Éplucher et couper un oignon est une véritable épreuve pour la plupart d'entre nous, et rares sont celles et ceux qui y parviennent sans pleurer !

Mais pourquoi pleurons-nous en coupant un oignon ?

Pourquoi pleurons-nous en coupant un oignon ?

L'explication se trouve dans les cellules de l'oignon, qui contiennent un taux élevé d'acide sulfurique.

Les oignons ont la particularité de collecter le soufre présent dans la terre et de le conserver à l'intérieur de leurs cellules où cette réserve de soufre se transforme en une molécule spécifique : le 1-propényl-L-cysteine sulfoxyde.

Quand nous coupons un oignon, cette molécule rencontre les allinaases, des enzymes contenues dans le bulbe, faisant ainsi apparaître un gaz irritant constitué d'une sorte d'acide sulfénique.
Ce gaz, nocif pour les yeux, se dissout dans le liquide lacrymal. 

Pour protéger nos yeux, le cerveau déclenche une grande production de larmes et le clignement des yeux : le battement des paupières permet d'étaler le liquide lacrymal sur toute la surface des yeux et de les "rincer". 

Diverses solutions existent pour ne pas pleurer en épluchant et en coupant couper les oignons (liste non exhaustive) : 

  • sous un filet d'eau
  • après avoir passé l'oignon au micro-ondes pendant quelques secondes
  • après avoir mis l'oignon 10 à 15 minutes au congélateur
  • avec de l'eau dans la bouche
  • avec une cuillère dans la bouche
  • avec des lunettes de plongée
  • en allumant une bougie à côté 
  • en rinçant régulièrement la lame du couteau sous l'eau chaude

Et vous, avez-vous une astuce ?

Crédit photo : Onion on cutting board - Laure F - Fotolia.com

Suivant Talons hauts : quels risques pour la santé ?

Aucun commentaire pour "Pourquoi pleurons-nous en coupant un oignon ?"

Commentez l'article "Pourquoi pleurons-nous en coupant un oignon ?"