Composant M

Voir également électrophorèse des protéines, kahler (maladie de) la leucémie lymphoïde chronique, lymphome lymphocytaire B ouT, leucémie myéloïde chronique, sein (cancer du), côlon (composant M), cirrhose, sarcoïdose, parasitose, Gaucher (maladie de), pyoderma gangrenosum, de l'immunité, polyarthrite rhumatoïde, myasthénie agglutinines froides (maladie des).

La présence du composant M dans le sang ou dans les urines avec l'augmentation des plasmocytes dans la moelle osseuse > 10 % ainsi que la mise en évidence des lésions osseuses de type lytique (s'accompagnant d'une destruction du tissu osseux) permet de poser le diagnostic certaines maladies les plus particulièrement de la maladie de kahler.

Il s'agit d'une multiplication anormale, dont on ne connaît pas l'origine, des plasmocytes (variété de globules blancs) dans la moelle osseuse appelée également myélome, plasmocytome, Mac Intyre (maladie de), Rustitzky (maladie de), Bozzolo (maladie de). Cette maladie, qui touche environ 7 individus sur 10 000 par an, débute le plus souvent après 50 ans et est 2 fois plus fréquente chez l'homme que chez la femme. Les plasmocytes sont des globules blancs spécialisés dans la fabrication d'anticorps : leur prolifération entraîne donc une surproduction d'anticorps (ou immunoglobulines), dont chaque type correspond à un myélome particulier. Les plasmocytes produisent également des substances susceptibles de détruire le tissu osseux, qui entraînent des symptômes permettant de faire le diagnostic du myélome multiple.

Le composant M apparaît à l'électrophorèse des protéines (protéine du sang soumis à un champ électrique en laboratoire permettant de les faire déplacer différemment les unes des autres). Une des régions de cette électrophorèse appelée régions des gammaglobulines (anticorps) se caractérise par la survenue par rapport à un sang normal d'un pique étroit dans une région que l'on appelle le composant M (M pour monoclonale). Ceci est mis en évidence par l'immunoélectrophorèse qui affirme la quantité et la qualité de ce composant M. Par la suite une fois que la confirmation est faite, le dosage de ce composant permet de suivre l'évolution du patient. Chez un patient la quantité de composant M dans le sang est en relation directe avec la masse de la tumeur. Ceci fait du composant M un excellent marqueur tumoral. Il ne peut néanmoins être utilisé pour dépister cette maladie des sujets qui ne présentent aucun symptôme.

Le composant M peut également être présent dans certaines maladies telles que la leucémie lymphoïde chronique, les lymphomes d'origine lymphocytaire B ouT, dans certaines proliférations non lymphoïdes comme la leucémie myéloïde chronique, les cancers du sein, des cancers du côlon, dans certaines pathologies non malignes comme la cirrhose, la sarcoïdose, certaines parasitoses, la maladie de Gaucher, le pyoderma gangrenosum, certaines maladies auto-immunes, la polyarthrite rhumatoïde, la myasthénie et la maladie des agglutinines froides.

Pour les spécialistes le composant M sérique (se trouvant dans la partie liquidienne du sang) est une IgG dans 53 % des cas environ, une IgA dans 25 % des camps environ et de IgD dans 1 % des cas. l'isotype de chaînes légères peuvent avoir un impact sur la survie. C'est ainsi que les malades qui sécrètent des chaînes légères lambda ont une survie globale significativement plus courte que les malades qui sécrètent des chaînes légères kappa. D'autre part la moitié des patients qui présent une paraprotéine IgM développe une hyperviscosité alors que seuls 2 à 4 % des patients avec des composants IgA ou IgG développe ce tableau. Parmi les myélomes à IgG c'est la sous classe IgG 3 qui est responsable de la formation d'un égard en relation directe avec la concentration et la température aboutissant pas une hyperviscosité et à une agglutination a froid à des concentrations basses de sérum.

Forum : discussions concernant "Composant M"

  • ... après le réveil. c' est cool, ça avance.) Voici ce qui m' amène à poser ma question : les filtres vendus pour cigarette à rouler ne ... : ils faisaient avaler des micro particules de leur composant cotonneux, ce qui est extrèmement nocif) y à t il déjà des cas ...
  • ... Bonsoir Docteur, Les phamarciens m'ont donné du DEXTROPROPOXYPHENE en me disant que c'était le générique du ... substances, si j'ai bien compris du di-antalgique + le même composant que le DEXTROPROPOSYPHENE + un autre dont je me souviens plus le nom ...
  • ... esque c vrai et svp donner moi un site ki donne les composant chimique du liquide amniotique merci davence pour la reponce et ...
  • ... sont vraiment sales : ==> savon qui contient le moins de composant possibles. les savons de marseille ou ceux qui se rapprochent le plus ...
  • ... sang était trop élevé. Pour en savoir un peu plus sur ce composant je suis tombé sur ce site qui ne donne qu'une explication à cette ... A vrai dire je n'appréhende pas autre mesure, mais ça m'intéresse de comprendre, non pas seulement par les définitions ...
Lancez une discussion sur le forum

Aucun commentaire pour "Composant M"

Commentez l'article "Composant M"