Abcès du cerveau

Définition 

Collection de pus située à l'intérieur du cerveau (intracérébrale) venant compliquer une infection.

Généralités 

L'abcès cérébral survient soit par continuité (suite à un autre abcès situé à proximité) provenant de l'appareil otorhinolaryngologique (sinusite, otite, abcès dentaire, mastoïdite), soit à distance (25 %) et dans ce cas, il est dû à une cardiopathie (maladie cardiaque) congénitale, une infection de l'endocarde (couche de cellules recouvrant l'intérieur des cavités cardiaques), une infection pulmonaire ou abdominale, une infection osseuse, une inflammation de la vésicule biliaire, une pathologie du bassin, un érésipèle de la face, une infection du cuir chevelu, une dilatation des bronches, une métrite, un abcès du foie, une pyélonéphrite, une prostatite. Enfin, plus rarement, il fait suite à une intervention chirurgicale (varice oesophagienne, dilatation oesophagienne), à une télangiectasie, à un traumatisme crânien ou à une plaie par arme à feu (migration d'un fragment d'os).Depuis l'avènement des antibiotiques, l'abcès du cerveau est devenu une pathologie rare. Dans les services de neurochirurgie des hôpitaux des pays développés, environ 5 à 8 cas sont observés chaque année.Si le nombre n'est pas véritablement en augmentation dans ces pays, il n'en est pas de même dans les pays en voie de développement et tout particulièrement chez l'enfant dans les régions socio-économiques défavorisées, ceci d'autant plus que les patients sont atteints du sida ou présentent un déficit immunitaire. Le sexe masculin semble 2 fois plus touché que le sexe féminin et l'âge d'exposition se situe entre 30 et 45 ans. 25 % environ des abcès du cerveau se rencontrent chez les enfants de moins de 15 ans (cette pathologie est exceptionnelle chez l'enfant de moins de 2 ans).Une enquête portant sur les 50 dernières années a permis de préciser qu'environ 45% des cas d'abcès du cerveau étaient en rapport direct avec une infection d'une région voisine du cerveau (oreille, sinus) : les abcès faisant suite à une atteinte de l'oreille interne sont généralement situés dans les parties temporales du cerveau (lobes temporaux : sur les côtés du cerveau) ou au niveau du cervelet (en arrière). En cas de sinusite, les abcès cérébraux sont le plus souvent situés dans le lobe frontal (en avant). En ce qui concerne le nouveau-né atteint de méningite, il est essentiel de penser à un abcès du cerveau, particulièrement quand le germe en cause est Gram négatif (Citrobacter, Protéus sp). Toujours chez l'enfant, une cardiopathie cyanogène (déficit de l'oxygénation des tissus) est reconnue dans 5 % à 15 % des cas d'abcès cérébraux. Parmi ces pathologies, il faut citer la tétralogie de Fallot qui est la malformation la plus fréquemment en cause. Parmi les autres pathologies cyanogènes, citons le foramen ovale persistant, la communication interauriculaire, la transposition des gros vaisseaux.

Aucun commentaire pour "Abcès du cerveau"

Commentez l'article "Abcès du cerveau"