Portrait de ghislainede

bonjour j'ai des soucis de santé et j'essaie de trouver des personnes avec lequels discutés et pouvoir etre comprises.J'ai 1 canal rachidien etroit apparemment de naissance .Depuis plus de 18 ans j'ai des sciatiques invalidantes qui me provoquent des arrets de travail frequents,des vertiges souvent en position debout allongé ou souvent changement de position de la tete des troubles urinaires avec infections a repetition des troubles du sphincters soit constipation a plusieurs jours avec difficultes de poussées ou irait 5 a 6 fois a selles sans pouvoir me retenir .Cela commence a m'inquiéter.Troubles de paresthesies dans les bras jusqu'au mains voir des chutes inexpliquées malaises.reveillez souvent la nuit par des fourmillements dans les bras.j'ai ete hospitalisé en fevrier car aucun traitement suffisait a me faire supporter mes douleurs sensations de bruleurs constantes dans le dos,et sciatique paralysante.un medecin a pratiqué une épidurale,qui m'a permis de reprendre le travail. mais depuis j'ai tres mal dans les articulations des mains,des epaules,du bassin,du dos,et je dormirais tout le temps.on m'a decelé de l'arthrose ;un canal rachidien etroit de naissance et une degenerescence de la colonne vertebrale avec calcemie.Souvent mes gestes ne coroborent pas avec ce que je leurs commandent donc je casse de la vaisselle et est tres maladroite.Pour me rendre a mon travail je suis obligé de me lever 2 heures avant tellement que je suis raide dans mes mouvements,mes muscles une fois chauds:je peux me rendre utile mais avec une certaine lenteur.Que m'arrive-t-il y-a t'il évolution de la maladie de plus ma soeur a une spondylarthryte ankylosante j'ai fais la scintigraphie et la prisede sang mais je ne suis pas porteuse.Le froid me titanise sur place et m'empeche de marcher.Beaucoup de symptomes pour une degenerescence,???? j'aimerais savoir si d'autres personnes sont dans la meme situation;merci de me epondre

Portrait de la-fée-clochette
J'aime 0

Bonsoir ghislainede,

Vos symptômes ressemblent fort à une atteinte neurologique de la région lombo-sacrée voire sous L2 ou vers S1.

Avez-vous passé une IRM lombaire ? ou du rachis complet ? Est-ce par ce biais que vous parlez de pathologie ostéoarticulaire de naissance.

Avez-vous fait le dépistage HLAB27 ? Si vous n'êtes pas porteuse, il n'y a pas de raison que vous ayez la symptômatologie de la spondy.

Qu'en pense votre médecin traitant ?

S'il s'agissait d'un pincement des nerfs par S1 ( syndrome de la queue de cheval par exemple ) les membres inférieurs seulement seraient touchés ( paralysie flasque + dysfonctionnements sphintériens,... )

Qu'avez-vous fait exactement comme examens devant une telle multitude de symptômes neurologiques comme ceux décrient ? Plus aucun médecin ne vous suit ? Bizzarre...( pas pour vous ce " Bizarre ")

Etes-vous sous traitement actuellement ? Quel nom de médicament et le dosage / jour, s.v.p, merci.

Bon courage. Bien cordialement.

Bon courage. Bien cordialement.

Portrait de ghislainede
J'aime 0

bonjour merci de m'avoir répondu.J'ai réalisé une scintigraphie lors de mon hospitalisation en février 2008 résultat négatif au hlab27 absence d'hyperhémie localisée et hyperfixation significatve su les articulations des hanches.Le spécialiste m'a déclaréque je n'étais pas porteuse du géne hlab27 qu'il pouvait un jour se déclarer,mon médecin traitant me dit que non.Par contre j'avais réalisé une tomodensitrométrie lombaire qui donne comme résultats étroitesse canalaire lombaire prédominante L4-L5(syndrome de pédicule court)et acquise(hypertrophie ligamentaire et débordement discal L4-L5,L5-S1).Accentuation de la hernie discale médiane sous ligamentaire L4-L5 et une légère involution au niveau L5-S1 avec également une évolution de l'hypertrophie ligamentaire en date du 28/01/2008.Un même examen avait été réalisé mais du rachis lombosacré qui lui dit qu'une arthrose inter apophysaire hypertropiante s'aggrave du haut vers le bas..queques calcifications L4-L5gauches.Donc répercution d'une part sur les trous de conjuguaison qui rétrécis de L3-L4 à L5-S1 et sur le canal vertébral avec diminution du diamètre antéro postérieur du sac thécal mesuré (9mm en L4-L5 et 8mm L5-S1)Beaucoup de termes médicaux :médecin parle de dégénérescence de la colonne vertébrale.J'ai eu des anti-douleurs,anti-inflammatoires sans succès de faire disparaitre mes douleurs qui dure depuis plus de 5 ans maintenant.Egalement une hospitalisation avec tramadol ,morphine sous intra qui leurs ont obligés d'arrêter car intolérence.Tétrazepam et du même genre ;avec protection de l'estomac au inexuim.Actuellement je suis en arrêt car des douleurs à la tête,des paresthésies dans les mains et les bras,douleurs dans le sacrum et dos,vertiges sans raison(balancement en changeant de position de la tête) et mal dans les os(poignets,pouce gauche,articulations) .Le médecin parle de tms(troubles musculo-squeletiques).....quoi faire et qui vers se tourner.Y-a t'il plusieurs choses à différencier de ses symptomes qui m'envahissent et qui me ruinent mon tonus musculaires car biensur tous les jours je bouge avec ralentissement de mes mouvements et me fatigue vite.Je sais que ma soeur s'est fait suivre par un professeur à Besançon qu'elle est en incapacité à 80% et que sa spondylarthrite ankilosante s'est déclaré à l'accouchement de son 3°enfant y a plus de 11 ans. Merci de ton intention et de ton écoute.Cordialement,ghislaine.Je tiens à signalé que mes radio et irm ont été envoyé à un confrère de mon médecin et que celui-ci pensait que j'étais un homme âgé de 75 ans .lol mon médecin pense que dans mo cas pas d'opération envisageable du à la calcémie des os qui sont fragilisés.

Portrait de la-fée-clochette
J'aime 0

Bonjour ghislainede,

Avez-vous consultez un neurochirurgien ?

Rétrecissement du canal lombaire + rétrecissement du sac thécal ( intérieur du canal rachidien ) + discopathie dégénérative, il est d'autant plus normal de ressentir tous ces symptômes = douleurs, paralysie,...

A cet endroit sortent les nerfs dit en " queue de cheval " qui peut être un signe de l'arthrose par discopathie dégénérative, sur tout au regard du " a cru que j'étais un homme de 75 ans ", cela veut bien dire ce que cela veut dire => vous avez une grosse atteinte par rapport à votre âge.

Consultez un neurochirurgien qui sera plus à même de prendre une décision......Car cette pathologie se déclare...normalement après 60 ans...

De toute façon, vous ne pouvez pas rester dans cet état, il vous faut une solution...

Bon courage; Bien cordialement.

Bon courage. Bien cordialement.

Portrait de ghislainede
J'aime 0

Bonjour,fée clochette;excuse moi de n'avoir pu répondu a ton dernier message;mais depuis l'autre jour j'ai revu mon medecin qui m'a declaré avoir recu le compte rendu de mon hospitalisation de fevrier.Apparemment j'aurais les symptomes de la fibromyalgie.N'ayant pas encore reprise le travail mon employeur m'envoie vers le medecin du travail car faisant deja un remplacement d'une de ses salariée pour longue maladie elle ne peut pas se permettre que je sois en maladie et remettre une autre personne a ma place.Alors ne lui ayant pas dit les soucis de santé que j'avais(sachant que mon medecin auparavant ne m'a pas empeché de travailler,jugeant capable de mes competences physiques),m'a declaré que je n'avais pas été honnete avec elle pris la decision de me faire passer devant le medecin conseil.Il faut dire que je suis en cdd de remplacement et elle aimerait bien que je casse le contrat mais moi je ne veux pas car j'aime ce travail et en plus je pense que c'est une bonne crise queje fais et que sans doute ca ira mieux plus tard mais quand!J'ai été voir dans l'encyclopedie vulgaris ce que cela signifiait.Il est vrai que cette maladie ou symptomes est tres diffivile a comprendre.Mon moral commence a baisser,mon métier est auxiliaire de vie sociale aupres de personnes agées dans une maison de retraite;j'aime ce que je fais mais avec la fibromyalgie cela m'handicape,car les gestes me font tres mal et sont douloureux.Mon employeur m'a déclaré que je ne pourrais plus faire ce métier tant a domicile qu'en maison de retraite.Pour moi il est inconcevable de ne plus travailler,faut 'il que je m'oriente dans une autre branche professionnelle.Je n'aie pas a casser mon contrat puisque pour l'instant je suis en maladie.J'embete mes colleges qui sont obligés de faire plus d'heure ,mon employeur également que je mets dans l'embarras.Arreter depuis deja 15 jours je ne vois pas d'amelioration dans le traitement(gouttes de laroxyl a faible dose pour detendre muscles et erfs) est ce que c'est long?En plus des vertiges quand je bouge de position de la tete,je ne peux pas conduire car cela arrive subitement et dure quelques fractions de secondes.L'oreille interne n'a rien est ce que la fibromyalgie donne aussi ses symptomes car dans le vulgais medical il n'en parle pas.J'ai d'autres symptomes qui ne sont pas liés a la fibro,est ce que ca se rajoute en plus.Malgré mes questions au médecin celle-ci reste sans réponse;merci de m'écouter et de prendre un peu de votre temps pour me répondre;cordialement ghislaine

Portrait de la-fée-clochette
J'aime 0

Bonsoir ghislainede,

Le silence de votre médein semble éloquent, ne vous laissez pas enfermer dans un diagnostic de fibromyalgie, surtout lorsque d'autres recherches pour diagnostic différentiel n'ont pas été faite. Il est bien facile de dire " j'ai les symptômes de la fibromyalgie" si c'est votre médecin qui vous l'a soufflé, a-t-il pensé que d'autres pathologies peuvent avoir des symptômes similaires et d'autres s'en rapprochant ???!!!!!!

Avez-vous fait un contrôle de la thyroïde ( TSH, T3 libre,T4 libre ) ? C'est déjà un diagnostic à faire !!!

Je pense qu'il serait plus raisonnable de changer de profession, vos pathologies du rachis sont en parfait désaccord avec votre métier ; je sais que vous aimez votre travail car il n'y a rien de plus enrichissant de cotoyer les personnes âgées, elles sont foncièrement intéressantes et importantes, elles sont notre mémoire et La Sagesse.

Mais faut-il sacrifier votre santé au profit des soins aux autres ? Faut-il que vous oubliez votre avenir sanitaire pour soulager les autres ?

Non, je ne crois pas. Que vous n'ayez pas été honnête prouve votre réel dévouement auprès de la personne soignée, mais lorsque que votre santé se sera dégradée, que vous ne pourrait plus faire quoi que se soit à votre domicile, où sera votre avenir => A VOUS ?

Personne ne doit sacrifier sa santé à son poste de travail.

Vous embêtez qui ? Votre patron ? C'est son rôle de rechercher un remplacement !!! Vous êtes malade quand cela arrive et point, c'est comme cela...Vous embêtez vos collègues ? Vous êtes juste en maladie et vous exercez votre droit. Alors si ces idées surviennent parce que vous les avez entendues dire pour d'autres arrêts précédents, oubliez, tout le monde à le droit d'être malade ; et je pense qu'il est d'autant plus important de s'arrêter car :

1/ Vous risquez de faire chuter la personne dont vous vous occupez,
2/ Même pour une maladie, je trouve inconscient ceux qui ne s'arrête pas => contagion de la personne soignée !!!

Personne n'est un robot qui obéit sans murmure...

Le Laroxyl* est très long à faire effet, et il se peut qu'il ne convienne pas à votre organisme, c'est à dire qu'il n'est pas réceptif à cette molécule. Depuis combien de temps le prenez-vous ? Combien de gouttes ?

Bien sûr qu'il est délicat de conseiller de changer d'orientation professionnelle, mon seul but est de vous faire comprendre que votre santé est plus importante et qu'elle me semble mise en jeu par cette pratique professionnelle ; vous êtes seule décisionnaire, je préfèrai vous mettre en garde.

Ps : Si le dépistage HLAB27 est négatif, il n'y a pas de raison qu'il se déclare plus tard.

Bon courage; Bien cordialement;

Bon courage. Bien cordialement.

Portrait de ghislainede
J'aime 0

Merci de votre réponse;il est vrai que ma santé est primordiale et que je ne peux pas mettre les résidents de la maison de retraite en danger.C'est ce que j'ai évoqué au médecin,c'est pour cela que je suis toujours en arrêt tant que je ne retrouve pas le tonus musculaires pour exercer ma profession sans mettre en danger les autres.J'en suis bien conciente....Le laroxyl a été commencé la semaine dernière les 5 premiers jours 5 gouttes et ensuite 10 gouttes jusqu'a ce que le médecin le décide....Mon employeur m'a fait convoquer devant le médecin du travail pour demain et je vois ce soir mon médecin référent qui rentre de vacances....alors on verra la suite et je suis déterminer à savoir ce que comporte mon dosier médical,à bientot et encore merci de votre opinion.cordialement,ghislainede

Portrait de titouloutte
J'aime 0

Bonjour,
Je me permets de vous écrire,car j'ai trouvé dans votre cas beaucoup de symptômes semblables aux miens. Je souffre d'une pachyméningite cervicale depuis 20 ans (opération en 1989, décompression de la moëlle). Depuis je prends beaucoup de cortisone; Il y a 3 ans,j'ai fait de l'hypotenstion orthostatique, du coup en faisant un malaise, je suis tombée sur les cervicales, ce qui a agravé mon mal de dos et déclenché une tétraplégie. Avec beaucoup de rééducation, j'ai récupérée ma mobilité, mais toujours 40mg de cortisone; Malheureusement le 14/01/2009, chute sur le verglas à nouveau sur les cervicales, traumatisme crânien, du coup je suis entrain de me paralyser, j'ai passé une IRM la semaine dernière, le diamètre du canal rachidien est réduit à 4mm aux cervicales !!!
D'après le radiologue, il n'a jamais vu çà, c'est ce que l'on me dit toujours, du jamais vu !!! aujourd'hui, je prends 60 mg de cortisone par jour, j'ai du mal à lever les bras, mes mains fourmilles, je n'ai plu de sensibilité, le dos me tire et me brûle, je marche au ralenti, et à l'extérieur avec une béquille, je descends les escaliers à reculons et à condition d'avoir une rampe où je m'accroche avec les deux mains.
Le matin, il me faut aussi beaucoup de temps pour me préparer, je travai à mi-temps, mais les journées ne sont pas asez longues pour que j'arrive à tout faire, surtout les tâches ménagères, je suis épuisée.
j'ai rendez-vous le 25 mars avec le neurologue,et encore j'ai demandée un rendez-vous privé, pour allez plus vite.
Merci de me donner de vos nouvelles.

Cordialement.

Titouloutte

Portrait de Christiane59
J'aime 0

Bonjour,

Curieux que les radiologues disent "du jamais vu", car ce n'est pas une chose rare.

Suffit d'ailleurs de taper : canal rachidien des cervicales étroit pour s'en rendre compte.

Bien cordialement
Christiane
Thyroïde en difficulté : http://thyroide-fibromyalgie.blogspot.com/ et http://christianeforumblog.free.fr/forumblog

Portrait de titouloutte
J'aime 0

Bonjour,
C'est la cause de l'inflammation de l'enveloppe des méninges que l'on ne trouve pas et qui fait que je suis un cas rare. Du coup la moëlle est en souffrance comprimée par cette inflammation.
Cordialement.

Portrait de Christiane59
J'aime 0

Bonjour,

Les méninges ce sont les enveloppes qui recouvrent le cerveau.

Et donc ce qui se passe pour vous, c'est qu'on n'arrive pas à mettre en évidence la cause de cette inflammation des méninges, mais puisque les causes peuvent être multiples, cela n'est donc pas étonnant.

Comme par exemple une exposition trop importante au soleil peut provoquer une inflammation méningée. C'est ce qui provoque l'insolation.
Les infections, où quelles soient situées dans l'organisme peuvent à tout moment remonter au cerveau.
Voir : http://www.vulgaris-medical.com/encyclopedie/meninge-2993.html

Ainsi que : http://www.css-institut.ch/fr/home/privatpersonen/wissen_nachschlagen/pri-ges-abczugesundheitundkrankheit/pri-ges-abc-hirnhautentzuendung_meningitis.htm
Dont :

Quote:
Causes et facteurs de risque

Il existe trois voies de pénétration par lesquelles les germes de la maladie atteignent le cerveau: Ils sont véhiculés par le flux sanguin à partir d’une partie quelconque du corps ou „migrent“ directement depuis les foyers d’infection se trouvant dans les sinus ou dans l’oreille moyenne vers l’intérieur du crâne. La troisième possibilité est une blessure ouverte du crâne qui fait office de porte d’entrée pour les germes.

Donc les médecins ne trouvent pas l'origine, mais ils finiront sûrement par le faire soit à force d'examens soit parce qu'un problème surviendra de façon plus déterminée et qui permettra de faire un rapprochement entre les deux.
Parfois cela peut prendre plusieurs années avant que le problème à l'origine n'apparaisse clairement et que pendant ces années, on en subisse seulement "que" les conséquences.

Et parfois malheureusment effectivement on ne trouve jamais l'origine et donc là on ne peut que traiter les conséquences.

Bien cordialement
Christiane
Thyroïde en difficulté : http://thyroide-fibromyalgie.blogspot.com/ et http://christianeforumblog.free.fr/forumblog

Portrait de titouloutte
J'aime 0

Merci Christiane pour vos explications.
Titouloutte

Participez au sujet "Canal Rachidien Etroit"