Orthophoniste: Quand consulter et pourquoi ?

Au cours de son apprentissage du langage écrit et oral, l’enfant peut rencontrer des problèmes de diction ou des troubles de langage écrit. Il doit alors consulter un orthophoniste afin de réaliser un bilan orthophonique complet. Quels sont les troubles pris en charge par ce praticien ? À quel âge consulter ? Quand s’inquiéter ? Toutes les réponses aux questions que vous vous posez.

 

Quel est le rôle d’un orthophoniste ?

L’orthophoniste est un praticien spécialisé dans la gestion des troubles du langage. Grâce à des méthodes hétéroclites, il parvient à lutter contre les problèmes que les enfants peuvent rencontrer lors de l’apprentissage de la lecture, de l’écriture, de la parole… Le praticien est également habilité à traiter les troubles phoniques, de la voix et de la parole. Il effectue préalablement un bilan orthophonique personnalisé afin de poser un diagnostic précis et sûr et afin de proposer un protocole de rééducation adapté.​

 

Quels sont les principaux troubles traités par l’orthophoniste ?

  • Les troubles de la parole. Il s’agit des problèmes de diction rencontrés par les enfants dès l’apprentissage du langage oral : bégaiement, dysphonie, dyslalie, dysphasie, mutisme…
  • Les troubles du langage écrit. Lors de son apprentissage de la lecture et de l’écriture, les enfants peuvent souffrir de problèmes d’illettrisme, de dyslexie, de dysorthographie ou encore de dysgraphie.
  • Les troubles de développement. L’’orthophoniste gère également les cas d’autisme et autres problèmes de développement.

 

À partir de quel âge consulter un orthophoniste ?

 La première consultation orthophonique peut survenir très tôt chez l’enfant. Généralement, les premières consultations ont lieu aux alentours des 3 ans de l’enfant. C’est à cet âge que les troubles de dictions ou de langage sont détectés, lorsque l’enfant apprend à parler et à construire ses phrases.

Pour les troubles scolaires relatifs à la lecture et à l’écriture, les consultations orthophoniques apparaissent plus tard, lorsque le trouble est détecté. Le plus souvent à l’entrée au CP, vers les 6 ans de l’enfant ou un peu plus tard dans sa scolarité si le diagnostic tarde.

Plus les consultations s’effectueront tôt, mieux ce sera pour l’évolution de l’enfant. Il sera plus facile pour lui de corriger ses fautes de langage oral ou de lutter contre ses troubles scolaires. Aussi, pour les enfants souffrant d’un trouble de développement ou sensoriel, les consultations peuvent s’effectuer plus tôt, à partir de 18 mois ou de 2 ans.

 

Quand s’inquiéter pour son enfant ?

L’apprentissage du langage s’effectue par étapes chez l’enfant. Il commence dès les premiers mois par des petits gazouillis. Puis vient la prononciation de premiers petits mots aux 1 an de l’enfant. À partir de 2 ans, il enrichit son vocabulaire et commence à faire des phrases simples aux plus complexes vers 3/4 ans. Si vous constatez que votre enfant ne prononce aucun mot à l’âge de 2/3 ans, n’hésitez pas à consulter un orthophoniste afin d’avoir un avis professionnel. De même si vous constatez que votre enfant ne comprend pas ce qu’on lui dit ou qu’il ne répond pas à son prénom.

Aussi, lorsque votre enfant ressent des difficultés importantes lors de l’apprentissage de la lecture et de l’écriture. Il confond les lettres, présente des troubles orthographiques profonds, n’assimile pas ce qu’il apprend… Si à la fin du CP votre enfant ne sait pas lire et ne connaît toujours pas les lettres de l’alphabet, il convient de demander l’avis d’un orthophoniste. Il peut s’agir uniquement d’un petit retard sans gravité, mais il est préférable d’anticiper afin de lutter efficacement contre ces troubles.

 

Source:

Ordre des Orthophonistes du Québec

Jeunes Aventuriers - Orthophoniste sur la Rive-Sud

Association des Jeunes Bègues Du Québec

Aucun commentaire pour "Orthophoniste: Quand consulter et pourquoi ?"

Commentez l'article "Orthophoniste: Quand consulter et pourquoi ?"

Exprimez vous !