Coït, coït interrompu

Terme issu du latin coitus, de cum : avec et ire : aller.

Synonyme : accouplement.

Pour Littré, il s'agit de " l'union des sexes pour la génération ". En terme général, le coït est l'accouplement, le rapprochement sexuel de deux personnes. La définition biologique du coït exclut que cet acte se fasse entre 2 personnes du même sexe puisqu'il signifie le rapprochement des deux gamètes mâle et femelle (spermatozoïde et ovule).

Chacun sait que les parents transmettent automatiquement de nombreux caractères à leur descendance, (couleur des yeux, forme et couleur des cheveux, taille, voie, forme du nez etc.).

Tout commence par la rencontre de 2 cellules, le spermatozoïde (gamète) apporté par le père et l'ovule (gamète de la mère). La fécondation matérialise cette rencontre, aboutissant à une seule cellule qui à son tour va se multiplier des milliards de fois pour donner elle-même des milliards d'autres cellules : l'embryon. Le fœtus, puis le nouveau né ensuite, et enfin l'enfant seront le fruit cette union qui en grandissant pourra à son tour recommencer ce cycle... une fois devenu adulte. C'est une microscopique usine, l'ADN, (acide désoxyribonucléique) qui rend tout ceci possible. L'ADN se trouve dans le noyau de toutes les cellules d'un organisme, constituant ainsi le programme génétique de chaque individu.

Le coït interrompu est la méthode qui consiste à retirer le sexe de masculin du sexe féminin. Cette méthode contraceptive est la plus pratiquée au monde, on la retrouve également dans la bible dans le verset 38 de la genèse (Onan a utilisé le coït interrompu pour ne pas féconder Thamar).

On peut se poser la question de savoir si le coït interrompu est dangereux et constitue de ce fait une méthode contraceptive à risque. En effet, si l'homme n'est pas sûr de pouvoir se retirer à temps c'est-à-dire en quelque sorte de maîtriser son éjaculation (éventuelle source de conflit à l'intérieur du couple). D'un autre côté, l'interruption du coït semble une bonne méthode mais présentant un impondérable (risque) à long terme.

Aucun commentaire pour "Coït, coït interrompu"

Commentez l'article "Coït, coït interrompu"