Angiocardiographie

Grec : angéion : vaisseau, kardia : cœur, graphein : inscrire.

Définition 

L'angiocardiographie, est un examen radiologique du coeur et des vaisseaux, avec injection d'un produit de contraste dans les veines, ou directement dans les cavités cardiaques droites.

L'injection est obtenue, grâce à l'introduction d'une sonde spéciale dans une veine. La visualisation sélective d'une partie seulement d'un ventricule, ou d'une oreillette est l'angiocardiographie sélective.

Il peut s'agir également d'une partie de l'artère pulmonaire ou de l'aorte. Actuellement, on pratique la ciné-angiocardiographie, appelée également cinécardio-angiographie ou ciné-angioventriculographie.

La visualisation plus précise d'une cavité, avec le même type d'appareil est la ciné ventriculographie.

Généralités 

L'image obtenue par angiocardiographie est appelée angiocardiogramme.

La visualisation de l'oreillette et du ventricule droits, ainsi que celle de l'artère pulmonaire est le dextro-angiocardiogramme. Le cliché montrant l'oreillette et le ventricule gauches avec l'aorte est le lévo-angiocardiogramme.

Le sériographe est l'appareil qui permet d'obtenir une série de clichés radiographiques à une cadence relativement rapide (plusieurs clichés à la seconde).

Historique 

L'angiocardiographie a été utilisé pour la première fois en 1937 par Castellanos, Pereiras et Garcia, de La Havane.

Classification 

On distingue :

  • L'angiocardiopneumographie permet de visualiser non seulement l'intérieur des cavités du coeur, mais également les gros vaisseaux du thorax, et les branches de l'artère pulmonaire. La visualisation de ces différentes zones anatomiques est possible, grâce à l'injection d'une substance opaque aux rayons X.
  • L'angiocardioscopie correspond à l'inspection directe des cavités cardiaques grâce à la pénétration d'un fibroscope spécial. Il s'agit d'une variété d'endoscope souple (système lumineux constitué de fibres de verre possédant la propriété de conduire les rayons lumineux) destiné à explorer certains conduits, certaines cavités du corps comme l'oesophage, les bronches, le duodénum, le canal cholédoque, le colon, la vessie.
  • L'angiopneumographie utilisée par Egas Moniz, Lopo de Carvalho et Almeida Lima en 1931 n'est plus utilisée seule actuellement. En effet, cette radiographie des vaisseaux et des poumons (dans lesquels on injecte une substance opaque aux rayons X à l'aide d'une sonde introduite dans une veine du pli du coude, pénétrant ainsi jusqu'à la veine cave supérieure) est associée à l'angiocardiographie.

Aucun commentaire pour "Angiocardiographie"

Commentez l'article "Angiocardiographie"