Les tumeurs cutanées: Diagnostique et Exérèse

Les cancers cutanées sont les tumeurs malignes les plus fréquente.  Elles peuvent prendre différents aspects, nodule, ulcération, colorés ou non et de taille plus ou moins grande. La difficulté est de savoir si la lésion est maligne ou bénigne. Dans le doute il est préférable de consulter un dermatologue pour faire un bilan cutanée. 

Nous allons voir dans un premier temps les différents types de lésion et comment se déroule l’exérèse de ses lésions.

Les différents types de tumeur

Les tumeurs bénignes: Naevus « grains de beauté », lipome etc

Les tumeurs bénignes se présentent sous quatre formes : le point de beauté, le kyste et le lipome. Lorsqu’il s’ agit d’un de ces trois cas, en général, on n’y touche pas sauf si des lésions sont apparues récemment et qu’elles sont gênantes ou douloureuses voire disgracieuses.

Les tumeurs malignes: Carcinome basocellulaire, spinocellulaire, mélanome

Lorsqu’il existe une tumeur maligne, il s’agir d’un cancer de la peau qui doit être enlevé par chirurgie. Cet acte se pratique dans la plupart des cas par exérèse. Le chirurgien conservera toujours une marge de sécurité autour de la tumeur pour qu’il existe le moins possible de récidive. Les tumeurs malignes se classent en trois grandes catégories : Les sarcomes, les mélanomes et les épithéliomas.

Les tumeurs suspectes:

Quand un dermatologue ne peut pas déterminer de façon sûre si une tumeur est bénigne ou maligne, il procède à l’ablation de cette dernière pour l’examiner ensuite au microscope. Si la tumeur reste douteuse alors il pratiquera à un examen histologique. Le prélèvement des tissus sera alors analysé.

Pratique de l’exérèse de la tumeur

L’exérèse d’une tumeur cutanée est un acte chirurgical très précis qui permet l’ablation de cette dernière. La marge que le chirurgien plasticen laisse autour est calculée en fonction du type de la lésion et de sa grosseur. L’importance du diagnostic préopératoire est donc très important avant de pratiquer cet acte. Quand l’exérèse est simple, la tumeur est retirée et il existe quelques points de suture. Si l’exérèse est plus importante et profonde, il est alors possible que le chirurgien prévoit une réparation des tissus par une greffe de peau ou utilise la technique dite des lambeaux. Le temps de cette pratique chirurgicale dure de 20 minutes à 2 heures environ. L’exérèse se fait en général en ambulatoire et sous anesthésie locale. Une fois que le patient est opéré, un lambeau du prélèvement est envoyé en laboratoire pour être analysé. Cet examen vient confirmer ou infirmer la nature de la tumeur.

La suite de l’exérèse de la tumeur cutanées

Quand on a subit une exérèse pour une tumeur bénigne, la suite opératoire est généralement simple. Il suffit de surveiller la bonne cicatrisation, la cicatrice doit toujours être bien nettoyée. S’il s’agit d’une exérèse plus profonde ou d’une récidive, le contrôle de la cicatrisation doit se faire par le chirurgien esthétique ou le dermatologue qui a effectué l'intervention. Ce dernier surveillera également l’état de la peau autour de l’exérèse ainsi que toute modification de cette dernière signalée par le patient. Les premiers jours suivant l’exérèse, il peut y avoir des démangeaisons qui sont tout à fait normales.

Aucun commentaire pour "Les tumeurs cutanées: Diagnostique et Exérèse"

Commentez l'article "Les tumeurs cutanées: Diagnostique et Exérèse"

Exprimez vous !