Entérocolite grave non spécifique de l'enfant

Définition 

L'entérocolite non spécifique grave de l'enfant désigne les diarrhées survenant précocement c'est-à-dire qui débutent avant trois mois et qui évoluent durant plusieurs mois. Les autres spécificités de l'entérocolite non spécifique grave de l'enfant sont le fait qu'elles sont associées à des infections sévères généralement des septicémies ou des infections associées à des inflammations du système digestif, plus précisément des intestins et qu'elles sont rebelles à n'importe quel traitement. Enfin l'évolution de l'entérocolite non spécifique grave de l'enfant aboutit généralement à une dénutrition intense. Globalement il est nécessaire de se souvenir qu'une erreur de régime ou encore une dénutrition sont susceptibles d'aboutir à une entérocolite non spécifique grave de l'enfant.

Les entérocolites non spécifiques graves de l'enfant avec diarrhée ont essentiellement pour caractéristique d'être auto entretenues. Autrement dit ce type de maladie persiste dans le temps à cause d'une réinfestation liée à une atteinte des intestins elle-même, aggravée par une malnutrition et par des infections allant s'aggravant, associées quelquefois des erreurs de régime.

La cause la plus souvent rencontrée susceptible d'expliquer la survenue d'entérocolite non spécifique grave de l'enfant est une infection entérale ou parentérale de type antrite. L'intolérance aux protéines du lait de vache ainsi que l'utilisation abusive d'antibiotiques chez le nouveau-né sont également des causes de survenue de cette pathologie pédiatrique. Citons également les régimes inadaptés ou encore les régimes hypocaloriques imposés à la suite d'une diarrhée banale. L'ensemble de ces facteurs semble agir parallèlement.

Le pronostic de l'entérocolite non spécifique grave de l'enfant est sérieux de façon chronique c'est-à-dire dans le temps mais aussi immédiatement d'ailleurs. Le traitement passe avant tout par la mise au repos du système digestif dans son ensemble et de manière complète. Ensuite une renutrition est tentée en utilisant une alimentation parentérale prolongée.

Il est possible de prévenir la survenue d'entérocolite non spécifique grave de l'enfant grâce à l'allaitement maternel et un apport suffisant de protéine. Enfin la limitation des manipulations diététiques au cours des diarrhées aiguës du nourrisson fait également partie de la prévention de ce type de pathologie néonatale.

Aucun commentaire pour "Entérocolite grave non spécifique de l'enfant"

Commentez l'article "Entérocolite grave non spécifique de l'enfant"