Radiation ionisante

Définition 

Les irradiations ionisantes sont des particules ou des rayonnements énergétiques ayant la capacité de transmettre, à la matière irradiée c'est-à-dire à la matière recevant ces rayonnements, son énergie. La matière, dès la pénétration des radiations ionisantes, est ionisée (voir ionisation) c'est-à-dire que les atomes composant la matière subissant les rayons vont devenir soit négatifs soit positifs. Il en est de même  en ce qui concerne les molécules composées par ces atomes. Cette irradiation est susceptible également d'aboutir à une recombinaison ou à une réaction chimique au sein de la matière. Voir le film en 3D sur atomes et molécules.

La dosimétrie utilise des unités telles que le becquerel, le gray, le rad (100 rads = 1 gray). Le sievert est une autre unité permettant de comparer les radiations entre elles et d'évaluer leur danger pour l'organisme humain. Elle permet également de déterminer l'utilité médicale des radiations.

Il faut différencier plusieurs types de radiations ionisantes. Il existe trois types de radiations ionisantes :

  • Des rayonnements de haute énergie que les radiothérapeutes utilisent en radiothérapie.
  • Les rayons X de faible énergie utilisés en radiologie conventionnelle.
  • Les rayons gamma utilisés en médecine nucléaire.

Les radiations ionisantes présentent quelques effets indésirables. Elles sont susceptibles d'avoir un impact sur les tissus vivants, de façon immédiate ou retardée. L'évaluation de cet effet délétère sur l'organisme est particulièrement complexe à faire.

Certains des effets liés aux radiations ionisantes sont avant tout le résultat de la dose de radiations administrée. D'autres effets font suite au mode de radiation. En effet, il existe plusieurs modes d'administration des radiations ionisantes : inhalation, ingestion etc.

Les effets secondaires des radiations ionisantes sont (liste non exhaustive) :

Les radiations ionisantes sont susceptibles de s'accumuler et d'aboutir à un autre type de lésions (cancer, leucémie) parfois très tardivement à savoir 10 à 20 ans après l'exposition aux rayons. Les cancers les plus fréquents sont le cancer de la peau, du poumon, de la glande mammaire. Les autres organes sont moins souvent touchés et plus tardivement.

La transmission à la descendance d'une anomalie génétique survenant à cause de l'irradiation ionisante semble concerner environ 1 à 2 % de la population par sievert ayant atteint une des deux parents.

La prévention consiste à se protéger contre les radiations ionisantes en respectant tout d'abord les réglementations et les lois en vigueur.

Voir également :
Radiolésion.
Radiobiologie.
Les causes du cancer.
Radioprotection.

Aucun commentaire pour "Radiation ionisante"

Commentez l'article "Radiation ionisante"