Priapisme : Symptômes

Symptômes 

  • L'érection s'installe et se prolonge ce qui inquiète le sujet.
  • Le début n'est pas douloureux constituant ainsi un piège dans la mesure où l'individu attend que l'érection cesse. L'évolution démontre que le priapisme doit être traité rapidement.
  • Si l'on inspecte la verge tendue, celle-ci apparaît dure mais seulement aux endroits du corps caverneux qui entoure le canal de l'urètre (passage de l'urine). C'est-à-dire que le corps spongieux et le gland ont gardé leur souplesse normale.
  • La douleur n'apparaît qu'au bout de plusieurs heures et gagne progressivement en sévérité empêchant le sommeil (cas survenant très rarement).
  • Impossibilité d'uriner.

Physiologie 

Le contrôle se fait par l'intervention de nombreux mécanismes entre autres :

  • Le contrôle hormonal qui est exercé par la testostérone. Les érections sont difficiles voire impossibles en l'absence de testostérone. Néanmoins les scientifiques n'ont pas découvert avec précision, le mécanisme de cette hormone sur la prise de commande du phénomène de l'érection.
  • Le contrôle nerveux est quant à lui mieux compris. Il existe dans la moelle épinière (partie du système nerveux situé dans la colonne vertébrale) 2 centres à partir duquel partent des nerfs (rameaux nerveux) qui parviennent jusqu'à la verge en empruntant des trajets très complexes. Chacun de ces deux rameaux nerveux, appartient soit au système nerveux sympathique dont le rôle est de rendre possibles les actions en général d'un individu (défense, fuite par augmentation de l'accélération du rythme cardiaque ou encore par augmentation du taux de sucre dans le sang etc.), soit au système nerveux parasympathique qui permet d'assurer la récupération, en abaissant la tension artérielle, et en diminuant le rythme cardiaque par exemple.
  • Le système sympathique est responsable de la flacidité (" pénis au repos ") de la verge. En effet il envoie constamment des influx nerveux vers des fibres musculaires dites lisses situées dans les logettes (petits compartiments) du corps caverneux. Ces influx sont à l'origine de la sécrétion de l'adrénaline et d'une autre hormone : la noradrénaline à l'intérieur de chacune de ces fibres musculaires lisses. Ceci provoque des contractions prolongées, et une réduction du volume et du nombre des logettes contenues dans la verge. Le résultat de ce mécanisme est donc la flacidité de la verge.
  • À l'inverse, lors de la stimulation pendant une excitation sexuelle suffisante, on assiste à une inhibition de ce système nerveux sympathique et à un arrêt de la sécrétion de l'adrénaline dans les logettes, à cet instant l'érection apparaît. Parallèlement le système parasympathique semble favoriser l'ouverture du calibre des artères (dilatation).

Forum : discussions concernant "Priapisme"

  • Priapisme ... J'ai 53 ans marié 3 enfants. En 2007 j'ai fais un priapisme sans aucune raison, j'ai eu des erection molle pendant 6 mois, puis ... j'ai pris un cialis 20 et voilà que j'ai fais un autre priapisme. Encore direction les urgences, puis urologie. Ne voulant plus ...
  • Priapisme ... verge aussi... S'il vous plaît dites-moi si c'est un cas de priapisme ? Merci ...
  • Priapisme ... sans stimulation volontaire . Cela m'inquiète... Est-ce le priapisme ? Répondre ...
  • Priapisme ... sans stimulation volontaire . Cela m'inquiète... Est-ce le priapisme ? Répondre ...
  • priapisme ... depuis une quinzaine d'annees je souffre de priapisme "leger" c a d que j'ai des erections (sans raison)des que je me ...
Lancez une discussion sur le forum

Aucun commentaire pour "Priapisme"

Commentez l'article "Priapisme"