Stress de cisaillement

Définition 

Le stress de cisaillement est un mécanisme semblant entrer en jeu dans la création de nouveaux vaisseaux, tout particulièrement au niveau du myocarde qui est le muscle cardiaque proprement dit.

 

Généralités 

Les équipes médicales et plus particulièrement japonaises, ont réussi à mettre en évidence que ce processus est mis en place grâce à la présence des facteurs angiogéniques (facteurs intervenant dans la création petits vaisseaux), et dont plusieurs sont nécessaires au développement des collatérales fonctionnelles (vaisseaux se créant parallèlement aux coronaires).

Le mécanisme mis en jeu plus précisément, serait en quelque sorte le seul capable de favoriser la libération des facteurs angiogéniques nécessaires au développement de ses collatérales.

Les facteurs angiogéniques interviendraient dans la contrepulsion externe exaltée, qui est une technique permettant en quelque sorte la création de nouveaux vaisseaux de très petit calibre dans le myocarde (muscle cardiaque proprement dit). Ceux-ci viendraient en quelque sorte suppléer la fonction habituelle des coronaires qui sont les artères irriguant habituellement le myocarde.

Plusieurs équipes médicales ont réussi à traiter des patients présentant un angor stable à l'aide d'environ trente-cinq séances de contre-pulsion externe exaltée, à raison d'une heure par séance. Ces chercheurs ont trouvé que les facteurs angiogéniques connus c'est-à-dire le VEG F, l'HGF, le bFGF et M CP-1 étaient augmentés. Ceci est en faveur d'une augmentation de la libération des facteurs angiogéniques après un stress de cisaillement. 

Aucun commentaire pour "Stress de cisaillement"

Commentez l'article "Stress de cisaillement"