Bérylliose, bérylliémie, béryllique

Définition 

La bérylliose est une maladie professionnelle d'hypersensibilité survenant chez des personnes exposées au béryllium (métal dur entrant dans la composition de nombreux alliages), sur leur lieu de travail. Elle est caractérisée par la présence de granulomes non caséeux et non nécrosants dans les organes touchés, les poumons et la peau le plus fréquemment.

 

Classification 

On distingue :

  • Lbérylliose aiguë commence quelques semaines après le début de l'exposition aux béryllioses. Ses symptômes sont avant tout pulmonaires, il s'agit d'un oedème pulmonaire, que l'intoxication soit aiguë, soit subaiguë (ayant le caractère de l'état aigu sans en avoir la gravité). Ils sont liés à l'inhalation (pénétration dans les poumons) de vapeurs ou de poussières de sels de béryllium (molécules comportant du béryllium). La pathologie pulmonaire due à cette inhalation entraîne une pneumoconiose, qui est l'altération de l'appareil pulmonaire due à l'inhalation et à la fixation dans les poumons, de particules solides en trop grande quantité dans l'atmosphère inspirée (entrant dans les poumons). Un autre exemple de pneumoconiose est celui de l'inhalation de silice (silicose), de fer, de charbon (pneumoconioses des houilleursanthracose).
  • La bérylliose chronique (intoxication progressive dans le temps) se traduit par une difficulté respiratoire (dyspnée) d'apparition progressive. Les autres symptômes concernent la conjonctive de l'oeil et la peau (inflammation). Une atteinte hépatique ou ganglionnaire (touchant les ganglions) et la constitution de granulomes, c'est-à-dire de petites tumeurs bérylliques font également partie de la symptomatologie (ensemble des symptômes) béryllique (concernant la maladie due au béryllium)
Autres articles sur le sujet "Bérylliose, bérylliémie, béryllique"

Aucun commentaire pour "Bérylliose, bérylliémie, béryllique"

Commentez l'article "Bérylliose, bérylliémie, béryllique"