Portrait de mahude

Lors de ma grossesse, on a dépisté des anticorps anti nucléaires, (césarienne à 26 semaines et décés de mon petit justin 3 semaines après)pour lequels je n'ai eu aucun traitement. 2 mois et demi après j'ai refait des examens, je viens de recevoir les résultats, il apparait que ces anticorps ( et les autres d'ailleurs) sont négatifs? Comment est ce possible? Quels lliens avec les grossesses?

Portrait de Rose1
J'aime 0

Je souffre du même mal et c'est étroitement lié au système immunitaire trop performant et aggressif. Le mieux à faire est de prendre contact avec un hématologue qui fera tous les examens nécessaires et lors d'une prochaine grossesse, il faudra penser à combiner aspirine et injection d'anti-coagulants pour bloquer ces anti-corps néfastes!

Portrait de mahude
J'aime 0

Puis-je ma permettre de vous demander si vous avez la chance d'etre maman?
Mes anticorps ne se developpent abondamment qu'en cas de grossesse apparament... Car hors grossesse les résultats sont négatifs...
Aujourd'hui nous souhaiterions remettre une grossesse en route, mais malgrès cet immense désir d'enfant et la confiance en la maternité et en la gynéco qui me suis, la peur est là...

Portrait de anonymous
J'aime 0

Bonjour...
c'est bien des anticorps anti nucléraires? j'ai entendu parler de ces accidents en cas d'agglutinines irrégulières et le fait qu'elle redevienne négatif après l'accouchement m'y fais fortement penser... si c'est le cas, cela viens de votre groupe sanguin et de celui de votre enfant respectif, en effet il y a certaines incompatibilités, si vous avez un A- ou O- ou B- ou AB- et le bébé un A+ ou O+ ou B+ ou AB+

Portrait de mahude
J'aime 0

Bah non, je suis AB+, et mmon fils était A+...

Portrait de Morween
J'aime 0

Les agglutines irrégilières (RAI) et la recherche d'anticorps anti-nucléaire sont 2 examens complètement différents.
Les RAI sont systématiquement recherché chez les femmes enceintes et les personnes ayant subi une transfusion.
Les anticorps anti-nucléaires sont recherchés quand la femme enceinte a eu plusieurs fausses couches (à partir de 3 en général) et dans d'autres cas (mais ça ne nous concernent pas).
Le titre des anticorps peut diminuer si ils étaient apparus avec un médicament, on parle de lupus érythémateux de type médicamenteux. Quand on arrête le traitement, le taux d'anticorps chutent.
Pour la grossesse, il faut demander son avis au gynécologue pour la prise d'un traitement.
Petite question (par curiosité) :
Quel est le titre des anticorps ?
Quel aspect a été rendu (nucléaire/cytoplasmique homogène, moucheté ....) ?

Portrait de mahude
J'aime 0

Désolé, Morween, mais je ne sais pas ... Je n'ai pas eut les résultats d'analyses dans les mains, vu qu'elles ont été faite à la maternité, elles sont dans mon dossier... En quoi est ce important? Pensez vous que je devrais me rensigner?
Tout ce que je peux dire c'est que ces anticorps sont apparus sans traitement, lors de ma premiere grossesse... Qu'il s'agit d'anticorps antinucléaires.

Portrait de Morween
J'aime 0

C'était plus par curiosité que je demandais^^.
Tout ce que je sais c'est que anticorps anti-nucléaire (AAN) positifs reste une donnée "floue" dans le sens où il en existe plusieurs avec des maladies variés, parfois ça ne donne aucune maladie. Pour certains cas, on sait que si tel aspect est rendu avec par exemple une recherche d'ADN natif postive ou les antigènes solubles positifs, ça oriente vers telle ou telle maladie.
En genéral, un titre compris entre 80 et 320 en AAN est considéré comme non pathogène chez une personne de plus 40 ans (en gros, les personnes âgées [plus de 75 ans] vont souvent être dépistées positives à 80 sans conséquence - ça augmente avec l'âge).
Par contre, chez un sujet jeune, il vaudra mieux surveiller régulièrement si le taux reste stable (pour voir une évolution, il faut, dans un même laboratoire, un différence de deux dilutions au niveau du titre, c'est à dire : passer de 80 à 320, 160 à 640... ou suivant les laboratoires de 100 à 400, 200 à 800).
Donc je vous demandais l'apsect et le titre rendu par curiosité et voir quelle maladie pouvait en être la cause : lupus érythémateux disséminé, syndrome des anticorps anti-phospholipides...
De toute façon, si vous désirez faire un enfant, consultez un spécialiste (rhumatologue, gynécologue...) qui pourra obtenir les résultats auprès de la maternité ou il fera une prescription plus détaillée reprenant déjà les AAN. Il pourra vous renseigner sur les éventuelles complications de la grossesse avec la mise en place d'un traitement. N'hésitez pas à poser toutes les questions que vous vous posez sur un papier pour les lui demander pendant la consultation.
Bon courage et j'espère avoir un peu répondu à vos interrogations.

PS: pous pouvez également glaner des renseignements au laboratoire d'analyses médicales proche de chez vous en demandant le biologiste (et en espérant qu'il réalise ce type d'examen).

Portrait de mahude
J'aime 0

Merci pour les conseils!
Je suis suivit par une gynéco de la mat', et j'ai consulté un néphrologue ( à cause de l'éclampsie) . A priori, ma gygy me dit que le risque que la deuxième grossesse se passe mal est infime..
Cependant le stress est bien là !!! Mais notre desir d'enfant est trés fort, et nous avons décidé d'en mettre un deuxième en route. Je vais etre extremement suivie, j'ai entierement confiance en l'équipe de la mat',et je croise les doitg trés fort !
µMerci à tous d'avoir répondu à mmon message, ça fait du bien de ne pas se sentir seule...

Portrait de pupuce
J'aime 0

Bjr Morween,

Je viens de lire vos messages, et je pense que vous etes tres renseignée, dons je me permets de vous poser quelques questions.

Je suis atteinte d'un lupus systémique reconnue depuis 4 ans maintenant et suivi avec traitement de cortisone....

Pouvez vous m'indiquer a qu'est ce que
- lymphocyte T / lymphocyte B et lymphocyte NK
Et enfin qu'est-ce que l'anticorps anti ADN natif ?

Merci d'avance de votre attention et de votre réponse,

Pupuce

Portrait de Morween
J'aime 0

Les lymphocyes sont des cellules présentes dans le corps afin de le protéger. Par exemple, lorsque vous tombez malade à cause de tel ou tel "microbe", ces lymphocytes vont reconnaître et essayer de tuer le "microbe" en question.
Après, il existe deux grandes lignées : les lymphocytes T et les B suivant leur origine de "naissance". Les Lymphocytes T proviennent du Thymus alors que les lymphocytes B viennent du terme anglais "Bone marrow" qui signifie "Moelle osseuse".
Quant aux lymphocytes "NK" cela vient de Natural Killer (tueur naturel") et elles sont proches des lymphocytes T.Les lymphocytes NK sont parfois utilisés dans le traitement de cancers.

L'anticorps anti ADN natif : c'est une molécule du système immunitaire (qui est censée nous protéger des agressions extérieures) et cet anticoprs anti -ADNn (normalement non présent sauf en cas de maladie) "attaque " l'ADN double brin du noyau.

J'espère que j'ai expliqué de façon assez simple sans trop déformé^^. Bref, si vous voulez plus de précisions, ou si ce n'est pas très clair, il ne faut pas hésiter^^ (j'essaierai de répondre dans la mesure du possible).

Portrait de pupuce
J'aime 0

Bsr,
Merci bcp de votre reponse, c'est pas tjrs evident de comprendre le sens des analyses quand ce n'est que des termes médicales qui sont utilisés.

En tout cas ca parait tellement simple pour vous que si vous me le permettez lorsque j'aurai d'autre question je me rapprocherai de vous.

Je vous remercie.

Pupuce

Portrait de mumu
J'aime 0

bonsoir j'aimerai savoir ce ke ve dire anticorps anti- nucléaires car sur les resultats des examens il dise ke la personne est au seuil de la posiviter cette personne a 53 ans est ce grave merci de votre reponse

Portrait de Morween
J'aime 0

Les anticorps sont des molécules produites par les lymphocytes B afin de défendre l'organisme contre une attaque (bactérie, virus, parasite...). Les anticorps anti-nucléaire sont fabriqués de façon anormale et von se fixer sur des cibles présentes sur le noyau des cellules. On parle souvent de clé et de serrurre : la clé = anticorps, la serrure = une cible sur le noyau. quand les deux se rencontrent, la clé (anticorps) reconnaît la serrure (la cible sur le noyau quon appelle également antigène), ils se fixent et il s'ensuit une réaction à l'intérieur de la cellule.

Ce qu'il faut savoir, c'est que le taux de ce type d'anticorps augmente avec l'âge comme je l'ai déjà dit plus haut. Donc pour votre ami(e), il vaut mieux surveiller pour savoir si le taux reste stable et éventuellement rencontrer un rhumatolgue qui pourra mieux répondre à ses questions (si ce n'est pas déjà fait, car je suppose qu'il souffre de douleurs artculaires ou musculaires).
Concernant la maladie éventuelle (puisqu'il est à la limite ) et si c'est grave, c'est très difficile de répondre mais en général, on considère que si le taux est compris entre 80 et 320 (ou 100 et 400), ce n'est pas patholgique. Donc il faut faire surveiller tous les ans ou tous les 6 mois (ça dépend des médecins). Et il ne faut pas hésiter à contacter son médecin pour avoir de plus amples informations car il connaît bien le dossier avec les antécedents et les sympômes.

Désolée si j'écris un peu trop^^. Voilà en espérant vous avoir été utile.

Portrait de nedned
J'aime 0

Bonjour, je suis une nouvelle membre, j'ai cherché mes résultats d'analyses ce matin, et je trouve un taux ANN de 320 avec un taux d'ADN natif j'ai 37 ans et j'ai fait une poussée lupique en 2008 (cutané) restée sous plaquenil 4 ans, le médecin décide d’arrêter le traitement suite a un contrôle datant de 2012 les ANN étaient négatif.
je suis très inquiète, c'est quoi l’interprétation de ces résultats ( le diagnostic) et la répercussion sur la vie ?
je me suis permis de m'adresser a vous, je voyait que vous avez une idée spécifique sur le sujet, en vous remerciant

Portrait de mumu
J'aime 0

je vous remercie d'avoir repondu a mon message je l'ai expedier a ma maman encore merci

Portrait de anonymous
J'aime 0

Après deux fausses couches, le gynécologue de ma compagne a réalisé un examen ADN, entre autres, afin de mieux prévenir une prochaine grossesse.

Tous les résultats étaient bon, sauf la partie concernant les anticorps anti nucléaire qui sont à 400.

Après un deuxième examen, ceux-ci sont confirmés.

Ma compagne à 30 ans. Et dans l'attente d'un rdv chez un spécialiste, on nous a conseillé de ne plus avoir à l'esprit de faire un bébé.

Moralement c'est très difficile, surtout lorsqu'on ne sait pas ce que signifie ce taux "anticorps anti-nucléaire".

Quels sont les risques ? Est-ce grave ? Quelles sont les maladies concernés par ces anticorps ?

Merci par avance.

Portrait de bakere
J'aime 0

Bonsoir, Atlan et merci à Morween pour toutes ses infos.
Ma fille aussi a des AAN à 400 et pas d'autres signes biologiques signant un lupus par exemple. Elle présente d'autres problèmes de santé (trouble de la coagulation et carence martiale avec anémie), ainsi que des tendinites à répétition et nous ignorons pour l'instant s'il existe un lien entre eux.
Ma flle ainée aussi a ses AAN élevés et là aussi pas de maladie autoimmune détéctée. Donc faut-il attendre que quelquechose se déclare? Les médecins ne semblent pas vraiment inquiets, on "surveille"...
Je découvre grâce à vous les incidences sur des éventuelles grossesses. Toutes les informations sont les bienvenues, merci par avance.

Portrait de mli
J'aime 1

Cette discussion date mais si je peux apporter mon expérience à un lecteur:
Après 3 fausses couches j'ai eu le bilan complet qui ne faisait apparaitre qu'un taux faiblement positif de facteurs anti-nucléaires (1/160), ils ne s'en sont donc pas plus préoccupé que cela.
4ème grossesse sous aspegic 100mg : fausse couche
5ème grossesse sous aspegic 100mg et lovenox 0.4: fausse couche également
En accord avec les médecins nous décidons de tenter les corticoïdes en prenant enfin en compte ce taux d'anticorps antinucléaires. L'hypothèse est qu'une maladie auto-immune endormie en temps normal se réveillerait durant la grossesse et déclencherait des anti-corps nocifs pour le développement de l'embryon.
6ème grossesse sous aspegic 100mg, lovenox 0.4 et cortancyl 10 mg : grossesse évolutive grâce aux corticoïdes qui apaisent un système immunitaire trop réactif lors des grossesses.

Portrait de sak
J'aime 0

Bonjour est ce que vous pouvez le dire chez qui vous vous faites suivre merci

Portrait de sak
J'aime 0

Bjr sil vous plait jai le meme problème que vous avec 4 fausses couches alirs est ce que cette dernière grossesse sous cortancyl etait menée à bout? Merci

Portrait de Espoir 13
J'aime 0

Bonjour,

Vous avez pris ce traitement jusqu'à combien de mois de grossesse ?

Merci.

Portrait de Maéva21
J'aime 0

Bonjour, SVP répondez ... j'en suis à 6 FC dont 3 sous aspegic, la PMA ne me donne rien d'autre et j'ai pourtant des ANA mouchetés à 360 ...
où en êtes vous dans votre grossesse ? cela a t'il marché ??

Participez au sujet "anticorps anti nucléaire et grossesse"