Portrait de Rocinante

Bonjour,
J'ai découvert ce forum dernièrement et ce que j'y ai lu m'a fait penser à ma mère qui a 85 ans et souffre depuis une trentaine d'années de symptômes variables, progressifs et multiples : difficultés à s'endormir, réveils en cours de nuit, peu de rêves, douleurs itinérantes à la nuque, épaules, colonne, bas du dos, hanche, problèmes d'irritation des muqueuses, yeux, nez, oreilles, du tube digestif de la bouche à l'anus, vertiges à la marche avec la sensation d'être attirée sur le côté, essoufflement parfois, chevilles et jambes enflées le soir.

Au fil des années chacun de ces symptômes a été vérifié séparément par des spécialistes (rhumatologue, gastroenterologue, oto-rhino, neurologue, cardiologue ...) des examens (sanguins, echo, radio, scanner...) et une hospitalisation de un mois il y a deux ans et rien de vraiment tangible n'a été trouvé : en gros, à chaque étape, on l'a toujours trouvée très en forme pour son âge. Elle a des rapports très conflictuels avec son généraliste qui lui a dit que tous ses maux étaient dans sa tête.

Elle prend actuellement du stylnox pour s'endormir (depuis de nombreuses années), du seroprem, un médicament pour la tension, un médicament pour l'estomac ( hernie hiatale), du kardégic ( après une thrombose à l'oeil) et du diantalvic à fortes doses qui ne calme pas ses douleurs, pas plus que les autres antalgiques ( topalgic ...) ou les anti-inflammatoires.

Actuellement et depuis deux ans environ elle se plaint de douleurs et de sensations de brûlure permanentes à la tête, avec irradiation vers l'oreille, surtout côté droit, brûlure aux yeux, nez et gencives. Elle met souvent des compresses froides (ou carrément la tête sous l'eau) qui la calment un peu, ne supporte pas la chaleur, le soleil ni l'écran télé. Ce sont ces symptômes-là qu'elle gère avec le plus de difficultés et pour lesquels elle a une forte demande auprès de son médecin généraliste qui lui répond au mieux que c'est sa manière de se manifester. Elle lui demande un IRM, il lui répond qu'on ne trouvera rien; qu'il a déjà fait faire un scanner...

Elle a une grande volonté et reste malgré tout assez active et combative même si les moments de lassitude et d'exaspération sont de plus en plus nombreux.

Je crois que j'ai été un peu longue et m'en excuse. Pensez-vous qu'il puisse s'agir d'une fibromyalgie? D'après la carte médicale, il y a un médecin qu'elle pourrait consulter à une centaine de km de son domicile mais je ne voudrais pas lui imposer cette longue route en vain.

Merci de vos réponses.

Portrait de Christiane59
J'aime 0

Bonjour,

Apparemment cela pourrait bien être cela.

Dans la mesure ou aucune autre maladie n'a été diagnostiquée, on peut se dire que ses problèmes viennent bien de quelque part.

Si tous les examens rhumatologiques ont été fait et surtout prise de sang des divers anticorps, et qu'aucun ne s'est révélé positif, et vu les parties touchées, oui on peut penser à la fibromyalgie.

C'est une maladie qui est bien souvent silencieuse et se réveille petit à petit.
Des enfants sont touchés. Moi-même j'ai eu mes premiers soucis inexpliqués j'avais à peine 7 ans.

C'est peut-être donc la fibromyalgie qui l'a ennuyée tout au long de sa vie.

Bien cordialement
Christiane
Thyroïde en difficulté : http://thyroide-fibromyalgie.blogspot.com/ et http://christianeforumblog.free.fr/forumblog

Portrait de Rocinante
J'aime 0

Merci, Christiane 59, de votre rapide réponse.

Participez au sujet "A 85 ans peut-on avoir une fibromyalgie?"