Fumer en présence d'un enfant augmente considérablement le risque que celui-ci développe une leucémie.
Explications.

Tabagisme et leucémie de l'enfant

On appelle cela le tabagisme passif : il est démontré depuis longtemps qu'être exposé à la fumée de cigarette provoque des maladies graves, même chez les non-fumeurs. Et y compris donc chez les enfants.

Une étude réalisée par une équipe américaine et publiée dans la revue Cancer Research a mis en évidence, chez les enfants victimes de tabagisme passif, des mutations génétiques participant au développement et à la progression de la leucémie aigue lymphoblastique (LAL), qui est le cancer le plus fréquent chez les enfants.
Ceci concerne les enfants ayant été exposé au tabagisme parental in-utéro (c'est-à-dire quand la future maman fume pendant sa grossesse ou quand elle est exposée au tabagisme passif) et durant leur enfance (quand l'un ou les 2 parents fument en présence de l'enfant).

Le risque de développer une leucémie aigue lymphoblastique est évidemment le plus grand si les 2 parents sont fumeurs.

Le lien entre le tabagisme des parents et le développement de la leucémie aigue lymphoblastique de leur enfant était établi depuis longtemps, mais cette étude a permis de déterminer l'impact du tabagisme passif sur l'ADN.

​Les scientifiques ont prélevé des cellules sur les tumeurs de 560 enfants atteints de LAL avant que ceux-ci ne commencent leur traitement. Ils ont constaté que ces enfants ont perdu certains gènes responsables du contrôle du cycle cellulaire (c'est-à-dire les différentes étapes de la vie des cellules : croissance, duplication du matériel génétique - division), et intervenant également dans l'immunité. C'est à cause des mutations génétiques provoquées par l'inhalation de fumée que les cellules des enfants atteints de LAL se multiplient à grande vitesse et envahissent la moelle osseuse sans que leur système immunitaire puisse s'y opposer.

L'évolution des traitements anticancéreux permet aujourd'hui de guérir la grande majorité des enfants atteints de leucémie aigue lymphoblastique.
Mais une prise de conscience par les fumeurs des risques encourus par leur entourage, et notamment par leurs enfants, éviterait bien des souffrances.

Source : Correlates of prenatal and early-life tobacco smoke exposure and frequency of common gene deletions in childhood acute lymphoblastic leukemia - Cancerres.aajournnals.org

Crédits photo :
Bad father is smoking and holding baby. A lot of smoke around. - vchalup - Fotolia.com
Pregnant woman with cigarette stting at home - Africa Studio - Fotolia.com

 

Suivant [QUIZZ] Un rapport sexuel peut déclencher des maux de tête ?

Aucun commentaire pour "Tabagisme et leucémie de l'enfant"

Commentez l'article "Tabagisme et leucémie de l'enfant"