Cancer de la vulve

Définition 

Le cancer de la vulve est un carcinome le plus souvent épidermoïde.

Généralités 

Ce terme recouvre 80 % des cancers. Un carcinome est une tumeur maligne (cancéreuse) qui se développe aux dépens des tissus de revêtement, comme la peau ou les muqueuses. De nombreux organes possèdent des muqueuses : l’intestin, l’appareil génital, l’appareil urinaire, l’estomac, les poumons, etc…

Épidémiologie 

Le cancer de la vulve représente environ 5 % des cancers de la femme, essentiellement des femmes âgées présentant un déficit en certaines hormones et plus particulièrement en oestrogènes. D'autre part, certaines d'entre elles ont présenté, avant les lésions cancéreuses, un lichen nécessitant un traitement et quelquefois une intervention chirurgicale à type d'exérèse (on retire le tissu concerné).

Classification 

On distingue habituellement trois types différents de carcinome :

  • Le carcinome épidermoïde. Son nom signifie que les cellules touchées par ce type de cancer reproduisent une structure semblable à l’épiderme. On le retrouvera donc essentiellement au niveau de la peau, de la bouche, des poumons, de l’anus, du vagin et du col de l’utérus.
  • Le carcinome glandulaire, appelé aussi adénocarcinome. Comme son nom l’indique, il s’agit d’un cancer touchant les structures glandulaires comme le sein, la prostate, les reins, mais aussi l’utérus ou la glande thyroïde.
  • Le carcinome indifférencié. Ce carcinome ne reproduit aucune structure de tissu.

Anatomie 

Le terme de vulve désigne l'ensemble des organes génitaux externes de la femme.
La vulve s'étend du pubis à l'anus.
Une fente médiane, la fente vulvaire, la divise en 2 parties renflées appelées les grandes lèvres.
Les grandes lèvres recouvrent les petites lèvres, qui sont des replis de muqueuse qui se rejoignent et forment le capuchon du clitoris.
Le clitoris est un petit organe érectile.

Aucun commentaire pour "Cancer de la vulve"

Commentez l'article "Cancer de la vulve"