Portrait de soucis

J'avais ecris dans la mauvaise rubrique alors je tente de reexpliquer ici .
Je subis ses coleres , il est hemiplegique gauche depuis longtemps , son travail passé le stabilisait .
Il etait parti 3 ans promener , revenait un jour tous les 2 mois et trouvait ca normal , il me disait c'etait la meme chose que le fait de m'etre absentée une apres midi en trois an( le jour ou il venait ), alors qu'il melange tout et me croyait parti dans la ville voisine , et j'etais au travail . Voyez vous que cela n'a aucune commune mesure et je supporte des choses comme ca en continu , je trouve que ces raisonnements sont imbeciles .
Il va aussi depenser tout ces sous en voyage , don a ses enfants qui sont depensiés et leur dire qu'il a beaucoup de sous .
il va se trouver pendant un an avec des decouverts , comblés puis redecouverts et ainsi de suite pour payer ses betises et je dois le nourrir pendant un an .

Il oublie ensuite TOUT CE QUE JE FAIS POUR LUI .
C 'est vrai je suis chez lui parce que j'avais trop de travail a entretenir deux appartements , il n'a rien a payer avec son allocation logement , je suis tres largement de ma poche . MAIS IL OUBLIE TOUT
Je vis de peu mange rien peu , je passe tout en nourriture pour lui et tout le reste pour la maison car j'ai peu de revenus .
Je travaille peu , j'avais du mal a travailler et m'occuper de lui , supporter ces coleres , je me levais tot et il ne comprenait parfois meme pas que j'ai besoin de dormir tot . Il l y a peu de travail ici , il m' a fait perdre des jobs ( heures de menages ) quand il etais la avec ces incomprehensions ; depuis longtemps il avait sans doute un peu de demence vasculaire , il vient seulement d'avoir un traitement apres peut etre 5 ans , que je le supporte comme ca .

Je connais une dame qui est tout isimplement partie quand son mari a eu un AVC .
Moi j'ai rencontré mon ami il y a 18 ans , je ne connaissais rien a sa maladie , il m'a dit ne pas etre malade et n'avoir qu'un problème a sa jambe .
J' avais deux enfants d'un pere alcolique et schizophrene , j'ai voulu refaire ma vie , refaire une famille , je lui en veux d'avoir profiter comme ca et je n'ai plus d'issue , je reste avec lui deprimée avec mon garcon qui lui est aussi tombé malade pour une autre raison , mais je ne peux pas partir , j'ai perdu mon temps .
P eut etre d'autres perosnnes vivent difficilement les problèmes de gestion de leur conjoint , l'aide sans retour ni reconnaissance, les depenses folles , l'absence meme d'affection rendue par leur conjoint , les oublis perpetuels . Parfois meme la personne malade va nous faire passer pour des salauds si on reagi quelques peu . Avez vous trouve des methodes pour vous en sortir ?

Participez au sujet "AVC : besoin de partager les difficultes d'etre un proche de malade"