Cinq faits que vous devriez connaître au sujet du cancer colorectal

(EN) Le cancer colorectal est une maladie grave dont sont atteints de nombreux Canadiens et Canadiennes. Barry D. Stein, président de l'Association canadienne du cancer colorectal et survivant de longue date d'un cancer du côlon métastatique, nous parle de la maladie et des progrès réalisés au chapitre des options de traitement et des soins.

1. Il s'agit d'un cancer assez fréquent.

Le cancer colorectal vient au troisième rang des cancers les plus souvent diagnostiqués au pays. Il s'agit de la deuxième plus importante cause de mortalité par cancer chez les hommes, et de la troisième chez les femmes. Environ 1 Canadien sur 14 et 1 Canadienne sur 16 seront atteints d'un cancer colorectal au cours de leur vie. Cette année, plus de 25 100 cas de cancer colorectal seront diagnostiqués au Canada.

2. Les nouveaux progrès réalisés se traduisent par de plus nombreuses options de traitement.

Les innovations dans le domaine du traitement du cancer colorectal ont rapidement évolué au cours des dernières années. C'est une nouvelle encourageante, car elle se traduit, pour les patients, par de plus nombreuses options. Grâce au développement des biomarqueurs, les patients peuvent recevoir un traitement adapté à la constitution génétique de leur tumeur et à leurs besoins particuliers.

3. Il est désormais possible de personnaliser le traitement.

En vertu de la médecine personnalisée ou de précision, les patients peuvent être examinés et évalués en fonction de la constitution génétique unique de leur tumeur. Chez les patients atteints d'un cancer colorectal au stade avancé, ces tests génétiques peuvent aider les médecins à concevoir des traitements mieux adaptés à leurs besoins particuliers, et ce, dès le moment où ils reçoivent leur diagnostic.

4. Les tests génétiques peuvent avoir un rôle à jouer dans le traitement.

L'évaluation génétique de la tumeur peut aider à prédire la réponse improbable d'un patient atteint de cancer colorectal avancé à un traitement particulier. Cela aide les médecins à déterminer tôt au cours du cheminement si un plan de traitement particulier convient au patient, ou si d'autres options de traitement doivent être envisagées.

5. Faire sa propre recherche peut aider.

Si vous avez reçu un diagnostic de cancer colorectal avancé, discutez avec votre médecin des tests génétiques et du rôle qu'ils pourraient jouer dans la prise de décision concernant les meilleures options de traitement pour vous. Pour obtenir plus d'information, rendez-vous à colorectal-cancer.ca.

Aucun commentaire pour "Cinq faits que vous devriez connaître au sujet du cancer colorectal"

Commentez l'article "Cinq faits que vous devriez connaître au sujet du cancer colorectal"

Exprimez vous !