Hypoparathyroïdie

Définition 

L'hypoparathyroïdie désigne l'insuffisance de sécrétion des glandes parathyroïdes à l'origine d'accidents aigus et chroniques, susceptibles d'être mortels. Les glandes parathyroïdes, difficilement visibles, sont de couleur jaune brun et sont incrustées sur la face postérieure de la glande thyroïde.

Généralités 

L'hypoparathyroïdie est une maladie qui se caractérise par un déficit en parathormone c'est-à-dire hormones sécrétées par les glandes parathyroïdes, ce qui augmente le taux sanguin de calcium et favorise son absorption par les intestins.

La cause la plus fréquente de l'hypoparathyroïdie est une intervention sur la glande thyroïde. Étant donné que les quatre glandes parathyroïdes (plus rarement huit) sont situées relativement profondément sur la face postérieure de la glande thyroïde et donc peu visible, quand le chirurgien intervient sur la thyroïde et qu'il pratique entre autres une ablation (il retire plus ou moins la glande thyroïde), il risque de retirer, également, accidentellement les glandes parathyroïdes. D'autre part une modification de la vascularisation au niveau de la glande thyroïde peut également entraîner un déficit total et permanent de la sécrétion de parathormone c'est-à-dire des hormones sécrétées habituellement par les parathyroïdes.
Moins fréquemment il peut s'agir d'une intervention ayant pour but de corriger une hyperparathyroïdie c'est-à-dire une sécrétion exagérée d'hormone parathyroïdienne, ce qui entraîne une hypoparathyroïdie. Autrement dit la correction d'une éventuelle sécrétion exagérée de la glande parathyroïde entraîne le contraire c'est-à-dire un hypofonctionnement de celle-ci ce que l'on appelle une hypoparathyroïdie.
La baisse de sécrétion des hormones parathyroïdiennes peut également être le résultat d'un déficit en magnésium faisant suite lui-même à une mauvaise absorption ou un défaut d'apport de magnésium.
Enfin, plus rarement l'hypoparathyroïdie est dite idiopathique c'est-à-dire qu'on ne connaît pas exactement sa cause. Pour les spécialistes en endocrinologie ceci est le résultat de réactions auto-immunes autrement dit d'un phénomène se caractérisant par la fabrication d'anticorps du patient lui-même contre ses propres tissus (ses propres organes entre autres).

Anatomie 

Les glandes parathyroïdes sont le plus souvent par quatre, plus rarement par huit. Certains individus en possèdent ailleurs que sur la thyroïde, et parfois même dans le thorax, au niveau du médiastin, c'est-à-dire dans l'espace situé entre les deux poumons.

Aucun commentaire pour "Hypoparathyroïdie"

Commentez l'article "Hypoparathyroïdie"