Pseudo plectania nigrella c'est son nom... Il s'agit d'un champignon découvert dans les forêts de résineux d'Europe du Nord et possédant des capacités anti-infectieuses susceptibles de rivaliser avec la pénicilline et la vancomycine, un des derniers antibiotiques puissants découverts récemment.

Cette découverte est le résultat du travail d'une équipe (Mygind et ses collaborateurs) qui ont mis en évidence à l'intérieur de ce champignon une substance : la plectasine capable de tuer plusieurs espèces de bactéries de la famille des pseumonia entre autres.

Les résultats obtenus en laboratoire sont d'autant plus intéressants que cette substance ne semble pas présenter d'effets délétères (dangereux) pour les cellules humaines ou animales en général.

La plectasine était déjà connue des chercheurs mains trop difficile à isoler et à produire.

Cette découverte redonne espoir aux médecins spécialisés en médecine infectieuse pour lutter contre les bactéries qui sont devenues progressivement de plus en plus résistantes aux antibiotiques de plus en plus désuets.

Suivant Notre oreiller : un monde à part...

Aucun commentaire pour "Un champignon comme antibiotique."

Commentez l'article "Un champignon comme antibiotique."