Portrait de chanata

apres frottis, et colposcopie on m'a découvert un condylome plan au niveau du col.
QUELS sont les differents traitements possibles?
le medecin qui a fait la colposcopie m'a dit de faire une vaporisation par laser, mais je ne sais pas si ce traitement est le meilleur, si il y a des répercutions aprés?
J'ai entendu dire qu'il y avait des récidives même apres laser, et que les traitements par médicaments, crèmes... pouvaient avoir des effets secondaires comme la stérilité car cela diminu les glaires cervicaux?
la période d'incubation est de 3 semaine à 1 an parait-il pour le condylome, alors si mon ami après un test était négatif,cela ne pourrait vouloir rien dire si la période d'incubation n'est pas terminée, il pourrait etre positif seulement quelque mois après et me recontaminer? surtout qu'on ne peut savoir à quel momment on l'a attrapé, et que si on ne l'a pas encore on peut l'attraper n'importe quand ou être simplement porteur?
Le médecin m'a dit qu'apres le laser il ne fallait pas avoir de rapport pendant un mois.
Et apres je dois continuer à mettre des préservatif jusqu'à la fin de mes jours?
Comment savoir si je peux contaminer mon ami ou si lui peut me recontaminé??

je ne sais pas où faire le traitement au laser? Où aller? le médecin qui a fait la colposcopie fait pour le laser un dépassement de 400 euros et celà me semble un peu excéssif!!

merci à ceux qui pourront me répondre

Portrait de anonymous
J'aime 0

J'aieu le même soucis que toi, et mon gynéco m'a opéré au laser. Le soucis avec ce virus, c'est que le temps q ton organisme détecte le virus et produise l'anticorps spécifique, le virus s'est déja trop développé et que l'organisme est "débordé". Ce qui fait que les condylomes se developpent avec risque de cancer au bout de plusieurs années. Le laser élimine les condilome, mais il reste des virus. L'organisme, qui est pret et qui a pu produire des anticorps va éliminer le reste de l'infection, donc techniquement, apres, tu es immunisé contre le virus. C com un vaccin.
(Tout ca, c mon gynéco qui me l'a expliqué). G lu aussi ds des forum q beaucoup de filles avaient du subir plusieurs fois le laser, moi c ma premiere fois, alors j'espere q ca suffira! Le gynéco ma dit q normalement, un laser était suffisant, alors jvai lui faire confiance...
En ttt cas, j'aurai préféré que le vaccin contre ce virus arrive plus tot, parce que ca m'aurai évité bien des souffrance. Sachant q j'ai attrapé ce vieu virus alors q j'ai tjs utilisé des présevatif et qu'acun n'avai craqué, ni n'était périmé... G donc du faire les test du HIV, syphilis et hépatite C, qui se sont heureusement révélés négatifs...mais ca a été bien stressant et flippant!
Bref, j'ai bien les nerfs, et je recommande a tte les filles de faire régulierement des frotti, parce que ca n'arrive pas qu'au autres et q ca peut allé loin tt ca...

Portrait de djess04
J'aime 0

jai eu un codylome en 2001 jai fais un laser et depuis plus rien courage

Portrait de MISTINGUETTE
J'aime 0

Salut à toutes!!

Ai contracté le virus HIV a l'âge de 21 ans (en ai 34 à présent), et tout comme la plupart d'entres vous le disent, à part des verrues externes apparentes (ce qui n'était pas mon cas la 1ere fois), aucun moyen de détecter la maladie, aucuns symptômes particuliers!
A cette période, ai eu droit à une "conisation du col" (ablation d'une partie du col de l'utérus), car l'infection etait trop généralisée au niveau du col pour que le laser puisse tout éliminer!
Opération de jour, suite à laquelle ai eu droit aux fameux ovules pendant 1mois et plus de rapports, quelques légéres contractions durant la cicatrisation, et pas de bains.
Mais cas plûtot rare semble t'il, ai récidivé au moins 4 ou 5fois, mais ces fois là, le laser a suffit à éliminer l'infection.
On peut récidiver quand on est affaibli au niveau des défenses immunitaires (si on est fatiguée, si on maigrie.... bref.
Ai eu des partenaires réguliers, et même en période de récidive , eux n'avaient jamais rien (un mec peut être porteur du virus mais ne pas avoir de soucis particuliers, ni être détecté lors d'une visite médicale, car chez les hommes, ça part comme c'est venu!)....quel chance pour eux!!!
Depuis, ai arrêté la pilule, et me protége à chaque rapport (préservatif), c'est devenu ma seconde peau, ma chance de survie!!
Car quand on a contracté ce virus, on est porteur à vie, même s'il n'y a pas de récidives (d'aprés les spécialistes qui me suivent à l'hopital).
Il y a 3ans, ai fait 2 fausses couches coup sur coup, mon col est assez fragilisé et le foetus s'est mal accroché.
Bref, accrochez vous et faites des visites réguliéres, moi fait une colposcopie et frottis tous les ans (vu mes antécédents), et depuis 4ans maintenant, n'ai plus été ennuyé par ce virus....je touche peut-etre enfin à la fin de cette douloureuse épreuve.
Soyez prudente et ne prenez pas de risques surtout lors de rapports avec de nouveaux partenaires, l'utilisation du préservatif et sans aucun doute, la meilleure des protections contre ce virus que l'on dit "latent" mais qui est tjrs là dans notre organisme et qui ne demande qu'à être réveillé!!
PS: suis assez étonnée par contre que vous ayez eu une anéstésie pour une simple vaporisation au laser, moi ttes les fois ou l'ai fait, c'était sans, et n'ai pas plus souffert que ça!!

Bon courage à ttes.

Portrait de anonymous
J'aime 0

bonjour,
les frottis (ni la biopsie) n'ont pas révélé le virus HPV mais une lésion de bas grade (dysplasie légère). Existe-il un test spéciale pour le détecter (le HPV)?

Portrait de MISTINGUETTE
J'aime 0

Le test de dépistage s'apelle la "colposcopie" qui consiste en une coloration des muqueuses, qui fait apparaitre les condylomes.
C'est tout simple et absoluement indolore, et ça se pratique chez certains gynécos ou en clinique ou à l'hopital, il suffit de préciser que l'on veut faire une colposcopie.

Portrait de anonymous
J'aime 0

MISTINGUETTE wrote:
Le test de dépistage s'apelle la "colposcopie" qui consiste en une coloration des muqueuses, qui fait apparaitre les condylomes.
C'est tout simple et absoluement indolore, et ça se pratique chez certains gynécos ou en clinique ou à l'hopital, il suffit de préciser que l'on veut faire une colposcopie.

Mon gynéco ne m'a jamais parlé de colposcopie. J'irai voir un autre de toute les façon. ça coute combien ?

Portrait de MISTINGUETTE
J'aime 0

PS: ça coûte le prix du visite médicale normale chez un spécialiste, et si c'est une visite à l'hopital, y'a juste la part de la mutuelle à avancer (ça peut tourner autour de 14 à 30eur), selon qu'on te fait la colpo et le frottis en plus!
Renseigne toi bien, dans les hopitaux et surtout souvent les maternités, y'a des services et des gynécos spécialisés dans ce genre d'exams.
Bonne démarche et bon week.

Participez au sujet "condylome plan"

Articles à lire concernant "condylome plan"

  • Condylome ... Un condylome est une lésion bénigne et indolore ressemblant à une verrue ... des condylomes est la crête-de-coq appelée également condylome plan qui nécessite une coloration particulière pour être ...
  • Hémorroïdes et condylome (comparaison) ... les jeunes (90 % des malades ont moins de 40 ans). Enfin le condylome ressemble à une crête-de-coq appelée également condylome plan qui ...
  • ... le traitement utilisé en premier lieu sur les condylome acuminés. L'application locale d'une préparation contenant de la ...