Portrait de Marc Maillaut

une intoxication par contact avec des insecticides sans avoir eu de syndrome cholinergique à l'époque (il y a 15 ans), peut-elle être liée à une fatigue chronique ?
Si oui comment le prouver ?
Merci

Portrait de anonymous
J'aime 0

Bonjour, Sans doute des dosages peuvent-ils apporter des renseignements supplémentaires. Il s'agit d'anticorps et éventuellement d'électrophorèse des protéines pour commencer.

Portrait de Marc Maillaut
J'aime 0

Suite à votre réponse, veuillez trouver ci-joint la liste des différents examens effectués qui fait apparaître une élévation des CPK et une inhibition des acétylcholinestérases plasmatiques.
Quels autres examens dois-je effectuer pour établir un lien entre cet épendage (1991) et cette fatigue chronique ?
En vous remerciant, sincèrement.

Marc Maillaut

Juin 2002 : - Créatine phospho Kinase (CPK) : 220 UI/l 30° réf. 15 à 125

Avril 2003 : - Créatine phospho Kinase (CPK) : 258 UI/l 30° réf. 15 à 125

Décembre 2003 : - Créatine phospho Kinase (CPK) : 350 UI/l 37° réf. 15 à 170
-Aldolase : 6,0 UI/l réf. 3,1 à 7,6

Mars 2004 : - Electromyogramme : pas de signe neurogène ou myogène sur cet examen aussi bien sur les muscles proximaux que distaux. Seul le tracé sur le muscle pédieux gauche est très légèrement neurogène mais sans anomalie très significative sur ce muscle très distal. Pas d’anomalie des vitesses de conduction motrice et sensitive examinées. A noter seulement des latences limites sur le nerf médian au poignet et des potentiels sensitifs un peu faibles aux membres supérieurs mais l’amplitude de ces potentiels est tout à fait normale aux membres inférieurs.
Pas d’anomalie de l’examen réflexologique. Docteur PAUTRIZEL

Avril 2004 : - Acétylcholinestérases globulaires : 1,72U/ml ZT. 1 – 1,5
- Acétylcholinestérases plasmatiques : 0,2 U/ml ZT. 0,5 – 0,9
- Butyrylcholinestérases globulaires : 0,50 U/ml ZT. 0,4 – 0,8
- Butyrylcholinestérases plasmatiques : 0,56 U/ml ZT. 0,5 – 1

Juillet 2004 : - Créatine phospho Kinase (CPK) : 325UI/l réf. 15 à 170
CK-BB : CK-MB : CK-MM : 100,0% N. 97,0 à 100,0

Septembre 2004 : - Clairence estimée de la Créatinine :
Créatinine : 11,9mg/l réf. 5,0 à 12,0
105,3umol/l réf. 44,2 106,2
Clairance estimée 84,6 ml/mn réf. Sup. à 60
-Créatine phospho Kinase (CPK) : 326UI/l réf. 15 à 170
- Aldolase : 7,8 Mu/ml réf. -Butyryl-cholinestérase : 4357 U/l réf. 3500 à 8500 U/l
-Cholinestérase érythrocytaire : 9,25 U/ml de GR N. 5,14 à 8,94

21 Juillet 2005 : - Acétylcholinestérases globulaires : 1,71U/ml ZT. 1 – 1,5
- Acétylcholinestérases plasmatiques : 0,26 U/ml ZT. 0,5 – 0,9
- Butyrylcholinestérases globulaires : 1,16 U/ml ZT. 0,4 – 0,8
- Butyrylcholinestérases plasmatiques : 0,50 U/ml ZT. 0,5 – 1

Portrait de Dan
J'aime 0

Suite à l analyse je constate que vos CPK sont tjrs augmentées????
Il faut persévérer qd à savoir si vous souffrez d une maladie musculaire....les CPK ne sont ils pas la preuve d une lise musculaire....destructions???

Portrait de anonymous
J'aime 0

bonjour.... qu'appelez-vous une lise musculaire ? merci

Portrait de anonymous
J'aime 0

Le mot lyse signifie destruction.

Portrait de anonymous
J'aime 0

Bonjour,

je voudrai des renseignement concernant une analyse que j ai éffectué

HORMONOLOGIE:

L.T3 ....................................=14.1ng/1
(vu= 2.0 à 3.9ng/1)
L.T4.....................................=37.8ng/1
(vu= 8.5 à 17.1ng/1)

T3 TOTAL........................=3.62ug/1
vu = 0.61 à 1.62ug/1)

dites moi s il vous plait de koi je souffre parce que je suis constamment fatigué et je m essoufle au moindre effort.
merci

Participez au sujet "demande de renseignement"