Scintigraphie de perfusion du myocarde

Définition 

La scintigraphie de perfusion du myocarde est effectuée avec du Thallium 201 et permet d'évaluer l'irrigation du myocarde. Ce type d'examen montre quelquefois une zone de nécrose (zone où le tissu du myocarde est détruit). Il est quelquefois combiné à une épreuve d'effort ou à l'administration de dipyridamole.

La scintigraphie de perfusion du myocarde peut également mettre en évidence une zone insuffisamment vascularisée secondaire à la sténose l'artère coronaire.

Généralités 

La scintigraphie utilise des substances radioactives que l'on injecte à l'intérieur d'un organisme en quantité infime, et qui ont la propriété de se fixer sur les organes ou les tissus du patient. A l'aide d'une caméra spéciale appelée caméra à scintillation (gamma-caméra), on enregistre le rayonnement qui est émis par l'organe ou le tissu : un appareil détecte les particules d'après les scintillations qu'elles produisent sur un écran. On obtient de cette manière une succession dans le temps de plusieurs images des organes intéressés, avec les anomalies ou altérations qui peuvent être la cause de la maladie. Il est possible de visualiser une évolution, une transformation voire un mouvement.

La silhouette obtenue, c'est-à-dire l'image constituée d'une multitude de petits points, directement ou par photographie d'un écran cathodique est appelée scintigramme ou scintillogramme. Il s'agit de la région qui a fixé l'isotope.

Aucun commentaire pour "Scintigraphie de perfusion du myocarde"

Commentez l'article "Scintigraphie de perfusion du myocarde"