Portrait de maried

Bonjour,
Mon mari et moi sommes mariés depuis 25 ans. Nous avons un fils de 20 ans. De son 1er mariage il a un fils et une fille. Nous avions alors tout pour être heureux, jusqu'au jour où son fils aîné alors âgé de 29ans a décidé de quitter la vie. C'est alors que tout a commencé a devenir compliqué. Il est passé par toutes les phases : la culpabilité, la colère, la haine, le repli sur soi, l'envie de mourir, l'agressivité, l'irritabilité... Il a arrêté de travailler pendant 3 ans. Puis tout à coup,il a décidé de voir du monde et un ami l'a embauché comme barman. A partir de là, il a repris goût à la vie et c'est vrai, j'avais l'impression de retrouver l'homme que j'avais connu avant. Ses soirées étaient au bar avec ses amis et il ne rentrait jamais avant 2 ou 3h du matin et pas toujours très frais. Mais qu'importe, j'ai accepté parce que je sentais qu'il en avait besoin et qu'il allait mieux. Cette situation a duré plus d'1 an, jusqu'au jour où son ami a pris la retraite et le bar a fermé. A nouveau la déprime s'est installée et tout est remonté à la surface. Il m'a rendu responsable de tous ses maux : son entreprise pour laquelle il était en redressement judiciaire, la mort de son fils, mon manque d'amour pour lui, le fait que je ne servais à rien. Il se sentait inutile et trop vieux (53 ans) pour travailler. Il me disait : comment pourrais-je t'aimer puisque je ne m'aime pas... Lorsque je rentrais du travail, il n'était jamais à la maison. Il était au bar avec ses amis et ne rentrait qu'à 2 ou 3h du matin, ou pas du tout. Il passait les nuits dans la voiture. J'avais beau l'appeler je tombais sur sa messagerie. En revanche lorsqu'il m'appelait au milieu de la nuit, je répondais parce que j'avais peur qu'il fasse une bêtise. La plupart du temps il avait bu et ses discours étaient terrifiants : non, je ne vais plus rentrer, je suis bien dans la voiture, j'écoute de la musique, je ne sais pas même pas où je suis, fous-moi la paix, reste dans ton monde de minable.... Il revenait toujours, la honte au ventre. Je l'ai encouragé à reprendre goût à la vie en lui disant qu'on l'aimait, qu'on avait besoin de lui et qu'il comptait beaucoup, que s'il voulait on pourrait consulter ensemble un psy. Il me riait au nez en me disant qu'il n'avait pas besoin de ça,que c'est lui qui le rendrait malade. Il a trouvé un emploi d'intérimaire et à nouveau le moral est revenu. Il y a 1 mois, il n'a pas renouvelé son contrat sous prétexte que son chef lui cassait les pieds. Il est irritable au possible et dès que j'ouvre la bouche c'est pour m'envoyer sur les roses. Jeudi soir il n'est pas rentré, il est parti chez un copain à 50kms de chez nous sans même me prévenir. Vendredi, il m'a téléphoné pour ne pas que je m'inquiète. Vendredi soi à 18h il m'appelle pour me dire qu'il accompagne un copain qui a fait une crise d'épilepsie à l'hopital et que je ne pourrais pas le joindre car il n'avait plus de batterie sur son portable. Samedi à 10h30 il me rappelle pour me dire qu'il a passé la nuit à l'hopital et qu'il attend que l'on fasse un encéphalogramme à son copain et qu'après il rentre, mais il ne sait pas à quelle heure. Depuis, plus rien, j'appelle et je tombe directement sur sa messagerie. Connaissez-vous une personne dans votre entourage qui a ce type de comportement et que dois-je faire? J'ai besoin de vos témoignages. Merci

Portrait de Soledad
J'aime 0

Bonjour,

Je vous écris, non pas que je connaisse quelqu'un dans mon entourage qui ait le même comportement que votre mari. Mais j'ai lu votre témoignage et j'imagine votre calvaire... Pour l'instant, vous n'avez pas de réponse sur le forum, et je sais que c'est dur de confier ses problèmes et de ne pas avoir de retour. Je voudrais simplement vous dire ce que m'inspire votre expérience, et ce que je peux vous répondre de par mon vécu. Vous dites que vous lui avez proposé de voir un psy "ensemble" : mais il faudrait sans doute qu'il commence par voir quelqu'un seul, car il est évident qu'il est souffrant et nécessite un traitement. Par ailleurs, il faut vous préserver, vous. C'est extrêmement important. Ne pas tout focaliser sur le fait qu'il vous appelle, qu'il soit joignable ou pas. Cela doit vous être certainement difficile car vous semblez l'aimer toujours. Sans doute aussi ne pas culpabiliser : si vous avez fait tout ce qui était en votre pouvoir pour l'aider, que pouvez-vous faire de plus ? Enfin, tâcher de vous entourer, d'être soutenue, par des amies, de la famille, un psy (même si ce n'est pas vous la malade). J'espère que mes suggestions n'ont pas été trop maladroites. Je vous souhaite vraiment de vous en sortir.

Portrait de maried
J'aime 0

Bonsoir Soledad,

Je vous remercie pour votre réponse. Non, vos suggestions n'ont pas été maladroites, bien au contraire, elles ont été réconfortantes au moment précis où j'avais besoin d'exposer tout ce que j'avais sur le coeur.
Je ne veux pas ennuyer ma famille et mes amies avec nos histoires. Seuls ma belle fille qui vit à 300 kms de chez nous et mon fils connaissent parfaitement la situation. C'est peut-être un tort ?

Je dirais que mon mari est partagé entre ange et démon, qu'il ne sait plus où sont les vraies valeurs, qu'il fait passer ses amis avant sa famille. Et pourtant, dans ses moments de lucidité, il reconnait qu'il n'a pas le droit de nous faire souffrir, qu'il nous aime et que nous sommes tout pour lui.
C'est déroutant car je n'arrive plus à maîtriser la situation et je me sens parfois perdue.

Merci pour vos encouragements. Bonne soirée.

Portrait de Soledad
J'aime 0

Bonsoir,

Donc, il faut vraiment vous entourer davantage ! Si vous n'avez pas envie d'ennuyer vos proches (et peut-être une certaine honte, c'est compréhensible), allez voir un psy, je vous assure que si vous tombez sur quelqu'un de bien (c'est à dire humain - il y en a), cela vous réconfortera vraiment. Le fait que vous ayez eu recours à ce forum prouve que vous avez besoin de parler de cela.

Bonne soirée.

Participez au sujet "Besoin d'aide"

Articles à lire concernant "Besoin d'aide"

  • ... S'abonner Besoin énergétique ... Le besoin énergétique est la quantité d'énergie nécessaire à un individu ...
  • ... Iode et grossesse (besoin) ... Commentez l'article "Iode et grossesse (besoin)" Lancez une discussion sur le forum Posez une question ...
  • ... et surtout la multiplication des cellules comme en a besoin l'embryon qui se transformera progressivement en foetus. Toutes les femmes enceintes ont besoin de deux fois plus d'acide folique qu'une femme qui n'est pas enceinte. ...
  • ... pouvoir se contracter. Le cœur étant un muscle, il a besoin pour se contracter d’une stimulation électrique. Ces influx ...
  • ... prévoir également à l'avance ce dont le chirurgien aura besoin lors d'une intervention. D'autre part l'instrumentiste doit compter les ...