Portrait de zabelle

ben voila 8 mois que je souffre intensément de névralgie d'arnold et du trijumeaux, coté droit de la tête. J'ai des crampe, fourmillement, choc électrique, la sensation que mon visage est engourdit, douleur et tenssion dans l'oeil, muscle du visage tendu... beaucoup de symptome...
Je suis a la recherche de la cause à tout ça.
J'ai eu un accident de travail; un orloge m'a tomber sur la tête et depuis je souffre...
est-ce qu'un orloge peut vraiment causer la névralgie? ou cé autre choses>?
J'ai passer raisonnance magnétique du cou, scaner de la tête.
J'ai suivie 3 ostéopates, acuponcteur, physio et rien n'aboutit...
avez vous des conseils?
une idée de la cause?
est ce que ça peut coincé a quelque par?
est-ce que cé psychosomatique?
est-ce que ça peut etre le zona? (je n'ai pas de plaie mais une nouvelle douleur comme au foie, et la sensation que la peau me brule, comme si je faissais de la fievre mais je n'en fais pas)
les médecins me dise que je n'ai rien d'anormal !!
mais j'ai mal il y a sertainement quelque choses
mais quoi
svp aider moi je suis au bout de la corde!

Portrait de mele
J'aime 0

mon mari souffrait de nevralgie d'arnold. en fait le problème est qu'il avai un disque lombaire usé qui avait glissé .il a fallu l'operer .on lui a pratiqué une arthrodese . bon courage a toi.

Portrait de anonymous
J'aime 0

Ma fille a souffert très longtemps d'arnoldalgie. A chaque fois deux jours à souffrir l'enfer. Les médecins n'ont rien trouvé, un jour je lui ai dit "marque lorsque tu as une crise, car il y a sans doute un déclancheur" c'est ce qu'elle a fait.
C'était lorsqu'elle arrêtait la pilule. Depuis qu'elle porte un stérilait, elle ne souffre plus. J'espère pour toi que tu trouveras le déclencheur. Bon courage. Mélusine

Portrait de odile
J'aime 0

Bonjour
As-tu été voir un neurologue? J'ai souffert aussi de douleurs diverses (à un moment on avait parlé de névralgie d'Arnold). En fait je suis atteinte d'une "algie vasculaire de la face" (AVF) et suis traitée pour cela (traitement de fond très simple) : depuis plus aucune crise. Quel soulagement.
Après en avoir parlé avec ton généraliste, si tu habites la région parisienne, prends rendez-vous à l'Hôpital Lariboisière. Le docteur TEHINDRAZANARIVELO (Tél 01 49 95 65 10) est spécialisé dans cette maladie "rare".
Sinon prends un rendez-vous dans un hôpital chez un neurologue (bien sûr après en avoir parlé avec ton généraliste).
Bon courage
Odile

Portrait de anonymous
J'aime 0

Oui pour l'horloge , j'ai 14 ans et j'en souffre depuis un ans c'est affreux je lisais aujourd'hui des astuces pour calmer mes crises qui me pourissent la vie >;> et j'ai lu qu'un accident un choc à la tête pouvait le déclencher x's ban aller bisous là j'suis en pleine crise avant qu'on trouve ça ma durer 3 mois demande à ton medcin si il peut essayer la carbamazétine .>
^^ bye bye

Portrait de shanpoo
J'aime 0

Bonjour,
Je pense souffrir également de la névralgie d'Arnold. Cela a débuté au début de ma grossesse, mais habituée des maux de tête, je n'y ai pas prêté attention. La douleur se caractérise du côté droit de ma tête, à la base du crâne, elle arrive d'un coup et repart. Elle se propage sur tout le côté droit de la tête jusqu'à mon oeil.
Au début, je pensais que mon oeil était fatigué, que j'avais besoin de séances d'orthoptiste.
Après avoir supporté la douleur pendant une semaine du matin jusqu'au soir, je suis allée consulter un médecin qui m'a dit que cela pouvait être une névralgie d'Arnold.
Apparemment, cela n'a rien de grave, du moment que la douleur est supportable, mais je m'inquiètes quand même.
Etant donné mon état, je ne peux prendre que du paracétamol et je dois pour l'instant éviter des examens plus approfondis.
Je pense que c'est lié à ma grossesse, car ça revient tous les mois depuis le début.
Est-ce déjà arrivé à l'une d'entre vous ? Quelles peuvent être les causes de cette névralgie si je n'ai eu aucun accident auparavant ?

Merci d'avance pour vos réponses.

Portrait de JAIMAL
J'aime 0

---- Concernant les Névralgies d'Arnold, je ne vais pas m'étendre sur le sujet car d'après tous les témoignages que j'ai lus sur le forum, il semble que la médecine soit impuissante devant cette maladie.
---- J'ai joué au rugby pendant 25 ans et ces douleurs sont apparues peu de temps après
---- En ce qui me concerne, lorsque j'ai des crises vraiment fortes sinon j'ai mal tout le temps je prends 8 topalgics 50 Mg + 2 aspegics 1000 + 2 surgams + 2 tétrazépans + 2 coltramyl. De plus je me masse la base du cou et le dessus droit de la tête avec du Kétum.
---- C'est le seul moyen de calmer temporairement cette douleur insupportable qui part de la sortie d'une vertèbre cervical et qui va jusqu'aux arcades sourcilières. Tout le trajet est douloureux, muscles zygomatiques et masséter qui tremblent, oreille bouchée, envie de dormir, œil qui pleure mais c'est surtout le dessus de la tête et le muscle épicrânien qui sont les plus concernés. J'appuie fortement sur la zone sensible pendant 15 à 30 secondes puis quand je relâche je me sens bien pendant 5 à 10 minutes mais la douleur revient indéfectiblement
---- CONSEQUENCES : Avec tous ces médicaments, je suis obligé de prendre du Mopral avec du Pepsane et du Malox pour l'estomac. Comme cela me constipe, je prends du Duphalac.
---- Depuis 10 ans que cela dure, j'ai vu moult rhumatologues, chiropracteurs, kinésithérapeutes, rebouteux, magnétiseurs etc..... RIEN N'Y FAIT - AUCUN REMEDE PROPOSE. La seule fois où j'ai ressenti une amélioration, c'est lors d'une infiltration de cortisone à la base du cou sur le passage du nerf. Ce jour là, j'avais demandé au docteur d'enfoncer un peu plus l'aiguille dans la peau pour essayer d'atteindre la zone douloureuse. Cette fois là, j'ai été tranquille pendant 2 mois. Satisfait de ce résultat, je suis donc retourné voir ce médecin en lui demandant de refaire pareil au même endroit. Il a refusé ?????
---- Aucun praticien n'est capable de dire si cette maladie se soigne ce qui est quand même paradoxal
---- Ce qu'on oublie de dire, ce sont les répercussions que cette maladie occasionne sur la vie familiale et professionnelle. Je peux vous dire que quand j'ai vraiment mal, ma femme et mes enfants le savent de suite car je ne suis pas à prendre avec des pincettes.
---- Voilà ce que je voulais dire en marge des souffrances que cet espèce de petit nerf occasionne sur la vie des gens, car c'est bien de cela qu'il s'agit
---- Comme on ne peut rien faire, et bien continuons les médicaments. Mais alors il ne faut pas se plaindre si le trou de la sécu en subit les conséquences car quoi qu'on en pense ou dise, je suis sûr qu'il existe un remède à cette maladie. Je signale à toutes fins utiles que les Chiropracteurs, magnétiseurs ou autres rebouteux ne sont pas remboursés par la sécurité sociale mais quand on a mal on frappe à toutes les porte.
---- Pour terminer, je voudrais dire qui si il fallait que je fasse 700 ou 800 Km pour être sûr d'être guéri, c'est avec plaisir que je ferais la route. Je suis certain que les autres personnes qui souffrent du même mal en feraient autant.
---- Bien cordialement à toutes et à tous ceux qui souffrent comme moi et garder espoir en attendant le remède miracle.

Portrait de pat83440
J'aime 0

JAIMAL wrote:
---- Concernant les Névralgies d'Arnold, je ne vais pas m'étendre sur le sujet car d'après tous les témoignages que j'ai lus sur le forum, il semble que la médecine soit impuissante devant cette maladie.
---- J'ai joué au rugby pendant 25 ans et ces douleurs sont apparues peu de temps après
---- En ce qui me concerne, lorsque j'ai des crises vraiment fortes sinon j'ai mal tout le temps je prends 8 topalgics 50 Mg + 2 aspegics 1000 + 2 surgams + 2 tétrazépans + 2 coltramyl. De plus je me masse la base du cou et le dessus droit de la tête avec du Kétum.
---- C'est le seul moyen de calmer temporairement cette douleur insupportable qui part de la sortie d'une vertèbre cervical et qui va jusqu'aux arcades sourcilières. Tout le trajet est douloureux, muscles zygomatiques et masséter qui tremblent, oreille bouchée, envie de dormir, œil qui pleure mais c'est surtout le dessus de la tête et le muscle épicrânien qui sont les plus concernés. J'appuie fortement sur la zone sensible pendant 15 à 30 secondes puis quand je relâche je me sens bien pendant 5 à 10 minutes mais la douleur revient indéfectiblement
---- CONSEQUENCES : Avec tous ces médicaments, je suis obligé de prendre du Mopral avec du Pepsane et du Malox pour l'estomac. Comme cela me constipe, je prends du Duphalac.
---- Depuis 10 ans que cela dure, j'ai vu moult rhumatologues, chiropracteurs, kinésithérapeutes, rebouteux, magnétiseurs etc..... RIEN N'Y FAIT - AUCUN REMEDE PROPOSE. La seule fois où j'ai ressenti une amélioration, c'est lors d'une infiltration de cortisone à la base du cou sur le passage du nerf. Ce jour là, j'avais demandé au docteur d'enfoncer un peu plus l'aiguille dans la peau pour essayer d'atteindre la zone douloureuse. Cette fois là, j'ai été tranquille pendant 2 mois. Satisfait de ce résultat, je suis donc retourné voir ce médecin en lui demandant de refaire pareil au même endroit. Il a refusé ?????
---- Aucun praticien n'est capable de dire si cette maladie se soigne ce qui est quand même paradoxal
---- Ce qu'on oublie de dire, ce sont les répercussions que cette maladie occasionne sur la vie familiale et professionnelle. Je peux vous dire que quand j'ai vraiment mal, ma femme et mes enfants le savent de suite car je ne suis pas à prendre avec des pincettes.
---- Voilà ce que je voulais dire en marge des souffrances que cet espèce de petit nerf occasionne sur la vie des gens, car c'est bien de cela qu'il s'agit
---- Comme on ne peut rien faire, et bien continuons les médicaments. Mais alors il ne faut pas se plaindre si le trou de la sécu en subit les conséquences car quoi qu'on en pense ou dise, je suis sûr qu'il existe un remède à cette maladie. Je signale à toutes fins utiles que les Chiropracteurs, magnétiseurs ou autres rebouteux ne sont pas remboursés par la sécurité sociale mais quand on a mal on frappe à toutes les porte.
---- Pour terminer, je voudrais dire qui si il fallait que je fasse 700 ou 800 Km pour être sûr d'être guéri, c'est avec plaisir que je ferais la route. Je suis certain que les autres personnes qui souffrent du même mal en feraient autant.
---- Bien cordialement à toutes et à tous ceux qui souffrent comme moi et garder espoir en attendant le remède miracle.

Bonjour à tous, nous sommes plusieurs à vouloir monter une association pour les personnes victimes de la maladie d'arnold et c'est en train de se faire !!!
En ce qui concerne les remèdes miracles, ATTENTION... rien ne vaut un bon traitement qui met un peu dans le gaz plutôt qu'une ou plusieures interventions "inutiles" qui ne souklagent que sur le moment !!!...
Il existe des spécialistes un peu partout en france et une liste sera prochainement disponible sur le site de notre association (je reviendrai en parler). En attendant, nous sommes à votre écoute pour tout problème et questions sur la maladie d'arnold

Portrait de pat83440
J'aime 0

Cette fois-ci, c'est la bonne, j'ai l'honneur et la joie de vous annoncer la naissance d'une nouvelle Association : A.P.S.N.A.
l'Association pour les Personnes qui Souffrent de Névralgies d'Arnold !!!
www.arnoldalgie.com
Le site est en ligne officielement depuis hier et entièrement consacré aux maux de tête, migraines, Arnoldalgies et ce qui s'en rapproche.
Des professionnels de la santé sont attendus très prochainement pour intervenir sur notre forum, et dans nos actions sur un plan national.
Venez découvrir notre site à l'adresse suivante : www.arnoldalgie.com
à très bientôt.
Patrick.

Portrait de pat83440
J'aime 0

Bonjour,

nous recensons sur le site de l'A.P.S.N.A.(la seule association qui existe sur les névralgies d'Arnold), toutes les personnes qui souffrent de névralgies d'Arnold, afin de pouvoir faire reconnaître la maladie comme invalidante auprès des pouvoirs publics et de faire valoir vos droits.

Pour cela, allez directement à l'adresse suivante :

www.arnoldalgie.com/pages/recensement.htm

ps : ceci est totalement gratuit et sans engagement aucun vis à vis de l'association.

merci de votre participation.

Portrait de SSandrine
J'aime 0

Bonjour à tous,
J'ai lu attentivement tous vos mails et j'ai l'impression de revivre l'épreuve que j'ai du traverser il y a quelques années.
J 'ai du apprendre à vivre avec cette névralgie, l'apprivoiser, pour enfin l'oublier.
Je me suis dis qu'il serait bon que je fasse part de mon experience à tout le monde. Bien sûr, chaque cas est unique et il n'y a pas de solution ou de médicament miracle. Mais cela vous apportera peut être quelque chose, et j'aurai aimé rencontrer quelqu'un qui me guide à l'époque.
Voilà:
en 2006, on m'a diagnostiqué une névralgie cervico-brachiale (d'autres médecins tout à fait compétents m'ont parlé "de Arnold", d'autres d'Arthrose Cervicale....) Je suis allée voir un spécialiste du rachis à Dijon, le professeur Lemaire. J'ai, comme la plupart d'entre vous, tout testé, passé des examens, essuyé les moqueries d'un rhumato, subit des longues séances de kiné, ait été manipulé par un tres bon osthéo, tenté l'accupuncture, pris des décontracturants musulaires et des anti-inflammatoires (tétrazépam, Rivotril..), suis passée pas des phases dépressives, me suis cru devenir folle...
Mais avec le recul, tout ça me fait penser à un régime amaigrissant :
tout le monde a son point de vue, on trouve du "mieux" à notre état, puis des rechutes.
Le début de mon "renouement" avec un mode de vie normal est venu de mon inscription, avec réticence, à un cours de Qi Gong.
Certains diront "au secours" : un truc pas remboursé!
C'est vrai. Le Qi gong, qui ressemble à du tai chi chuan mais en version thérapeutique, est remboursé en Allemagne mais pas en France.
Je vous laisse seuls juges de cet état de fait.
Les effets se font sentir au bout de quelques mois de pratique, à raison d'une heure et demie par semaine. cela me coûtait 35 euros par mois. On trouve des cours dans toutes les grandes villes, et maintenant dans des villes moyennes.
L'avantage du Qi gong est que l'on peut au bout de très peu de temps, le pratiquer seul chez soi, ou dans un coin de nature.
En plus de ça, j'ai vu un homéopathe, qui m'a prescrit de l'opium. (!)
Le matin, sous la douche, je me masse avec un gant de massage acheté chez The Body Shop", j'insiste sur la zone contractée. J'ai appris ce massage dans un livre sur l'Ayurvéda, une médecien traditionnelle indienne. J'ai aussi pratiqué ce massage en cours de Qi gong. L'eau chaude décuple les effets. Je me masse ensuite le cou, jusque derrière les oreilles, les épaules, les bras et le plus loin possible dans le dos avec : baume de massage à l'arpaghophytum Melvita (trouvé en magasins bio et/ou diététiques)
Je prends des gelules de cassis par temps brumeux et humide (une matin midi et soir). Je consomme des tisanes pour les articulations.
Pour le travail (je suis infographiste), je porte des lunettes de correction normales, ou dites de "repos".
J'essaie de faire du sport une à deux fois par semaine.
Voilà, en 2006, je ne pouvais plus lever le bras pour me brosser les dents, je portais une minerve et courais d'un spécialiste à l'autre.
En suivant avec assiduité un mode de vie plus sain (j'ai quasimment banni la viande mon alimentation, me suis mise au soja... chacun trouve son compte dans un programme alimentaire varié et naturel. Je ne suis pas sectaire et continue de me régaler occasionnellement de saucisse et de sucreries!!),
en 2009, j'ai eu en tout et pour tout 3 épisodes de névralgie (toutes dues à un stress intense) qui ont duré une journée.
L'important pour conclure est que le qi gong est un soutien psychologique et physique permanent. Les mouvements sont gracieux, ile rééquilibrent les énergies bloquées. Je peux maintenant faire toute sortes de travaux, porter des charges lourdes, faire des mouvements répétitifs... Lorsque mon corps donne des signes de fatigue : je fais 15 mn de Qi gong. Et c'est reparti!
Il faut aussi prendre en compte le facteur social. On invente pas nos douleurs, mais parfois, on est pris dans une situation qui semble sans issue : un travail pénible physiquement et psychologiquement, des enfants à élever. la loi du"il faut avancer coûte que coûte et toujours plus vite" et si l'on est pas apte, on est mis au ban de la société.
Certains trouvent refuge dans l'arrêt "médical", qui est le seul "autorisé".
Sauf que le problème réside dans ce que nous devons subir au quotidien : pression, devoir, rapidité, paradoxe d'un système vicieux qui prône le bien être individuel mais qui nous transforme en machines.
Ma névralgie est survenue apres un accident léger et un travail à flux tendu.
Mais j'ai aujourd'hui compris que je devais écouter mon corps différemment, l'aimer avec ses qualités et ses faiblesses, et le qi gong m'a servi de tremplin. Aujourd'hui je ne prends plus aucun médicament, je sais reconnaître les symptômes d'une crise imminente, et je sais l'enrayer.
Je n'ai besoin ni d'osthéo, ni de travail postural; ni de lunettes ou de gouttières. Et je remercie chaque jour mon professeur de Qi gong pour ce bien être retrouvé.

Je souhaitais faire une bonne action pour ce début d'année. Je crois que c'est fait. Je n'avais plus rien à faire sur des forums médicaux, mais le qi gong m'a enseigné une chose de plus : lorsque l'on s'aime; on a envie d'aimer les autres.
Bonne année à vous tous. et bonne chance.

Sandrine

Portrait de THD.FILES
J'aime 0

Bonjour,

voici un lien informatique intéressant sur la maladie d'Arnold.

L'existence d'un neurinome C2-C3 peut expliquer la survenance du processus.

THD

le lien :

http://www.vulgaris-medical.com/encyclopedie/arnold-anatomie-du-nerf-et-nevralgie-d-572.html

Participez au sujet "au secoure 8 mois de névralgie d'arnold...recherche causes..."