Des chercheurs américains ont établi qu'un apport en vitamine D a un impact très positif sur les symptômes de la maladie de Parkinson.

Parkinson : la vitamine D ralentit la maladie

La maladie de Parkinson touche environ 150 000 personnes en France.

Cette maladie neurologique chronique touche le système nerveux central (cerveau et moelle épinière) et provoque des troubles essentiellement moteurs, dont l'évolution est progressive et inéluctable.
Les tremblements incontrôlés des membres en sont le symptôme le plus connu et le plus caractéristique.

On ne sait pas, actuellement, guérir les malades atteints de la maladie de Parkinson : les traitements qui leur sont proposés ont pour but de soulager les symptômes.

C'est dans ce cadre que l'équipe du Pr Amie L. Peterson, de l'Université de l'Oregon, s'est intéressée à la vitamine D.
Les chercheurs ont étudié le dossier de 286 malades, dont 61 étaient diagnostiqués comme "déments" (selon les critères du DSM-4).
Chacun de ces malades a passé une série de tests visant à évaluer sa fluidité verbale, sa mémoire verbale, sa fonction cognitive globale, et son état dépressif.

Les résultats ont démontré une corrélation entre le taux de vitamine D dans le sang et la gravité des symptômes cognitifs et démentiels : les patients ayant un taux sanguin élevé de vitamine D sont moins atteints que les autres.
Cette constatation est encore plus vraie quand la maladie débute.
L'impact est plus particulièrement sensible au niveau de l'état dépressif, les malades ayant un déficit en vitamine D étant plus sujets à la dépression.

Bien que le lien entre maladie de Parkinson et vitamine D soit encore mal cerné, les chercheurs pensent qu'une supplémentation précoce en vitamine D chez les malades dépistés dès le début de la maladie pourrait en ralentir la progression et ainsi améliorer considérablement leur quotidien.

Crédit photo : Cervello malattie degenerative Parkinson - © Naeblys - Fotolia.com

Lire également :

6 règles simples pour protéger son cerveau

14 excellentes raisons de boire du thé vert

Maladie de parkinson et dépression

La vitamine D pour soulager l'arthrose

Suivant Cancer du sein, cancer de la prostate : la mélatonine bloque le développement de la tumeur

Aucun commentaire pour "Parkinson : la vitamine D ralentit la maladie"

Commentez l'article "Parkinson : la vitamine D ralentit la maladie"