Infibulation

Définition 

L'infibulation est la mutilation sexuelle de la femme et de l'homme. Chez la femme elle porte sur le clitoris et les lèvres vulvaires. Chez l'homme elle concerne le gland.

L'infibulation féminine se pratique rituellement dans certaines ethnies comme c'est le cas au Soudan, en Somalie et dans d'autres pays africains.

L'infibulation féminine consiste, après avoir coupé le clitoris et les petites lèvres des fillettes, à procéder à la lacération des grandes lèvres afin de faire saigner leurs bord interne ce qui a pour résultat de mettre les muqueuses à vif. Ensuite les bords réunis et les surfaces accolées, se cicatrisent. Ce rapprochement est obtenu par la pose d'agrafes ou par une couture. Généralement les agrafes utilisées sont des épines d'acacia.

Il est ensuite procédé à la désinfibulation de la jeune fille afin que celle-ci puisse se marier. La désinfibulation s'effectue en utilisant un objet tranchant. La plupart du temps les individus qui procèdent à ce geste ne possèdent pas de couteau, ils utilisent à la place un objet contondant en l'occurence le plus souvent un silex.

Non seulement ce type de mutilation entraîne des conséquences psychoaffectives absolument désastreuses et néfastes (sexuellement, entre autres, les femmes sont très perturbées avec le retentissement psychologique que l'on peut imaginer), mais d''autre part, dans certains cas, on constate l'apparition de complications obstétricales parfois très importantes.

L'infibulation chez l'homme va consister à poser une bague à la base du gland de la verge ou à traverser le prépuce qui est ramené sur le gland en utilisant un anneau de métal. De cette façon la turgescence de la verge (érection) est impossible.

L'infibulation, en France, en Europe et dans les pays occidentaux ainsi qu'en Amérique du Sud, au Canada etc. est illégale et soumise à une répression accompagnée de peine d'emprisonnement quelquefois très importantes.

Voir également :
Circoncision
Vulve

Aucun commentaire pour "Infibulation"

Commentez l'article "Infibulation"