Réduction

Définition 

La réduction est l'opération, la «manipulation» par laquelle on remet en place les os luxés ou fracturés et de façon générale les organes déplacés. Voir fracture osseuse (réparation : ostéogenèse).

Le terme réduction s'applique également aux hernies de la paroi de l'abdomen.

La réduction est nécessaire en cas de fracture avec déplacement d'un ou de plusieurs fragments osseux ou bien en cas de luxation d'une articulation. La luxation est la position permanente anormale des surfaces d’une articulation osseuse, due le plus souvent à un choc.

La réduction peut se faire de deux façons : soit une technique orthopédique, soit une technique chirurgicale dite par voix sanglante.

La technique orthopédique a pour but de remettre en place, en s'aidant de manipulations externes, les fragments qui ont été fracturés ou éventuellement une articulation luxée.

Selon les patients il est nécessaire de pratiquer la réduction sous anesthésie locorégionale voir générale surtout en cas de fracture importante. Dans certains cas la réduction de la luxation peut se faire sans aucune anesthésie.
Une fois que la réduction est obtenue il est nécessaire d'immobiliser le membre en utilisant différentes techniques (plâtre, résine, fixateur externe) jusqu'à obtention de la consolidation osseuse. Exemple d'immobilisation après fracture du coude.

Une autre technique chirurgicale est utilisée quand la technique orthopédique n'a pas été possible. C'est le cas par exemple des fractures et des luxations multiples ou graves. Le but de la technique chirurgicale est d'aborder la lésion osseuse en incisant les tissus jusqu'à voir apparaître la fracture et ceci sous anesthésie générale. Ensuite le chirurgien orthopédique remet en place les fragments osseux puis les fixes en s'aidant d'une plaque, d'une vis, d'un clou ou d'autres dispositifs mécaniques.

Une fois que la fracture est réduite elle doit être surveillée de la même façon que n'importe quel plaie. Étant donné les risques de survenue d'infection, il est également nécessaire de surveiller régulièrement le foyer de fracture. Le plus souvent une première radiographie est effectuée juste après une intervention qui a permis la réduction autorisant ainsi une éventuelle correction de la réduction. La deuxième radiographie se fait durant la consolidation et la troisième vers la fin de la consolidation afin de vérifier si le foyer de fracture est suffisamment consolidé, ce qui permet éventuellement de retirer le plâtre, les broches ou les autres moyens de contention des fractures.

Quand un patient présente une luxation une série de radiographie est également nécessaire mais moins rigoureusement. En effet, deux clichts radiographiques sont suffisants : un après la réduction et un autre à la fin de la période dite de cicatrisation.

Évolution et complications
Une des complications susceptibles de survenir après fracture osseuse est l'engrènement. Il s'agit d'une interpénétration de fragments osseux à la suite de la fracture.

Voir également:
Métaphyse.
Spongieux.
Consolidation.
Orthopédie.
Scie à plâtre.

Aucun commentaire pour "Réduction"

Commentez l'article "Réduction"