Portrait de Invité

Qui pourrait m'expliquer la différence entre epiphysiolyse et l'ostéochondrite de la hanche? mon fils à une épiphysiolyse d'après l'ortopédiste mais mon médecin traitant me parle d'ostéochondrite merci d'éclairer ma lanterne

Portrait de anonymous
J'aime 0

Voici en quelques mots la différence essentielle entre les deux affections. Si vous désirez des renseignements supplémentaires, je vous invite à lire le texte qui se trouve dans l'encyclopédie médicale vulgaris.

Le terme épiphysiolyse décrit un déplacement de l'épiphyse supérieure du fémur ou si vous préférez la tête du fémur. Ce processus est le résultat d'une anomalie de croissance du cartilage de conjugaison. Ce terme a pour synonyme coxavara de l'adolescent.

Durant toute la croissance du fémur et seulement durant cette période de la l'épiphyse de de cette os est séparée de la partie médiane de l'os, c'est-à-dire du milieu de l'os, par une zone cartilagineuse qui est exceptionnellement fragile. En cas de survenue de trouble c'est-à-dire de phénomène susceptible de perturber la croissance de cette région on constate dans ce cas la survenue d'un déplacement de la tête du fémur hors de son logement physiologique c'est-à-dire normal. L'épiphysiolyse est une affection relativement rare qui survient chez l'enfant entre l'âge de 11 ans et l'âge de 15 ans.

Les causes de l'épiphysiolyse sont pas connues avec précision. Certains spécialistes en rhumatologie et en pédiatrie pensent à un dérèglement hormonal.
Les symptômes sont une boiterie et parfois l'apparition de douleurs aiguës au niveau de l'aine (racine de la cuisse). Les examens complémentaires et plus précisément la radiographie mettent en évidence le glissement de la tête par rapport au col du fémur et ceci très nettement.
Le traitement de l'épiphysiolyse nécessite le plus souvent une intervention chirugicale orthopédique qui consiste à fixer la tête du fémur au col fémoral. Cette fixation sera effectuée le plus rapidement possible. En effet il est susceptible de survenir des complications telles qu'une nécrose du cartilage c'est-à-dire une destruction du tissu qui compose le cartilage associée à des contractures musculaires douloureuses voir une arthrose précoce de la hanche. Parfois d'autres complications moins fréquents sont susceptibles de survenir également.

En comparaison voici quelques mots sur l'ostéochondrite.

L'ostéochondrite est une épiphysite c'est-à-dire une inflammation de l'épiphyse qui concerne un cartilage et quelquefois l'os sous chondral c'est-à-dire la région osseuse qui est située en dessous du cartilage articulaire (cartilage de l'articulation). L'ostéochondrite est le résultat d'une nécrose c'est-à-dire d'une mort tissulaire localisée. Le synonyme d' ostéochondrite est ostéochondrose.
Cette affection apparaît le plus souvent entre l'âge de 4 ans et l'âge de 12 ans. L'ostéochondrite concerne essentiellement les garçons. Cette pathologie est le résultat de la précarité de la circulation sanguine au niveau de l'os en dessous du cartilage pendant les poussées de croissance. Les épisodes d'ostéochondrite sont aggravés par des microtraumatismes le plus souvent dû à la pratique d'un sport.
L'ostéochondrite touche généralement l'articulation du genou, de la hanche, de la cheville. Dans ce cas elle porte le nom de maladie de Legg-Perthes-Calvet. Quand elle affecte les vertèbres on parle d'ostéodystrophie de croissance. C'est le cas de la maladie de Scheuermann entre autres au cours de laquelle les plateaux des vertèbres sont concernés. Quand c'est le calcanéum qui est touché, c'est-à-dire l'os du talon, il s'agit de la maladie de Sever. Si le fragment osseux qui est détruit chute à l'intérieur de l'articulation (plus précisément de la cavité articulaire), il est susceptible d'entraîner l'apparition d'un blocage.

Le traitement de l'ostéochondrite nécessite l'arrêt de l'activité sportive associé à la mise au repos de l'articulation durant au moins 2 à trois mois. Chez certains patients il est nécessaire de procéder à une ablation, par le chirurgien orthopédiste, ou en utilisant une méthode endoscopique du fragment osseux nécrosé. C'est le cas entre autres de l'ostéochondrite du genou avec corps étranger intra-articulaire.

Participez au sujet "besoin de comprendre!!"

Articles à lire concernant "besoin de comprendre!!"