Portrait de Invité

Bonsoir,

voilà un sos car là je suis désespérée..
Il y a dix jours (samedi) j'ai eu une bonne gastro, nausée, diarrhée et tout ce qui s'ensuit. J'ai eu un rapport sexuel avec mon copain (non protégé) le dimanche. Le lundi soir, je présentais les signes avant-coureurs d'une cystite, donc j'ai commencé par boire énormément histoire de voir le lendemain ce que ça donnerait, et ça m'a passé. Jeudi dernier, j'ai commencé à ressentir une gêne juste à l'entrée du vagin (à l'extérieur, entre les lèvres).Dimanche, j'avais une boule au même endroit. Depuis elle n'a cessé de grossir, rougir, c'est très douloureux au toucher, je peux à peine m'asseoir. J'ai vu le gynéco mardi qui m'a dit "oh là là vous avez un problème mais je ne sais pas ce que c'est". Il m'a fait un frottis, une échographie des ovaires, a tout regardé mais apparemment du coté gynéco tout va bien. Du coup il m'a envoyée chez un urologue qui m'a fait une cystoscopie (super douloureuse vu l'état) sachant qu'il ne trouvait meme pas l'urètre tellement tout est chamboulé. Il n'a pas vu de diverticule, ni de problème à la vessie. Il pense que c'est une bartholinite mais le gynéco m'avait affirmé le contraire car apparemment les glandes de bartholin sont placées après le vagin et non devant (ceci dit mon urètre est complètement décalé d'un coté alors..) Il m'a donné des antibio et des anti inflammatoires, mais ça a encore empiré depuis, et les anti inflammatoires sont tout justes suffisants.. Et je ne sais pas quoi faire puisque ni l'un ni l'autre n'ont été capables de me dire ce que j'avais..

Portrait de sakinase
J'aime 0

bonjour
oui effectivement le diagnostic de bartholinite est plus convaincant dans ce cas.
dans ce cas un curage de la partie enflammée doit etre fait.
si ca continue il faut mieux voir un autre gynéco.
mettez nous au courant et à bientot.

Portrait de anonymous
J'aime 0

Merci pour la réponse, je ne sais pas si c'est très réjouissant mais bon, ce qui est angoissant c'est de ne pas savoir ce que l'on a, avec un avis de plus dans ce sens ça m'aide un peu..

Portrait de anonymous
J'aime 0

as tu entendu parle de la maladie de verneuil. Je m appelle nathalie et suis porteuse de cette maladie, je ne sais pas ce que tu as mais renseigne toi sur cette maladie. Je t explique mon vécu afin que tu puisse juger si c est ressamblant ou pas. Bon courage
Depuis 7 ans des boutons plus ou moins gros ressemblant étrangement a des furoncles ce sont pointé a l aine au fesses au pubis. Ces boutons pour certains disparaissaient mais réapparaissait au même endroit ou juste a coté. Ils était infecté de pue. Comme la plupart des personnes j ai eu très honte et n ai pas voulu consulter. Jusqu au jour ou je me suis décidé a aller voir des médecins. J ai pris mon courage a deux mains et me voila chez un généraliste qui m annonce une tumeur après une biopsie et beaucoup de soucis cette tumeur n était pas cancéreuse alors il n y avait rien a faire. Puis un kyste a grossit et a commence a me faire mal, je me suis rendu chez mon gynécologue résultat : staphylocoque dorée résistant. Durant un an j ai été traite par ce staphylo………. Puis un jour un infectiologues m a explique que le taux de staphylo était minime donc de ce fait on ne pouvait pas parler de staphylo. Mon moral était de plus en plus mal…… Je vais abréger. Mais tout cela pour vous expliquer que ce n est pas toujours facile de mettre un diagnostique sur certaines maladies.
Apres 6 ans de recherche, je ne sais plus combien de médecin, et de dépressions un jour en écoutant un témoignage a l émission ça se discute sur les maladies de peau, j ai entendu parler d une maladie orpheline (appelé la maladie de Verneuil ou hidrosadénite suppurée) ou les symptômes ressemblait étrangement aux miens. Grâce à Internet j ai été dirigé vers un asso de malades de cette maladie l’AFRH.
L'AFRH association de malades de Verneuil se bat pour faire connaître cette maladie.
J ai été super bien reçue alors qu a l époque je ne savais pas si il s agissait de la même maladie. J ai lu des témoignages, regardé des photos, posé des questions et appris plein de chose. Cette maladie ne se comporte pas pareil chez chaque individus mais le plus souvent elle se situe au niveau des fesses ou partis génitale, aux seins ou aux aisselles.
Grâce à cette asso j ai pu consulter un spécialiste connaissant cette maladie et enfin mettre un nom sur cette m -----. J ai du consulter a plus de 150 km de chez moi pour avoir un diagnostique. J ai alors appris que j avais cette maladie. J étais à la fois anéantie mais surtout rassuré de savoir ce que j avais et d être pris en charge par quelqu’un qui la connaissait. L’AFRH vous donnera les coordonnés de médecins les plus proches de chez vous connaissant cette maladie. Attention je ne dit pas que vous tu es porteuse de cette maladie mais t informe qu elle existe. Mon but étant de vous aider afin de ne pas galérer des années comme moi. Je sais trop comme il est dur de ne pas savoir ce que l on a. Bon courage

Participez au sujet "boule de 1.5cm de diamètre à l'entrée du vagin"