L’ortie dioïque ou urtica dioica

L’ortie dioïque ou urtica dioica est une plante vivace de part sa racine développée, fibreuse et ramifiée. De nombreuses études effectuées ces dernières années ont montré qu’elle a une action favorable et certaine sur l’adénome de la prostate. Les troubles de la prostate en général et le syndrome de l’adénome de la prostate en particulier se rencontrent souvent chez l’homme de plus de 50 ans qui le vit souvent très mal.

En phytothérapie et pour soigner les troubles prostatiques, c’est la racine d’ortie qui est utilisée sous forme de poudre totale cryobroyée. La racine d’ortie est très efficace et agit bénéfiquement sur la prostate grâce à la présence de stérols et notamment de bêtasistérol. Les stérols ont pour effet de limiter l’hypertrophie de la prostate et par là même l’amélioration de toutes les manifestations gênantes de cette hypertrophie. De ce fait, le volume d’urine s’accroît à chaque fois et le jet urinaire est également meilleur.

A savoir qu’en utilisant la racine d’ortie, le nombre de mictions (élimination d'urine par la vidange de la vessie) durant le jour et la nuit se voit fortement diminué, ainsi que le résidu post-mictionnel ; résidu post-mictionnel souvent responsable de la sensation désagréable de ne pas avoir vidé en entier sa vessie après le miction. La racine d’ortie s’utilise donc avec succès dans le traitement de tous les symptômes liés à l’adénome bénin de la prostate, y compris ceux liés aux troubles de la miction.

Aucun commentaire pour "L’ortie dioïque ou urtica dioica"

Commentez l'article "L’ortie dioïque ou urtica dioica"

Exprimez vous !