Dyslexie, dysorthographie

Grec : dus : difficulté, et lexis : mot.

Définition 

Difficulté de reconnaissance, de compréhension et de reproduction des symboles écrits en général, et de l’écriture en particulier.

Généralités 

On estime actuellement qu’environ 15 % des enfants des écoles publiques ont un suivi spécifique pour des problèmes de dyslexie et plus spécifiquement de lecture.
Le taux de dyslexie est plus important chez l’homme que chez la femme.
De façon générale, la dyslexie est une difficulté à apprendre la lecture alors qu’il n’existe aucune anomalie des organes de la vue et de l’audition. D’autre part, il n’existe pas non plus de retard intellectuel ou de problèmes de scolarisation.
Si la dyslexie n’empêche pas l’enfant qui en est atteint d’aimer l’école et d’avoir de bons résultats dans les autres matières (mathématiques, etc...), le fait que l’enfant ait tendance à éviter toute matière où il est nécessaire d’écrire ou de lire (énoncés des mathématiques) peut handicaper sa scolarité.
Dans environ la moitié des cas, les tests psychologiques montrent que l’enfant a présenté des troubles du langage avant l’âge de 4 ans.

Autres articles sur le sujet "Dyslexie, dysorthographie"

Aucun commentaire pour "Dyslexie, dysorthographie"

Commentez l'article "Dyslexie, dysorthographie"