Saignements de l'utérus, traitement par thermocoagulation

Définition 

Lors de saignements anormaux de l'utérus, et en cas d'échec du traitement médical (hormones), la thermocoagulation par ballonnet intra-utérin est possible. Son succès est assuré dans environ 80 à 90 % des cas.

Généralités 

Les ménométrorragies (règles anormalement abondantes associées des saignements de l'utérus survenant entre celles-ci) touchent environ 25 % des femmes entre 35 et 50 ans.
Elles sont susceptibles d'entraîner (liste non exhaustive) :

  • Une anémie
  • Une chute des cheveux
  • Une carence martiale (carence en fer)
  • Une symptomatologie psychologique à type de déprime traînante
  • Une fatigue intense (asthénie)
  • Des insomnies
  • Des infections à répétition
  • Du stress, des inquiétudes sur l'origine de ce saignement

Les autres traitements habituellement proposés sont :

  • La progestérone
  • Le curetage (grattage et nettoyage de l'utérus) en vue de retirer une ou plusieurs couches de cellules de l'endomètre (cellules recouvrant l'intérieur de l'utérus). Ce type de traitement a des résultats généralement limités dans le temps.
  • L'électrocoagulation de l'endomètre, ayant pour but la résection (ablation). Cette technique n'est pas toujours heureuse car relativement délicate et nécessite une grande expérience professionnelle.
  • L'hystérectomie, qui consiste à retirer l'utérus en totalité, nécessite une intense réflexion de la part de la patiente.

Aucun commentaire pour "Saignements de l'utérus, traitement par thermocoagulation"

Commentez l'article "Saignements de l'utérus, traitement par thermocoagulation"