Portrait de Letta

Mon époux âgé de 55 ans prend de l'alcool depuis plus de 15 ans.
C'est depuis novembre 2007 que son état physique a commencé à se dégrader ; bel homme très clair de teint comme il était, il est passé à une couleur sombre pâle et se plaignant des douleurs abdominales constantes, des fièvres et violents maux de tête. Sans toutefois arrêter de consommer sa dose d'alcool (bière), il a commencé à maigrir, devenir jaune des yeux à la peau avec un ballonnement du ventre et membres.
C'est ainsi qu'en mars 2008, le gastro antérologue a détecté une cyrrhose de foie "trèes avancée" et lui a interdi l'alcool après avoir fait une ponction d'environ 2 litres. Mars 2009 sans arrêter de boire, il a sombré dans un coma de 2 jours d'où on l'a sorti + une ponction d'environ 6 litres. Mr n'a tjrs pas arrêté l'alcool et le sel comme prescrit par son médecin traitant. Depuis le mois de mai 2010, c'est à peine qu'il soulevait le pied pour marcher, balloné et enflé partout (pieds, seins) mais tjrs avec des maigres bras. On lui a fait une transfusion sanguine parce que anémié, ponction de 4, 3, 2 litres. hospitalisations de 4 jours chacune avec intervalle d'une semaine, il est affaibli ; il fait constamment de la diarrhée jaune, perd la mémoire de temps en temps, maigrit tous les jours.

Chers lecteurs, je suis à bout. Qui me dira ce qu'il y a encore lieu de faire pour lui ? Y a-t il espoir de le récupérer ? Je suis meurtrie de le voir mourir tous les jours. Je ne ferme plus l'oeil. Je n'arrive + à me concentrer à mon boulot grâce auquel je fais face aux besoins de la famille. Il refuse même de repartir à l'hôpital. Est-ce le stade final ?

Quelles chances a-t-il encore ? Svp dites le moi ... Colette

Portrait de liberte121
J'aime 0

courage
ma concubine a dépassé le stade : coma encéphalique épathique , syndrome de korsakof .............
la suite : elle est sortie du coma , va un peu mieux et fevrait partir en ré éducation..
Mais zprès si elle recommence à boire ...que faire !!!
je la soutiens de tout mon être mais c'est dur

Portrait de marie-françoise
J'aime 0

l'alcool et une véritable maladie, personnellement mes 2 fils boivent surtout leplus jeune 31 ans c'est un être adorable malheureux qui reconnait son problème mais na pas la force et le courage de se prendre en main, il a déjà attenté à sa vie 2 fois disant qu'il n'y arrivera jamais, chaque semaine quand je l'entends je me demande toujours quand est-ce que je vais le perdre, je prie pour qu'il y aies un petit miracle, qu'il tombe éperdument amoureux et qu'il se sente aimé.
je comprends votre solitude et toutes ces questions qui restent sans réponse.
je vous souhaite bon courage
Marie

Portrait de xavier6362
J'aime 0

Letta wrote:
Mon époux âgé de 55 ans prend de l'alcool depuis plus de 15 ans.
C'est depuis novembre 2007 que son état physique a commencé à se dégrader ; bel homme très clair de teint comme il était, il est passé à une couleur sombre pâle et se plaignant des douleurs abdominales constantes, des fièvres et violents maux de tête. Sans toutefois arrêter de consommer sa dose d'alcool (bière), il a commencé à maigrir, devenir jaune des yeux à la peau avec un ballonnement du ventre et membres.
C'est ainsi qu'en mars 2008, le gastro antérologue a détecté une cyrrhose de foie "trèes avancée" et lui a interdi l'alcool après avoir fait une ponction d'environ 2 litres. Mars 2009 sans arrêter de boire, il a sombré dans un coma de 2 jours d'où on l'a sorti + une ponction d'environ 6 litres. Mr n'a tjrs pas arrêté l'alcool et le sel comme prescrit par son médecin traitant. Depuis le mois de mai 2010, c'est à peine qu'il soulevait le pied pour marcher, balloné et enflé partout (pieds, seins) mais tjrs avec des maigres bras. On lui a fait une transfusion sanguine parce que anémié, ponction de 4, 3, 2 litres. hospitalisations de 4 jours chacune avec intervalle d'une semaine, il est affaibli ; il fait constamment de la diarrhée jaune, perd la mémoire de temps en temps, maigrit tous les jours.

Chers lecteurs, je suis à bout. Qui me dira ce qu'il y a encore lieu de faire pour lui ? Y a-t il espoir de le récupérer ? Je suis meurtrie de le voir mourir tous les jours. Je ne ferme plus l'oeil. Je n'arrive + à me concentrer à mon boulot grâce auquel je fais face aux besoins de la famille. Il refuse même de repartir à l'hôpital. Est-ce le stade final ?

Quelles chances a-t-il encore ? Svp dites le moi ... Colette

Bonsoir
Il y a 16 mois, j'étais atteint de la cirrhose et les médecins ne me donnaient plus que quelques mois à vivre. J'avais à peu près tous les symptômes de votre mari à la seule différence que moi, j'ai eu peur de "madame la mort" Je n'ai pas voulu qu'elle m'emmène de si tôt dans son sombre monde !
Depuis je ne touche plus une seule goutte de cette saloperie et je revis. Et oui, j'ai la chance d'avoir eu une deuxième vie ! Et pourtant je ne crois pas au miracle.
Bien à vous

Portrait de Achedeuzo
J'aime 0

Bonjour,
Mon père était à 2 doigts d'y laisser sa peau mais grâce à son médecin traitant et à mon frère, il s'est laissé se faire soigner. Les médecins ne lui donnait pas 10% de chance de survie. Pourtant, il a tenu, à survécu à sa cirrhose et n'a plus pris une goutte d'alcool depuis (8 ans). En plus de se sauver, on a eu le plaisir de redécouvrir notre père.
Je vous souhaite beaucoup de courage et j'espère que vous trouverez les mots qui résonneront en eux et qui les amèneront à arrêter de boire en excès.

Portrait de xavier6362
J'aime 0

Achedeuzo wrote:
Bonjour,
Mon père était à 2 doigts d'y laisser sa peau mais grâce à son médecin traitant et à mon frère, il s'est laissé se faire soigner. Les médecins ne lui donnait pas 10% de chance de survie. Pourtant, il a tenu, à survécu à sa cirrhose et n'a plus pris une goutte d'alcool depuis (8 ans). En plus de se sauver, on a eu le plaisir de redécouvrir notre père.
Je vous souhaite beaucoup de courage et j'espère que vous trouverez les mots qui résonneront en eux et qui les amèneront à arrêter de boire en excès.

Beau message Achedeuzo
Vous pouvez féliciter votre papa de ma part

Portrait de Achedeuzo
J'aime 0

Bonjour Xavier6362,
"Vous pouvez féliciter votre papa de ma part" : il a bluffé tout le monde, personne n'y croyait. Oh oui qu'on l'a félicité ! Et il en était fier quand on lui posait la question ! Mais aujourd'hui, je crois qu'il ne comprend pas pourquoi, malgré l'arrêt de l'alcool, il est de nouveau malade.
Malheureusement, tôt ou tard, nous payons nos folies de jeunesse. Mon père est actuellement à l'hôpital pour traiter la maladie de l'alcool & tabac : cancer de la langue, non opérable à ce jour. Car même s'il a arrêté de boire, il a un passif bien lourd que son organisme n'a pas oublié. De plus, les poumons sont touchés eux aussi. Nous attendons les résultats.
Il fume toujours, mais peut-on lui demander de renoncer à tous les plaisirs ? Déjà l'alcool, le sel, le sucre...

Félicitation à vous aussi Xavier 6362 pour votre courage et votre détermination à vous en sortir.

Portrait de xavier6362
J'aime 0

Bonsoir
Hélas, l'alcool et le tabac pris en excès engendrent de lourdes conséquences au niveau de l'organisme et comme vous le dites, le" lourd passé" de votre papa dans ces domaines ont de graves incidences sur sa santé. Mais un proverbe dit : tant qu'il y a vie, il y a espoir.
J'espère que votre papa continuera de se battre. Rien n'est perdu et je suis persuadé qu'il est très bien entouré.
Bien à vous

Portrait de sylviecath
J'aime 0

bonsoir a toutes et a tous

je suis nouvelle et viens me renseigner un peu sur la cirrhose car mon oncle vient d etre hospitalise pour une cirrhose hépatique et son état s aggrave de jour en jour je suis trés inquiète car le médecin n a pas jouer franc jeu avec nous. il nous a dit maladie rare du foie mais sa va aller .oé super aprés une crise de délirium dimanche et deux jours dans le comas la jaunisse a fait surface les examuns montrent des varices oesophagiennes ..... il urine plus donc sondé les urines sont trés foncées , et la le comble on le change d hospital car le médecin qui le suit est en vacances donc la a l instant gje rentre de le voir et la j ai eu peur en le voyant la jaunisse qui s 'estompait vendredi est revenu pire que la semaine dernière ,il urinait de nouveau se relevait tout reprenait son cours en fin de semaine derniere et la il est jaune mais alors jaune il urine plus (sondé)il mange plus et quand j ai appelé l infirmière pour savoir le pourquoi a l agravation de son état elle me sort devant lui conscient mal certe mais conscient MAIS MADAME IL EST FOUTTU et la je suis sortie j ai vu son regard s assombrir , les larmes lui coulait des yeux et moi je suis allée m entretenir sans prendre de gants non plus avec cette infirmière !!!!! làje suis anéantie pourquoi avoir menti , aujourdhui je ne sais plus queva t il se passer ???? a quel stade est la maladie ??? je suis perdue et leseul espoir qu'il me reste c'est qu'il n a pas d acite je me suis un peu renseignée par rapport a sa mais j attends beaucoup de réponse

merci a celle ou ceux qui pourront me renseigner

Participez au sujet "Cirrhose alcoolique avancée"

Articles à lire concernant "Cirrhose alcoolique avancée"

  • ... d'un syndrome qui s'observe essentiellement au cours de la cirrhose alcoolique avancée, s'accompagnant d'ascite et quelquefois faisant suite à ...