Portrait de Laya69

Bonjour,
Mon papa (80 ans) est actuellement hospitalisé. Il a un cancer de la prostate métastasé.
Il est traité pa morphine.
Il vient de faire une anurie et son urologue ne comprend pas car un de ses reins est très abimé mais l'autre fonctionne bien.
Qu'en pensez-vous ? Que peut-on envisager ?
Merci

Portrait de anonymous
J'aime 0

ce qu'il faudrait savoir c'est pourquoi l'autre rein est si abimé, est ce l'anurie qui aurait pu avoir un rapport, y a t il une maladie nephro ou urologique qui s'est declarée, ou est ce une extention de son cancer, quoi qu'il en soit avant d'envisager une quelconque perspective, il faudrait savoir réellement ce qui s'est passé et connaître les maux que ton papa a...(si l'autre rein fonctionne pafaitement alors la fonction rénale n'est pas altérée, il est tout à fait possible de vivre "normalement avec un rein, c'est juste un peu plus fatigant surtout pour les personnes agées)

Portrait de Laya69
J'aime 0

J'ai beaucoup de mal à savoir, mais apparemment c'est lié à son cancer. L'élimination de l'urine se refait maintenant par voies naturelles ; il n'a plus sa sonde.
Mais son taux de créatinine et de potassium est encore élevé. Le néphrologue ne veut pas encore le laisser sortir car ill risque encore une crise c'urémie. Mais il ne veut rien entendre et nous dit que l'on veut pas de lui, que personne s'occupe de lui, etc...
Alors, je ne sais plus quoi faire, quoi penser.
Je me demande bien quelle va être l'évolution car il ne veut plus se battre contre la maladie.
Merci à vous tous

Portrait de anonymous
J'aime 0

je pense que ces messages veulent dire qu'on contraire il a besoin de se sentir proches des siens et qu'on s'occupe de lui, je ne veux pas juger d'autant que c'est difficile comme ça en quelques lignes, mais ce que tu décris ressemble fortement à quelqu'un qui a besoin d'aide et par le rejet, parfois la violence (verbale mais ça peut arrive que ce soit physique), rejette tout ce qui l'entoure parce que ne pouvant rejetter ce qui le gène le plus : la maladie...il faut s'armer de courage et ne pas lacher, ça peut durer quelques temps comme jusqu'au bout, mais pour avoir accompagner quelques personnes qui souffraient énormément, je peux te dire que tout le monde ne réagit pas de la même façon devant la douleur et la maladie, le plus dur pour la famille est de passer outre et de rester près de la personne car parfois cela est plus que difficile, mais que ce soit temporaire pour revenir à une "normale" ou pour la dernière fois, crois moi ton papa a certainement besoin d'être accompagné et soutenu, ne te décourage pas et fonce ;-)))

Participez au sujet "anurie"

Articles à lire concernant "anurie"

  • Anurie ... L'anurie est l'absence, ou la diminution d'urine dans la vessie consécutive à ... On distingue plusieurs sortes d'anuries : L’anurie sécrétoire (ou anurie vraie) provoque une accumulation de déchets ...
  • ... lombaires et des troubles fonctionnels rénaux à type d'anurie. Ces troubles sont observés du côté du rein non pathologique (sain) ...
  • ... du taux de l'urée dans le sang) avec oligurie ou anurie. ...