Portrait de Philippedu10

Bonsoir,
je suis suivi pour un cancer de la vessie depuis 4 ans, j'ai eu des iniltrations de BCG etc..... tous les six mois mes analyses révélaient des cellules cancèreuses, bref mon corps ne supportant pas ces produits mon urologue décida de me retirer la vessie et de remplacer celle-ci par un bout d'intestin en Août dernier.....
Depuis j'ai eu beaucoup de problème pour uriner, l'urologue après une cysto à remarqué que la prostate appuyait sur cette nouvelle vessie et me génait, il a donc rapé celle-ci et fait des prélévements....Il y a un mois ces prélévements révélèrent encore des cellules cancéreuses mais dans le canal de la prostate......Comme je ne supporte plus rien la seule solution est de me retirer le tout (canal urinaire de la verge, prostate et cette nouvelle vessie) puis me mettre une poche et un nouveau bout d'intestin pour relier les reins à celle-ci. Je suis retourner à la clinique quelques jrs dernièrement pour de nouveaux prélévements et grattage.....Suite aux résultats des analyses dont je ne me fais quère d'illusion restera cett opé.....J'aurais aimé savoir si quelqu'un était dans mon cas , je pense accepter déjà cette poche mais j'ai aussi le moral qui me joue en ce moment des tours car je suis sans cesse fatigué.Et je gamberge aussi.....
Merci

Merci

Portrait de BERNARD13
J'aime 0

Bonjour,
J'ai été opéré d'un cancer de la vessie en Avril 2007, la situation m'a clairement été expliquée par mon chirurgien-urologue.Il n'y a pas mille solutions: ablation compléte vessie/prostate et ganglions périphériques. j'ai adopté la poche ventrale qui recueille les urinesde la stomie.
La neo-vessie, qui semble plus confortable, entraine des pertes urinaires par la verge necessitant une poche particulière dans laquelle elle baigne et macère...!Bon:pas trés engageant ds les rapports intimes , de plus, dans tous les cas: perte d'érection et d'éjaculation.
L'un de mes camarades de douleur, plus jeune, était traité par instillation de BCG, trés douloureuses et difficilement supportables, sans garantie d'echapper à la chirurgie!.
Il faut donc techniquement se résoudre à l'éradication compléte du mal, seule solution pour vaincre définitivement cette maledie avant qu'elle ne prolifére.
Où en es-tu aujourd'hui??
Bien cordialement. Bernard.

Participez au sujet "cancer de la vessie......."

Articles à lire concernant "cancer de la vessie......."

  • Vessie ... vessie irritable (voir vessie neurologique). Le cancer de la vessie. Plusieurs milliers de cancers de la vessie sont diagnostiqués chaque année en France. Ce type de cancer atteint trois fois plus souvent l’homme, que la femme et survient ...
  • ... provenant du génome tumoral apparaissant au cours du cancer de la vessie. Commenter 0 J'aime 0 ...
  • Cancer S'abonner Cancer du rein ... urologiques après les cancers de la prostate et de la vessie. Commenter 0 J'aime 0 ...
  • ... définit une éjaculation de sperme vers l'intérieur de la vessie. Il s'agit d'un trouble survenant le plus souvent à la suite d'une ... essentiellement l'ablation de la prostate. (voir également cancer de la prostate).L'éjaculation rétrograde peut également survenir au ...
  • ... en cas de survenue de certaines pathologies comme un cancer envahissant la région lombo-sacrée (bas de la colonne lombaire, ... tels que l'uretère (transportant l'urine du rein vers la vessie) et les vaisseaux de l'utérus et du vagin traversent le ...