Portrait de Juliane

Bonjour,

J'aimerais avoir les idées de médecins, ayant des avis contraires et ne sachant plus quoi en penser.
La capsulite rétractile peut-elle être dûe à un travail répétitif ave épaules relevées ?
Si non, à quoi peut-elle être due en dehors du diabète, des problèmes thyroïdiens, cardiaques, intoxications, médicaments ?
Le système nerveux végétatif influence t-il ?

Portrait de anonymous
J'aime 0

En effet, il est très intéressant de faire intervenir un processus physiopathologique du système nerveux neurovégétatif. j'ai remarqué que dans l'encyclopédie médicale il était question d'un examen neurologique de cette partie du système nerveux. Ce n'est pas trop mal fait. Il se répétait intéressant de pratiquer ce type examen chez vous.
En ce qui concernait capsulite attractivede l'épaule il faut savoir que plusieurs manoeuvres doivent être effectués en particulier la manoeuvre de Job qui teste élévation antérieure contrariée en rotation interne et l'infra épineu en rotation externe contrariée coude au corps entre autres.

L'arthroscanner envisagé?. Celui-ci permet l'analyse des tendons de la coiffe des rotateurs de ou une lésion osseuse ainsi que capsuloligamentaire.
Il faut également écarter une bursite microcristallines qui se caractérise par une douleur dont le début est brutal, intense et responsable d'une impotence fonctionnelle (on ne peut pas bouger le bras). Dans ce cas il existe une petite fièvre et radio montre de petites calcifications (rhumatisme hydroxyapatite).
L'autre nom de la capsulite rétractile est l'épaule gelée. celle-ci se caractérise par un enraidissement progressif de l'épaule qui prédomine en élévation intérieure et en rotation externe. Généralement la capsulite rétractile ne possède pas de cause mais succède à un traumatisme, une fracture du membre supérieur, une luxation. Elle peut également survenir dans un contexte de maladies cardio-vasculaires, d'une atteinte des poumons ou d'une maladie neurologique. C'est la raison pour laquelle vous avez sans doute raison de parler de atteinte du système nerveux neurovégétatif pour lequel il est important d'effectuer un examen clinique précis et efficace. Souvent le début de cette affection capsulite rétractile est progressif. On constate l'apparition de douleurs diffuses de l'épaule le plus souvent la nuit. C'est l'élévation latérale et la rotation externe qui est diminuée. La capsulite érectile réalise le plus souvent ce qu'on appelle le syndrome épaule main qui associe une atteinte de l'épaule et un gonflement douloureux de la main. Dans ce cas les radios sont généralement normales et montrent une déminéralisation plus ou moins intense. Diagnostic de cette pathologie est clinique et les examens complémentaires ne servent pas à grand-chose le plus souvent. Bon courage.

Portrait de Juliane
J'aime 0

Merci pour ces pistes mais j'aimerais avoir un avis sur l'implication d'un travail répétitif avec les épaules relevées sur la survenue d'une capsulite rétractile.
Quels sont les examens permettant d'évaluer le système neuro végétatif ?

Portrait de anonymous
J'aime 0

Bonjour, pour examiner le système nerveux neurovégétatif il faut pratiquer un examen neurologique du système nerveux neurovégétatif par un spécialiste. Ceci n'est pas évident car il fait intervenir différents paramètres et différents spécialistes avec entre autres, un cardiologue, un pneumologue, un ORL.
Bien entendu le fait de remuer l'épaule qui est très enflammée n'arrange pas les choses.

Portrait de Juliane
J'aime 0

Compliqué, ce que je voudrais savoir c'est si on peut logiquement penser qu'un travail répétitif peut être à l'origine d'une capsulite bilatérale si aucun autre facteur de risque de capsulite existe, ceci afin d'effectuer une prévention de recidive en évitant le travail en question.
On m'a également dit que la capsulite rétractile bilatérale ne récidive généralement pas, avez-vous des avis contraires ?
Dernière question : la capsulite peut faire partie du groupe des algodystrophies et le fait de récupérer serait un signe qu'elle n'en fait pas partie, qu'en pensez-vous ?

Portrait de anonymous
J'aime 0

Compliqué, ce que je voudrais savoir c'est si on peut logiquement penser qu'un travail répétitif peut être à l'origine d'une capsulite bilatérale si aucun autre facteur de risque de capsulite existe, ceci afin d'effectuer une prévention de recidive en évitant le travail en question.
On m'a également dit que la capsulite rétractile bilatérale ne récidive généralement pas, avez-vous des avis contraires ?
Dernière question : la capsulite peut faire partie du groupe des algodystrophies et le fait de récupérer serait un signe qu'elle n'en fait pas partie, qu'en pensez-vous ?

Bien entendu, c'est compliqué. sinon, vous ne poseriez par la question.

Un travail répétitif peut-il être à l'origine capsules bilatérale cela n'arrange pas les choses mais on ne peut pas répondre avec certitude. Dans l'expectative il vaut mieux laisser
l'épaule au repos centraux d'immobiliser tout de même pour qu'il n'y ait pas ankylose.

de quel travail en question parlez-vous ?

Capsulite rétractile ne récidive généralement pas: en effet, c'est ce que l'on dit mais il y a des cas où ça recommence.

algodystrophie pour la capsulite rétractile ? En effet ,votre raisonnement n'est pas mauvais. Dans l'ensemble il semble que cette pathologie ne fasse pas partie des algodystrophies plus précisément des algoneurodystrophies. la physiopathologie c'est-à-dire le mécanisme physiologique et pathologique de l'algodystrophie est complètement remis en cause ces derniers temps. on estime qu'il s'agit de dépôt de sérum sanguin et autre sérosité à l'intérieur même du tissu osseux. d'autres mécanismes peuvent éventuellement entrer en jeu il s'agit d'une perturbation de système nerveux central plus particulièrement de celui concernant la douleur avec une mauvaise gestion des influx nerveux arrivant la moelle épinière et dans les centres de la douleur. Certains neuromédiateurs tels que ceux proches des morphinomimétiques serait également en cause.

tout cela nous rapproche un peu de la Fibromyosite, de la polymyosite, de la fibromyalgie. il s'agit de nombreux domaines neurologiques et rhumatologiques qui sont en quelque sorte dans le flou actuellement.

Encore une fois : avez-vous essayé la mésothérapie (sans corticoïdes)?

Portrait de Juliane
J'aime 0

Merci pour vos éclaircissements, donc on ne peut être sûr de rien en fait si j'ai bien compris. Cela n'est pas rassurant parce que si on ne trouve pas la cause on peut se retrouver exposé et récidiver. C'est dans ce sens que se situe ma recherche.
J'ai essayé la mésothérapie, l'auriculothérapie, l'ostéopathie, l'homéopathie, l'acupuncture, la microkinésithérapie, la phytothérapie, la physiothérapie en plus des traitements antalgiques.
Si quelqu'un d'autre a une idée pour répondre à mes interrogations, je suis preneuse.

Portrait de gabrielle
J'aime 0

je suis atteinte d une capsulite je fait de la reeducation en piscine mon kine qui et egalement magnetisseur et super il me soigne avec des pierres des cristaux et il me fait des ultra sons magnetisme propulse sa soulage mes douleurs et je ne prend plus d anti inflammatoires qui n ont servi a rien j ai cette affection depuis 1 an et croyer moi j ai tout essayer i j y vais 3 fois par semaine essayer vous verrez c est efficace tenais moi au courant je suis sur strasbourg et peut vous donner l adresse si vous le souhaiter amicalement ...

Portrait de anonymous
J'aime 0

A l'attention de Gabrielle :
Je suis également sur Strasbourg et je recherche un kiné pour traiter un problème à l'épaule. Pourriez-vous me transmettre les coordonnées de votre kiné qui m'a l'air vraiment intéressant, eu égard les méthodes qu'il utilise ?
Merci par avance !

Portrait de anonymous
J'aime 0

Gabrielle a disparu ?

Portrait de anonymous
J'aime 0

j'ai développé une capsulite rétractile de l'épaule droite (je suis droitière) après un accident de voiture. Ceci est survenu en 1999 et je souffre toujours de l'épaule. Après avis des médecins aujourd'hui, le mieux pour soigner une capsulite est de laisser le temps au temps. Cela peut paraître difficile à admettre mais il faut être TRES, TRES PATIENT avec cette symptomatologie. Surtout ne pas forcer sur les mouvements ; en revanche, les mouvements circulaires ou pendulaires en piscine sont très efficaces mais toujours en douceur. L'idée n'est pas la quantité ou la durée mais la qualité. Pour soulager, j'ai trouvé que le TAKADOL était efficace pour moi : à voir !
Bon courage

Portrait de anonymous
J'aime 0

"Certains neuromédiateurs tels que ceux proches des morphinomimétiques serait également en cause."
En lisant ceci sous la plume de Docteurplise j'ai eu envie de témoigner de mon expérience personnelle. J'ai eu une capsulite à l'épaule gauche (je suis droitière mais tapissier d'ameublement, le bras gauche est celui qui fait le plus d'efforts de traction) qui a duré deux ans. J'ai fait de l'acupuncture, de la kiné, Homeopathie, ostéopathie, naturopathie et envisagé en désespoir de cause une intervention chirurgicale. Le rendez-vous était pris tout en ayant appris du chirurgien que je ne récupérerais que 20° d'amplitude (à ce moment je ne pouvais lever le bras que de 10°)
En parlant avec une amie elle me conseilla un Heilpractiker à Brest et comme elle me donnait des exemples encourageants de guérisons et n'ayant plus rien à perdre, je pris rendez-vous. Ce praticien me donna un traitement homéopathique en m'expliquant que l'origine de ma capsulite se trouvait être les nombreuses anesthésies que j'avais subies et dont des résidus n'avaient pas été éliminés. En 15 jours j'ai eu une amélioration très sérieuse et en un mois la quasi disparition des douleurs. En deux mois plus aucune trace de gène. Depuis chaque fois que je dois subir une anesthésie dentaire je prends la veille et le jour même une préparation homéopathique de tous les composants anesthésiants. Mon fils ayant une capsulite ce traitement n'a pas marché.

Portrait de myticagunit
J'aime 0

bonsoir fujiti

je suis impressionnée de savoir que les anestesie dentaire pouvait provoqué une capsulite enfin j espère que j ai bien compris??

moi j ai échappée a la capsulite j ai une periartherite scapulo humeral le soucis c est que la guerison est longue mon patron s impatiente

certain crois que je fait expres on ne me le dit pas ouvertement mais je suis pas bete

j ai fait 2 infiltration pour évité la capsulite; un calvaire

j ai toujours une douleur a la pliure du bras ,au dessus , a l omoplate ça descend en bas du dos ,la nuque , et qq coup d éléctriciter dans le bras
je peut mieux bouger mais des douleurs au repos et sous medicaments ,je vais au kiné et osteophate

si quelqu un peut me dire si c est aussi long ça va faire le 4ème mois
et est ce que je pourrai reprendre mon travail un jour
je suis a l espedition je porte des charges lourdes et des bacs en hauteur de plus on est dans le froid

si qq peut m aider merci

Portrait de gerbille
J'aime 0

Bonjour,
Je viens d'apprendre que j'ai une capsulite rétractile. Comme j'habite à Strasbourg, je souhaiterais pouvoir m'entretenir avec Gabrielle qui dit connaître un "kine qui est également magnétiseur et soigne avec des pierres des cristaux" et aussi avec voilier67 de la même région pour savoir quels sont les thérapeutes de Strasbourg et environs auquels ont peut faire confiance. Pour info, mon rhumatologue m'a fait une infiltration hier mais, comme j'ai en plus une névralgie cervico-brachiale (voire une fibromyalgie), cela n'a absolument pas calmé mes douleurs -un tout petit peu celles de l'épaule-.
J'ignore si cela est possible mais je souhaiterais que mon adresse e-mail soit communiquée à ces deux personnes de Strasbourg (Gabrielle et voilier67) , afin que je puisse m'entretenir de vive voix avec elles. Merci infiniment.
Catherine alias gerbille

Portrait de irismyrtille
J'aime 0

Bonsoir,
J'aimerais avoir un avis sur un compte rendu d'arthrographie et arthrodistension suite à une capsulite. Je n'y comprends rien et le médecin était totalement inabordable.
Je cite : "Il existe effectivement une capsulite rétractile car le récessus inférieur est e très faible volume et le chambre antérieure peu visible. Diffusion rapide dans la bourse du tendon sub-scapularis. Pas d'opacification transfixiante de la coiffe des rotateurs ni de visualisation de la bourse sous-deltoïdienne".
Si quelqu'un pouvait m'expliquer j'en serais ravie.
Cordialement.

Portrait de véroparis
J'aime 0

Bonjour

Je souhaiterais avoir des information sur l' Heilpractiker (message de Fukifi numéro 13 - Elle parle d'un practicien à Brest) : Je souffre d'une capsulite rétractile depuis près de 6 mois et j'ai subi beaucoup d'anesthésies dans le passé, je suis donc très interessée par la solution dont parle Fujifi. Merci à toute personne de me renseigner si possible.

Portrait de collègue
J'aime 0

Bonjour,

Juste un petit témoignage concernant la capsulite. Droitière, je travaille principalement sur ordinateur. Une capsulite s'est installée sur l'épaule droite... douleur 1 année 1/2, raideur 1 année puis les choses sont redevenues normales, soit environ 3 ans. A cette époque j'ai cru que cette affection était due aux mouvements répétitifs de la mains droite.
Sans traitement le temps a fait son travail. Il faut donc beaucoup de patience.

Les médecins disent que c'est une affection bénigne. Ils n'en connaissent pas les causes. Bien. Donc aujourd'hui je vais m'armer
de 3 autres années de patience car je commence une capsulite sur l'épaule gauche (douleur depuis novembre 2008)

Peut-être faut-il chercher une cause dans les cervicales (nerfs ...).

Voilà pour mon témoignage.
Bon courage

Portrait de byrf
J'aime 0

Bonjour,
le rhumatologue vient de m'annoncer que j'avais une capsulite, a lire tout les messages, je m'aperçois que personne parle du bras, j'ai effectivement mal entre l'épaule et le coude, des douleurs fulgurantes dès que je fais un mouvement brusque, j'ai commencé certainement par une tendinite, puisque j'ai porté des cartons de carrelages, ça fait maintenant 9 mois que la douleur devient de plus en plus forte, hier j'ai eu une infiltration, je dois dire que c'est encore pire, je dois commencer des séances de kiné, je me pose la question, est ce que ça peu faire du bien
Je bouge bien l'épaule, je me demande si le diagnostic est bien une capsulite, merci de m'aider
je suis une femme, j'ai 60 ans

Portrait de gerbille
J'aime 0

Bonjour... et bienvenue au club ! même si cette sale maladie, bénigne mais invalidante, n'a rien de drôle.

Chez moi aussi, ça a commencé par des douleurs situées entre l'épaule et le coude. L'infiltration m'a peu soulagée d'autant que le rhumato n'a pas attendu que j'ai des douleurs insupportables pour me la faire. C'est bel et bien à partir du moment où j'ai commencé la kiné que celles-ci se sont -doucement mais sûrement- estompées. Le kiné pense que, dans mon cas, l'origine de la capsulite vient d'une mauvaise position à l'ordinateur. Il serait intéressant de connaître les avis d'autres personnes...

A ce jour, soit un an après le diagnostic, je n'ai quasiment plus mal mais je n'ai encore de loin pas récupéré toute ma mobilité.

Je ne peux que vous souhaiter bon courage.
Catherine

Portrait de Christiane59
J'aime 0

byrf wrote:
Bonjour,
le rhumatologue vient de m'annoncer que j'avais une capsulite, a lire tout les messages, je m'aperçois que personne parle du bras, j'ai effectivement mal entre l'épaule et le coude, des douleurs fulgurantes dès que je fais un mouvement brusque, j'ai commencé certainement par une tendinite, puisque j'ai porté des cartons de carrelages, ça fait maintenant 9 mois que la douleur devient de plus en plus forte, hier j'ai eu une infiltration, je dois dire que c'est encore pire, je dois commencer des séances de kiné, je me pose la question, est ce que ça peu faire du bien
Je bouge bien l'épaule, je me demande si le diagnostic est bien une capsulite, merci de m'aider
je suis une femme, j'ai 60 ans

voir autre discussion.

Bien cordialement
Christiane
Thyroïde en difficulté : http://thyroide-fibromyalgie.blogspot.com/ et http://christianeforumblog.free.fr/forumblog

Portrait de uguen
J'aime 0

bonjour,
capsulite gauche en 2008-2009, j'ai eu quelques mois de répis pour arriver sur une capsulite droite...je recherche toutes les méthodes douces qui puissent exister......je ne fais pas de geste repetitif mais j'en ai fait en 2006 pendant sept mois...je me demande si je vais pouvoir retravailler un jour....le stress (problème familiaux, problèmes travaille) peuvent il influer sur cette handicape

Portrait de jomifra
J'aime 0

J'ai une capsulite depuis déjà quelques temps suite à un accident de moto. ... J'ai mal des cervicales jusqu'au milieu du dos et le tout descend jusqu'au coude + des "fourmis" dans la main. Parfois j'en hurlerais et je ne sais plus quelle position prendre pour me soulager ! Je suis sous antalgique et anti inflamatoires, je n'ai pas le choix car je dois continuer à travailler, mes mains (et bras) sont mes outils de travail puisque je suis esthéticienne, je travaille en moyenne 12 à 13h par jour et je ne peux pas fermer mon institut parce que j'ai mal ou que je suis bloquée. C'est heureusement l'épaule gauche, mais de toute façon j'ai une hyper laxité à l'épaule droite et tendinite répétitive au coude droit.
La capsulite ne vient pas à cause d'un travail répétitif, inutile d'espérer faire passer cela en accident du travail !!! Elle atteint souvent les femmes après 45 ans (ce qui est mon cas) alors bon courage à tous ce qui en souffrent .... mais ce n'est quand même pas la fin du monde et le gros avantage de cette patologie c'est que cela guerit spontanément , personne n'en est jamais mort ... certes c'est très douloureux et un peu long, mais sur une moyenne de vie de 85 ans, si on regarde le côté positif, même 2 ou 3 ans c'est bien court !! Pensez positif, il y a plus grave dans la vie !

Portrait de douchka10
J'aime 0

C'est bien l'hyper positivisme, mais ça tue le moral à la longue toutes ces douleurs...
J'ai moi aussi une capsulite rétractile à l'épaule droite (et je suis droitière !!) : j'en souffre depuis maintenant 6 mois et cela 3-4 mois après un accident de ski somme toute bénin (déchirure du tendon à l'épaule). Sauf que au quotidien, je n'en peux plus de ces douleurs, surtout après 2-3 heure de boulot sur l'ordi..Mais je me soigne !..Je fais de la kiné 3 fois par semaine et j'apprends à "bien me tenir" pour éviter les douleurs et les mouvement qui les exacerbent..Le plus pénible en ce moment, c'est en fait la nuit : le fait de garder une position toujours la même (sur le dos ou le côté gauche), sans bouger assez longtemps, font que j'ai du mal à remuer le bras (douleurs brûlante dans le coude et douleurs dans les muscles du bras, surtout l'avant-bras)....
Mon kiné me parle de douleurs neuro-végétatives : qu'est-ce que c'est que cela en français?..et comment puis-je les soulager ?..je recherche un médicament ou des médicament homéo (car j'en ai marre des antalgiques allopathiques ! j'ai du essayé toute la panoplie !!..et à divers dosages)..
Si l'un ou l'une d'entre vous connaît quelqu'un ou quelque chose..je vis à Avignon..
Merci de votre aide !

Participez au sujet "Capsulite rétractile"