IBUPROFÈNE MSD 200 mg

IBUPROFENE MSD 200 mgIbuprofène sous forme de comprimés à 200 mg.Action
Anti-inflammatoire non stéroïdien possédant des propriétés analgésiques (antidouleurs), antipyrétiques (contre la fièvre) et anti-agrégantes plaquettaires (fluidifiant le sang).L'activité anti-inflammatoire de l'ibuprofène se manifeste à forte dose.

Indications
· Arthrites microcristalline
· Arthrose douloureuse et invalidante
· Colique néphrétique
· Douleurs dentaires
· Dysménorrhées essentielles
· Lombalgies
· Maux de tête
· Radiculalgies
· Rhumatismes articulaires
· Rhumatismes inflammatoires aigus
· Rhumatismes inflammatoires chroniques (polyarthrite rhumatoïde, spondylarthrite ankylosante)
· Sciatique

Posologie
Adulte et enfant de plus de 40 kilos : 1 à 2 comprimés, à renouveler si nécessaire toutes les 6 heures.

Contre-indications
· Asthme
· Grossesse au troisième trimestre
· Hémorragie avec perforation
· Hypersensibilité au diclofénac ou à l'un des constituants du médicament
· Hypersensibilité retardée
· Insuffisance rénale sévère
· Insuffisance hépatique
· Ulcère duodénal en évolution
· Ulcère gastrique

Effets indésirables
· Allergie aux salicylés (aspirine)
· Augmentation des transaminases (exceptionnelle) traduisant une lésion du foie
· Baisse du nombre des plaquettes
· Diarrhée
· Fatigue importante
· Gastralgie
· Hémorragie digestive
· Hypersensibilité respiratoire
· Ictère (jaunisse)
· Inflammation de la cellule hépatique
· Insomnie
· Insuffisance rénale
· Irritabilité
· Leucopénie (diminution du nombre de globules blancs)
· Maux de tête
· Nausées
· Oedème périphérique
· Rhinite allergique
· Syndrome néphrotique (oedème, taux de protéine élevée dans le sang)
· Ulcère gastroduodénal
· Urticaire
· Vertiges

La forme suppositoire peut entraîner des effets locaux à type de brûlure du rectum, de démangeaisons ou de douleurs.

Précautions d'emploi
· Affections gastro-intestinales
· Cirrhotique
· Insuffisants cardiaques
· Patients sous anticoagulant
· Patients âgés
· Patients sous diurétique
· Perturbations hématologiques
· Surveillance de la diurèse
· Troubles de la coagulation
· Une surveillance de la formule sanguine, de la fonction hépatique et rénale est nécessaire quand le traitement se prolonge sur une longue période.

Grossesse
Molécule déconseillée durant les trois premiers mois.

Allaitement
Ce médicament passe dans le lait maternel, en conséquence cette molécule est déconseillée pendant l'allaitement.

Ne pas associer ce médicament avec :
· Anticoagulants
· Antihypertenseurs
· Anti-inflammatoires non stéroïdiens
· Aspirine
· Diurétiques
· Héparine
· Lithium
· Méthotrexate
· Ticlopidine
· Zidovudine

Il est nécessaire de prévenir les femmes porteuses d'un dispositif intra-utérin d'une éventuelle baisse de l'efficacité de celui-ci

Exprimez vous !