvelle de psycho-gériatrie. Et ma suprise est qu'elle sera placée là dans la semaine... les chocs se suivent... Les grandes questions...vais arriver à concilier sentiments personnels, et le travail au quotidien...
Elle a que 64 ans...c'est jeune pour être placée.. Et puis je ne la reconnais plus, ni physiquement, ni sa voix, ni rien...
Là elle est dans une période euphorique envers toutes personnes masulines....

C'est volontiers que je lirais des conseils sur les attitudes à avoir.. ou à ne pas avoir...

merci

kat'

Pages

Participez au sujet "Démence frontale"